Hydrogène vert : une priorité pour le Maroc

25 août 2021 - 06h40 - Economie - Ecrit par : J.K

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Maroc mise davantage sur l’hydrogène vert en ce qui concerne les énergies renouvelables. Dans ce sens, plusieurs initiatives ont été mises en place afin d’affermir la place du royaume dans le secteur.

Le Maroc prend de l’altitude en matière de développement durable et est totalement engagé à réussir sa transition énergétique. Le pays se fait remarquer à l’international comme un leader en matières d’énergies renouvelables, fait part Aujourd’hui Le Maroc, ajoutant que le déploiement de l’hydrogène vert est aujourd’hui au cœur de l’activité du département de l’énergie, des mines et de l’environnement et des autres instances concernées. Plusieurs initiatives ont déjà été lancées dans tout le Maroc, précise le journal, soulignant que ces actions viennent s’ajouter à l’instauration d’une stratégie de développement, conformément aux recommandations de l’étude ayant confirmé que le Maroc dispose d’un grand potentiel pour le développement de ce secteur.

A lire : Le Maroc vise la première place mondiale de production d’hydrogène vert

« La mise en œuvre de cette stratégie dont l’objectif est de satisfaire la demande locale et d’optimiser l’exploitation du potentiel national, notamment à travers des exportations, s’articule autour de trois axes stratégiques », indique le département de l’Énergie. Il s’agit premièrement des technologies de développement technologiques et des économies de coûts. Viennent ensuite, les investissements et l’approvisionnement. Le troisième axe porte sur les marchés et la demande, notamment, la réalisation des opportunités de la demande. « À cet égard, un plan d’action a été défini en vue de mettre en œuvre les dispositions de cette stratégie de manière progressive et ce, jusqu’à l’horizon 2050 », précise le quotidien.

A lire : Le Maroc tient à ses ambitions pour l’hydrogène vert

Par ailleurs, le ministère procédera également à la mise en place des mesures importantes pour l’intégration industrielle locale de la filière hydrogène via la formation des ressources humaines et le transfert d’expertise auprès des compétences marocaines. Il s’agira aussi de gérer le financement nécessaire pour le développement de l’hydrogène et des activités de production concernées entre autres. Il faut noter que les objectifs fixés à l’horizon 2050 prévoient le développement d’un marché national de l’hydrogène. Ainsi, tous les opérateurs et investisseurs sont invités à l’usage d’une énergie propre fondée sur l’hydrogène vert.

Sujets associés : Investissement - Energie - Environnement - Développement

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Vers la production de l’hydrogène vert au Maroc

Après l’énergie électrique, l’énergie solaire et l’éolien, le Maroc veut produire l’hydrogène vert. À ce titre, le royaume, en collaboration avec un institut allemand, compte implanter...

Hydrogène vert : le Maroc poursuit sa lancée vers la transition énergétique

D’ici 2030, le Maroc veut porter la part des énergies renouvelables à plus de 52 %. À cet effet, il a développé un modèle énergétique favorable à la production de l’hydrogène vert, en...

Le Maroc tient à ses ambitions pour l’hydrogène vert

Fidèle à son engagement pour l’hydrogène vert, le Maroc a signé la semaine dernière, un nouvel accord avec l’Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA), visant à...

Le Maroc vise la première place mondiale de production d’hydrogène vert

Être le premier producteur et exportateur d’hydrogène vert mondial à l’horizon 2030, c’est la nouvelle ambition du Maroc. Les autorités ont dévoilé leur intention avec des arguments...

Nous vous recommandons

Investissement

L’Algérie en perte de vitesse, le Maroc affirme son attractivité

Alors que l’Algérie verse dans des attaques verbales et accusations contre sa sécurité nationale, baigne dans une instabilité politique, rompt ses relations diplomatiques avec son voisin de l’Ouest, le Maroc s’évertue à attirer les investisseurs étrangers,...

Le Maroc cherche comment relancer son tourisme

La ministre du Tourisme, Nadia Fettah Alaoui, a invité jeudi, les investisseurs à œuvrer pour la relance du secteur du tourisme et à construire une industrie touristique plus durable après la crise...

Le TGV jusqu’à Agadir coûtera près de 10 milliards d’euros

Une enveloppe budgétaire de 40 milliards de dirhams est nécessaire pour réaliser une ligne ferroviaire grande vitesse (LGV) entre Kénitra et Marrakech, a annoncé mardi le ministre de l’Equiment, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader...

Des constructeurs automobiles quittent l’Algérie et la Tunisie pour le Maroc

Le Maroc jouit d’une stabilité politique au Maghreb qui favorise les investissements étrangers. À telle enseigne que de grandes firmes étrangères ont délaissé ces derniers mois leurs activités en Algérie et en Tunisie pour s’installer au...

