Immobilier : des appartements et villas bradés à 50% au Maroc

26 août 2014 - 17h34 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Pour liquider son stock, un promoteur immobilier au Maroc propose jusqu’à 50% de réduction sur des appartements et même des villas, dans plusieurs villes, notamment à Marrakech, dans le quartier de la Palmeraie.

Le promoteur immobilier espagnol la Marina D’or propose en effet une liquidation de tous les biens restants, que ce soit dans le moyen et même le haut standing. Ces biens concernent non seulement des appartements, mais également des villas proposées dans la ville de Marrakech.

Comme le rapporte le journal l’Économiste, le promoteur immobilier commercialise aujourd’hui des appartements à 770.000 dirhams alors qu’ils étaient proposés il y a peu à 1,4 million de dirhams dans la nouvelle ville de Tamesna. En tout près de 400 appartements sont à vendre.

Pour les villas de haut standing situées à la Palmeraie de Marrakech, Marina d’Or concède également une baisse pouvant aller jusqu’à 50% sur le prix initial de 5 millions de dirhams, de quoi peut être en tenter plus d’un.

Pourquoi une baisse aussi importante ? La directrice commerciale de l’entreprise, Melanie Diaz, l’explique au journal : « Cette offre s’inscrit dans une stratégie pour liquider nos stocks à Tamesna ». Mais elle reconnaît surtout le refus pour les acquéreurs des appartements à plus d’un million de dirhams de se retrouver dans les mêmes quartiers que ceux disposant de logements sociaux.

Ces soldes sont tout de même tempérées par le représentant de la Fédération nationale des promoteurs immobiliers. Youssef Iben Mansour, interrogé par le journal, considère que « cette situation ne reflète pas la réalité du marché » car dans les grands villes, les prix se maintiennent.

Cet avis n’est pas partagé par les professionnels du secteur, qui parlent eux d’une stagnation, voire d’une baisse des prix. Marrakech par exemple, connaît les mêmes symptômes « diagnostiqués avant l’éclatement de la bulle immobilière espagnole »...

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Marrakech - Tamesna - Crise immobilière Maroc

Aller plus loin

Des appartements quasi gratuits à Casablanca

Le conseil de Casablanca a recruté un cabinet d’études pour procéder à l’inventaire de ses biens immobiliers. Le constat est déroutant : 14 000 appartements et maisons...

Casablanca : des propriétés de la ville bradées

Des biens immobiliers très onéreux sont loués à des prix dérisoires à Casablanca, ce qui crée un énorme manque à gagner pour la ville. C’est ce que révèle un recensement...

Casablanca : des villas louées à 250 dirhams

L’Association marocaine de protection de l’argent public dénonce le manque de valorisation des biens communaux de Casablanca dont des villas louées à de prix dérisoires, et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Difficile de trouver une offre adéquate sur le marché de l’immobilier marocain

Le marché de l’immobilier au Maroc fait face à un déséquilibre entre l’offre en logements et la demande émanant des acheteurs. Ces derniers ont du mal à trouver une offre adéquate.

Location au Maroc : une hausse générale des prix

Une montée générale des prix des loyers a été observée au Maroc, que ce soit pour les appartements ou les villas et ce dans la plupart des villes. Voyons ça en détail.

BTP : Le Maroc en mode « chantier permanent »

Le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) marocain est en plein essor. En 2024, l’investissement public dans ce domaine a connu une augmentation fulgurante de 56 % par rapport à l’année précédente, atteignant un montant de 64 milliards de...

Immobilier au Maroc : baisse des prix

Au deuxième trimestre de cette année, le secteur immobilier au Maroc montre des signes d’essoufflement, avec une forte baisse des transactions.

Aide au logement : succès auprès des MRE

Le programme d’aide directe au logement « Daam Sakane », lancé le 2 janvier 2024, est un succès, notamment auprès des MRE, assure Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, lors du point de presse hebdomadaire à l’issue du conseil de gouvernement.

Maroc : colère des gérants de salles de fêtes

Après l’impact de la pandémie de Covid-19 sur leurs activités, les propriétaires et gérants de salles de fêtes disent faire face aujourd’hui à une concurrence déloyale insupportable de certains individus proposant des salles informelles et des villas...

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

Immobilier au Maroc : l’Etat veut vous obliger à payer les taxes

L’administration des impôts a mis en place une nouvelle mesure pour lutter contre la fraude fiscale dans l’immobilier.

Constructions illégales au Maroc : un guide pour les bonnes pratiques

La ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, du logement et de la politique de la ville, Fatima Zahra Mansouri, a fait part aux directeurs des agences urbaines des difficultés notées dans la mise en œuvre de la procédure de...