Hydrogène vert : une priorité pour le Maroc

25 août 2021 - 06h40 - Ecrit par : J.K

Le Maroc mise davantage sur l’hydrogène vert en ce qui concerne les énergies renouvelables. Dans ce sens, plusieurs initiatives ont été mises en place afin d’affermir la place du royaume dans le secteur.

Le Maroc prend de l’altitude en matière de développement durable et est totalement engagé à réussir sa transition énergétique. Le pays se fait remarquer à l’international comme un leader en matières d’énergies renouvelables, fait part Aujourd’hui Le Maroc, ajoutant que le déploiement de l’hydrogène vert est aujourd’hui au cœur de l’activité du département de l’énergie, des mines et de l’environnement et des autres instances concernées. Plusieurs initiatives ont déjà été lancées dans tout le Maroc, précise le journal, soulignant que ces actions viennent s’ajouter à l’instauration d’une stratégie de développement, conformément aux recommandations de l’étude ayant confirmé que le Maroc dispose d’un grand potentiel pour le développement de ce secteur.

A lire : Le Maroc vise la première place mondiale de production d’hydrogène vert

« La mise en œuvre de cette stratégie dont l’objectif est de satisfaire la demande locale et d’optimiser l’exploitation du potentiel national, notamment à travers des exportations, s’articule autour de trois axes stratégiques », indique le département de l’Énergie. Il s’agit premièrement des technologies de développement technologiques et des économies de coûts. Viennent ensuite, les investissements et l’approvisionnement. Le troisième axe porte sur les marchés et la demande, notamment, la réalisation des opportunités de la demande. « À cet égard, un plan d’action a été défini en vue de mettre en œuvre les dispositions de cette stratégie de manière progressive et ce, jusqu’à l’horizon 2050 », précise le quotidien.

A lire : Le Maroc tient à ses ambitions pour l’hydrogène vert

Par ailleurs, le ministère procédera également à la mise en place des mesures importantes pour l’intégration industrielle locale de la filière hydrogène via la formation des ressources humaines et le transfert d’expertise auprès des compétences marocaines. Il s’agira aussi de gérer le financement nécessaire pour le développement de l’hydrogène et des activités de production concernées entre autres. Il faut noter que les objectifs fixés à l’horizon 2050 prévoient le développement d’un marché national de l’hydrogène. Ainsi, tous les opérateurs et investisseurs sont invités à l’usage d’une énergie propre fondée sur l’hydrogène vert.

Tags : Investissement - Energie - Environnement - Développement

Aller plus loin

Le Maroc vise la première place mondiale de production d’hydrogène vert

Être le premier producteur et exportateur d’hydrogène vert mondial à l’horizon 2030, c’est la nouvelle ambition du Maroc. Les autorités ont dévoilé leur intention avec des arguments...

Hydrogène vert : le Maroc poursuit sa lancée vers la transition énergétique

D’ici 2030, le Maroc veut porter la part des énergies renouvelables à plus de 52 %. À cet effet, il a développé un modèle énergétique favorable à la production de l’hydrogène vert, en...

Maroc : les entreprises exportatrices s’engagent dans la décarbonation

Pour favoriser la décarbonation et la croissance verte des entreprises exportatrices, l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX) a échangé avec ses adhérents. Objectif :...

Le Maroc poursuit sa lancée sur l’hydrogène vert

Le Maroc poursuit son élan en matière de développement de la filière énergétique, particulièrement celle de l’hydrogène vert, communément appelée Power-to-X, qui constitue une source...

Nous vous recommandons

Au Maroc, le couvre-feu passe à 21h

Le gouvernement vient d’annoncer une série de mesures sanitaires restrictives, notamment un couvre-feu national de 21h à 5h, une interdiction de sortie ou d’entrée depuis Casablanca, Marrakech et Agadir. Ces mesures qui vont entrer en vigueur mardi 3 août...

Découvrez la dernière folie à 1 million d’euros de Mohamed Ihattaren (photos)

Mohamed Ihattaren a fait une folie en s’offrant une magnifique villa d’une valeur de plus d’un million d’euros dans la petite ville de Tilburg, située dans le sud des Pays-Bas.

Les parents de Rayan remercient le roi Mohammed VI

Les parents de Rayan, le garçonnet de 5 ans tombé accidentellement dans un puits sec à Chefchaouen, près de sa maison, ont exprimé leur gratitude au roi Mohammed VI, ainsi qu’à l’ensemble des équipes de...

De la cuisine marocaine au premier restaurant de Louis Vuitton en France

Louis Vuitton ouvre ce vendredi 17 juin son premier restaurant en France. Situé à l’intérieur du White 1921 Hôtel sur la célèbre Place des Lices de Saint-Tropez, il proposera entre autres de la cuisine...

Kays Ruiz-Atil annoncé au Barça cet été

Alors que son contrat au PSG vient à son terme le 30 juin, Kays Ruiz-Atil serait proche d’un retour au FC Barcelone, son ancien club. Le milieu de terrain de 18 ans, qui sera officiellement libre de tout contrat le 1ᵉʳ juillet, n’a pas pu négocier avec...

Deux artistes marocains meurent dans un terrible accident de voiture

Deux artistes marocains sont décédés dans un grave accident de la route survenu dans la province de Beni Mellal. Une enquête est en cours pour élucider les circonstances de ces décès.

Difficile pour Gad Elmaleh d’obtenir la nationalité française

Amoureux de la France, l’humoriste maroco-canadien Gad Elmaleh ne possède pourtant pas la nationalité française. Il évoque les raisons qui l’ont poussé à ne plus la demander.

Les non-dits du changement de la position de l’Espagne sur le Sahara

En changeant sa position sur le Sahara, l’Espagne a réussi à réchauffer ses relations avec le Maroc, mais s’est mise à dos l’Algérie qui lui fournit du gaz naturel. Outre les raisons officielles évoquées, il y a une autre qui explique la nouvelle posture de...

Tourisme : paralysie totale à Marrakech

Après presque deux ans de crise sanitaire, le secteur touristique à Marrakech est au point mort. En l’absence de touristes, les boutiques, les restaurants et les hôtels de la ville ocre ferment les uns après les...

Formule 1 : le Maroc veut accueillir la compétition

63 ans après avoir abrité un Grand Prix de Formule 1, le Maroc a fait la demande pour accueillir la compétition. L’annonce a été faite mercredi par Stefano Domenicali, PDG de Formula One Group.