Tanger Med : APM Terminals va investir de 400 millions dollars

L’opérateur portuaire danois APM Terminals, a prévu un nouvel investissement de 400 millions de dollars dans l’extension et l’équipement de sa plateforme au port de Tanger Med.

Energie

Le Maroc compte dépasser 52% de la puissance électrique installée à partir de sources renouvelables

Réduire la consommation d’énergie de 20% d’ici l’horizon 2030, tel est l’objectif du plan marocain pour le développement des énergies renouvelables.

Le Maroc dans le top 5 de l’indice de performance du changement climatique

Le Maroc figure désormais dans le prestigieux rang des pays qui œuvrent pour réduire le réchauffement climatique, conformément à l’Accord de Paris de 2015 (Cop 21).

Vers la production de l’hydrogène vert au Maroc

Après l’énergie électrique, l’énergie solaire et l’éolien, le Maroc veut produire l’hydrogène vert. À ce titre, le royaume, en collaboration avec un institut allemand, compte implanter très prochainement une usine de...

Le Maroc vise la première place mondiale de production d’hydrogène vert

Être le premier producteur et exportateur d’hydrogène vert mondial à l’horizon 2030, c’est la nouvelle ambition du Maroc. Les autorités ont dévoilé leur intention avec des arguments soutenus lors de la première édition du Sommet mondial sur le power to x, à...

Maroc : les exportations de l’électricité en hausse de 36,5 %

Après une baisse en 2020, la production de l’électricité au Maroc a connu un rebond en 2021, se traduisant par une hausse de la production de 5,3 % et une progression des exportations atteignant 36,5...

Environnement

Casablanca : le ministère de l’Intérieur évacue les maisons menaçant ruine

Le ministère de l’Intérieur part à l’assaut des vieilles bâtisses menaçant ruine à Casablanca. Suite aux dernières inondations qui ont rendu très fragiles ces maisons, ses services compétents s’emploient à évacuer les habitants, de peur de faire de nouvelles...

Maroc : voici ce qui explique la faible pluviométrie

La faible pluviométrie que connait le Maroc et l’Europe depuis quelques mois est imputable aux conditions météorologiques et climatiques défavorables.

Un rapport alarmant sur l’état de l’environnement et du développement en Méditerranée

Des experts ont mené une étude sur l’état de l’environnement et du développement en Méditerranée (RED2020) dont les conclusions sont alarmantes.

Maroc : quel est ce phénomène étrange qui s’est abattu sur Oued Zem ? (vidéo)

Suite à la diffusion, sur les réseaux sociaux, de vidéos d’un phénomène étrange, assimilable à une tornade, qui s’est abattu sur Oued Zem, la direction de la météorologie nationale a tenu à donner quelques...

Un air chaud en provenance du Maroc provoque une vague de chaleur en France

La France s’apprête à traverser cette semaine une vague de chaleur, avec le mercure frôlant même les 30 degrés dans certaines villes. En cause, un vent d’air chaud en provenance du Maroc.

Développement

La lagune bleue de Moulay Bousselham menacée

La Lagune bleue (Merja Zerga) de Moulay Bousselham fait l’objet d’une opération de « réhabilitation » avec l’ouverture d’une embouchure, alors qu’elle est protégée par une convention internationale que le Maroc a ratifiée et ne relève plus du domaine public...

Le Maroc champion au Maghreb de l’Indice DHL de connectivité mondiale

En Afrique, le Maroc est le 2ᵉ pays le plus connecté et occupant la 62ᵉ place au niveau mondial. C’est ce qui ressort de l’Indice de connectivité mondiale 2020 réalisé par DHL.

Maroc : plus de 4,3 millions de personnes sans ressources

Malgré les efforts consentis pour aider les Marocains à moins sentir les effets néfastes de la crise liée au coronavirus, 4.3 millions de ménages évoluant dans l’informel, ne bénéficient d’aucune protection sociale. Oxfam appelle les décideurs politiques à...

Le Maroc va bénéficier de 300 millions de dollars de l’IFC en 2021

Pays prioritaire pour l’IFC (Société financière internationale - Banque mondiale) en Afrique, le Maroc va bénéficier de 300 millions de dollars d’investissements dans quatre domaines prioritaires au cours de l’exercice 2021 afin de stimuler la reprise...

500 logements et un centre hospitalo-universitaire à Tamesna

Dans le cadre de la solidarité nationale, des projets de développement ont été initiés dans la ville de Tamesna. Un protocole d’accord a été récemment signé entre le groupe Al Omrane et la Fondation Cheikh Zaid Ibn Soultane pour la cession de deux terrains...