Hydrogène vert : Le Maroc futur champion, l’Espagne dépassée

26 août 2023 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le Maroc pourrait dépasser l’Espagne et devenir d’ici 2050 le plus grand fournisseur d’hydrogène vert de l’Europe, selon une récente étude commanditée par la Commission européenne.

Le Maroc pourrait dépasser la production espagnole de plus de 30 % d’ici 2050, atteignant jusqu’à 160 térawatts, et devenir le principal fournisseur de l’Europe, devant l’Espagne avec une capacité de production de plus de 120 gigawatts. Selon l’étude réalisée par l’Institut allemand Fraunhofer, le royaume pourrait fournir plus de 5 % de la demande de l’Hexagone en hydrogène, reléguant l’Espagne à la deuxième place sur le continent, derrière la France.

Depuis 2021, les autorités marocaines ont montré leur engagement à développer ce secteur. D’après une étude du cabinet de conseil Deloitte, les exportations d’hydrogène vert pourraient combler les déficits de la balance commerciale du Maroc. En mai dernier, TotalEnergies a annoncé la mise en œuvre dans le royaume d’un projet de 9,4 milliards d’euros visant la production d’hydrogène et d’ammoniac vers l’Europe. En juin, le groupe marocain OCP, chargé de la transformation des phosphates, a également annoncé investir 7 milliards d’euros pour la réalisation d’un projet similaire.

À lire : Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

« Dans tous les scénarios projetés, l’Espagne apparaît comme un exportateur net d’hydrogène. Il peut être bénéfique pour le pays d’importer également de l’électricité, pour faire face aux fluctuations à court terme et aux variations saisonnières », explique Khaled Al-Dabbas, l’un des auteurs du rapport, à Cinco Días. « Le fait que le Maroc dispose de meilleures ressources éoliennes et solaires que l’Espagne ne signifie pas qu’il développera davantage d’hydrogène », commente pour sa part Daniel Fraille, directeur à HydrogenEurope, un centre regroupant plus de 250 entreprises du secteur dont Enagas et Cepsa.

L’étude précise toutefois que les importations d’hydrogène depuis le Maroc vers l’Europe n’auraient de sens que si « le déploiement des énergies renouvelables n’est pas optimal ou est limité ». Dans tous les cas, le potentiel de production d’hydrogène vert du Maroc est considéré plus comme une opportunité qu’une menace, notent les experts qui estiment qu’il est « plus rentable d’utiliser la production marocaine pour satisfaire la demande locale ». Selon les projections, les exportations marocaines d’hydrogène pourraient satisfaire entre 80 et 90 % de la demande locale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Energie

Aller plus loin

Le Maroc va investir 90 milliards de dirhams dans l’hydrogène vert d’ici 2030

Le roi Mohammed VI a donné des instructions pour accélérer la mise en œuvre de la feuille de route nationale de production d’hydrogène vert et de ses dérivés. C’était lors de la...

Maroc : vers la première centrale africaine alimentée par l’hydrogène vert

L’Office national de l’Électricité et de l’Eau potable (ONEE), Nareva Holding, filiale du groupe familial royal marocain, Al Mada et GE Renova, du conglomérat américain General...

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire....

Hydrogène : l’Italie veut un gazoduc avec le Maroc

Les autorités italiennes ont récemment autorisé la réalisation d’une étude de faisabilité du projet de gazoduc visant à approvisionner le pays en hydrogène vert depuis le Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Charbon encombrant : l’Europe se décharge sur le Maroc

Confrontée à une crise énergétique l’année dernière, l’Europe avait renoué avec l’exploitation du charbon. Aujourd’hui, avec la diminution de la demande en énergie fossile, le vieux continent opte pour l’exportation de grandes quantités de charbon, en...

Centrale de Ouarzazate : les dégâts déjà réparés suite au séisme

Le ministère marocain de l’Énergie a assuré que les infrastructures énergétiques n’ont subi aucun dommage lors du séisme d’Al Haouz, à l’exception de la centrale solaire de Ouarzazate où des dégâts « mineurs » ont été constatés et déjà réparés.

Le Maroc, « future centrale » énergétique de l’Europe ?

À l’heure où la résilience face aux défis climatiques doit se renforcer, le Maroc nourrit des ambitions pour les énergies renouvelables, lesquelles font de lui un partenaire de choix de l’Europe. Il ambitionne notamment de produire 52 % de son énergie...

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Les Marocains paieront plus cher l’électricité

Les autorités marocaines ont décidé de relever les taux de TVA appliqués aux tarifs de l’électricité sur la période 2024-2026.

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.

Shell fournira du Gaz Naturel Liquéfié (GNL) au Maroc via le Gazoduc Maghreb-Europe

Un contrat prévoyant l’approvisionnement de 0,5 milliard de mètres cubes de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) par an vient d’être signé entre Shell International Trading Middle East Limited FZE et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

Maroc : du changement dans le paiement des factures d’eau et d’électricité

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch poursuit le chantier de modernisation des services publics. Le paiement des frais d’eau et d’électricité aura des nouveautés à partir du 1ᵉʳ janvier 2024.

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...