Maroc : vers la première centrale africaine alimentée par l’hydrogène vert

31 janvier 2024 - 12h00 - Economie - Ecrit par : S.A

L’Office national de l’Électricité et de l’Eau potable (ONEE), Nareva Holding, filiale du groupe familial royal marocain, Al Mada et GE Renova, du conglomérat américain General Electric (GE) s’engagent à investir dans un projet novateur d’hydrogène vert.

L’ONEE, Nareva et GE Renova ont signé un mémorandum d’entente pour la décarbonation de la centrale électrique à fuel de Laâyoune de 99 MW, qui est alimentée par trois turbines à gaz GE Vernova à haute performance de type 6B, à travers sa conversion à l’hydrogène vert. Pour y arriver, ces sociétés entreprendront ensemble des études d’évaluation technico-économiques dont la durée est de deux ans. « GE Vernova aidera la centrale électrique de Laâyoune à fournir de l’électricité produite à partir d’hydrogène 100 % vert produit dans le parc éolien de Nareva à Laâyoune, afin de soutenir l’expansion de la capacité installée d’énergies renouvelables au Maroc, de sa part actuelle de 40 % à 52 % d’ici 2030 », ont indiqué les trois sociétés dans un communiqué.

À lire :Hydrogène vert : Le Maroc futur champion, l’Espagne dépassée

Si elles réussissent ce projet, la centrale sera la première en Afrique à utiliser de l’hydrogène vert pour alimenter les turbines à gaz 6B de GE Vernova. Ce projet commun s’inscrit dans le cadre des efforts visant à soutenir la transition énergétique du Maroc vers un avenir à faibles émissions de carbone, en particulier dans le secteur de la production d’électricité. « Le Maroc renforce son positionnement parmi les leaders mondiaux de l’énergie durable, avec d’ambitieux projets énergétiques à faible émission de carbone. La puissance installée actuelle de sources renouvelables est de 4672 MW. Quant aux projets en cours de développement ou de construction dans tout le pays, ils totalisent une puissance installée de 5065 MW », a déclaré El Hafidi Abderrahim, DG de l’ONEE. Selon ses explications, le projet doit permettre au Maroc de progresser sur la décarbonation de son système électrique en lançant un premier projet pilote et innovant pour décarboner une centrale fonctionnant au fioul lourd.

À lire : L’Indien ReNew Power veut investir dans l’hydrogène vert au Maroc

« Cet accord constitue une étape importante en ouvrant la voie à l’accélération de l’intégration de l’hydrogène dans le mix énergétique national, permettant ainsi de réduire aussi bien la dépendance aux énergies conventionnelles que les émissions de gaz à effet de serre », a-t-il ajouté.

Sujets associés : Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) - Energie - États-Unis

Aller plus loin

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire....

L’Indien ReNew Power veut investir dans l’hydrogène vert au Maroc

Renew Power, leader des énergies renouvelables en Inde, étudie la possibilité de produire de l’hydrogène vert et du méthanol au Maroc.

Le Maroc va investir 90 milliards de dirhams dans l’hydrogène vert d’ici 2030

Le roi Mohammed VI a donné des instructions pour accélérer la mise en œuvre de la feuille de route nationale de production d’hydrogène vert et de ses dérivés. C’était lors de la...

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Ces articles devraient vous intéresser :

Un important gisement de cuivre découvert au Maroc

Un important gisement de cuivre vient d’être découvert par la société minière marocaine Red Rock Mining, spécialisée dans la recherche et l’exploitation de gisements de cuivre et soutenue par des investissements étrangers.

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Maroc : du changement dans le paiement des factures d’eau et d’électricité

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch poursuit le chantier de modernisation des services publics. Le paiement des frais d’eau et d’électricité aura des nouveautés à partir du 1ᵉʳ janvier 2024.

Le Maroc doit-il s’inquiéter pour le sabotage des câbles sous-marins ?

Après le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2, le Maroc doit-il craindre celui des câbles sous-marins utilisés pour l’Internet ou l’électricité ?

Les Marocains paieront plus cher l’électricité

Les autorités marocaines ont décidé de relever les taux de TVA appliqués aux tarifs de l’électricité sur la période 2024-2026.

Total accusé de servir du mauvais carburant aux Marocains

Une députée du Parti authenticité et modernité (PAM) vient d’interpeller la ministre de la Transition énergétique sur la qualité du carburant servi dans certaines stations-service marocaines ces dernières semaines.

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...

Un frigo, 100% marocain, écologique et sans électricité

Un réfrigérateur en argile, qui fonctionne sans électricité et peut conserver les aliments pendant 15 jours. C’est l’invention créée il y a quelques années par Rawya Lamhar, une jeune ingénieure marocaine.

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

Le parc éolien Nassim Koudia Al Baida double sa capacité

Les travaux du repowering du parc éolien Nassim Koudia Al Baida seront bientôt lancés. Le financement de ce projet initié par l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE) vient d’être bouclé et la mise en exploitation est prévue au 2ᵉ...