Recherche

Bientôt des HLM au Maroc à 1200 DH par mois

© Copyright : DR

27 mai 2015 - 20h00 - Economie - Par: Jalil Laaboudi

Le gouvernement marocain s’apprête à mettre à la disposition des couches sociales vulnérables des habitations à loyer modéré (HLM). Le projet est inspiré du modèle français. Les loyers devraient se situer entre 1200 et 2000 DH.

Le plan baptisé "Ijar" vise à promouvoir et dynamiser le parc locatif à travers la mise à disposition des couches sociales défavorisées d’habitations à des loyers modérés, pour résorber à terme le déficit en logement au niveau national, estimé à 580.000 unités aujourd’hui, contre 840.000 en 2012.

La construction de ces logements devrait être assurée par l’Etat, ou confiée à des entreprises privées, l’objectif étant que l’Etat devienne propriétaire d’un parc de logements destiné uniquement à la location.

Les appartements concernés par ce projet sont ceux vendus à 250.000 DH et dont la surface varie entre 50 et 80 m², et les appartements économiques à bas coût proposés à 140.000 DH. Les prix des loyers devraient se situer entre 1200 et 2000 DH.

L’idée est de "favoriser un meilleur accès au logement, surtout pour les catégories vulnérables, dont la situation ne permet pas d’être propriétaires, même d’un habitat social", a indiqué lundi le ministre de l’Habitat Nabil Benabdellah, lors d’une rencontre sur les politiques de l’habitat locatif au Maroc, à Rabat.

Nabil Benbdellah décidé à renforcer et démocratiser l’offre de location au Maroc, veut s’inspirer de modèles et d’expériences internationales réussies avant de lancer sa stratégie dans ce domaine.

La gestion de ce parc de logements serait confiée à l’une des filiales du groupe immobilier Al Omrane, ou de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG).

Mots clés: Immobilier , Rabat , Nabil Benabdellah , Groupe CDG , Al Omrane

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact