Ikea : des prix (jusqu’à) trois fois plus élevés au Maroc

9 septembre 2015 - 15h34 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Alors que beaucoup de Marocains attendent impatiemment l’ouverture du premier magasin Ikea dans le pays, plusieurs d’entre eux vont déchanter, surtout ceux qui ont déjà eu l’occasion de le visiter en Europe.

La polémique commence à prendre de l’ampleur sur les réseaux sociaux et nous avons de notre côté pris quelques exemples dans les catalogues marocain et espagnol. Tenez-vous bien, les différences sont énormes !!

Dès les premières pages des deux catalogues, on se demande comment Ikea a calculé ses prix pour le Maroc. Voici quelques exemples qui peuvent être vérifiés simplement en allant sur le catalogue marocain disponible ici et le catalogue espagnol, que nous avons feuilleté dans sa version papier en espagnol, mais qui est disponible en ligne à cette page :

Le support pour la tablette par exemple est indiqué au prix de 299 dirhams au Maroc alors que le même produit existe dans le catalogue espagnol au prix de 9,99 euros, soit un peu moins de 109 dirhams avec le cours d’aujourd’hui (174% de différence).

Ikea : des prix trois fois plus élevés au Maroc
Ikea : des prix trois fois plus élevés au Maroc

Allons plus loin et regardons encore un autre produit :

Une armoire murale qui est indiquée à 69 euros (749,04 dirhams) en Espagne, est affichée à 2109 dirhams au Maroc (181.58% de différence).

Ikea : des prix trois fois plus élevés au Maroc
Ikea : des prix trois fois plus élevés au Maroc

Mais vous allez quand même trouver des produits moins chers au Maroc qu’ailleurs, il suffit pour cela de se rendre dans le rayon cuisine, enfin non dans le restaurant plutôt.

Les boulettes végétariennes sont à 20 dirhams les 8, alors que les mêmes se retrouvent à 4,50 euros les 10. En Europe, donc, ils ont un peu plus de boulettes mais leur prix est plus cher qu’au Maroc.

Ikea : des prix trois fois plus élevés au Maroc
Ikea : des prix trois fois plus élevés au Maroc

Nous nous sommes amusés à prendre les mêmes produits et les comparer avec un autre pays, l’Egypte (catalogue ici) : qui dispose plus ou moins du même pouvoir d’achat. Le support de la tablette est indiqué à 125 livres (180 dirhams), alors que l’armoire murale est affichée à 800 livres, soit 995 dirhams. Une différence de prix très difficilement explicable aux Marocains.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Consommation - Ikea

Aller plus loin

Ikea ouvrira à Casablanca en décembre 2015

Très attendu par beaucoup de Marocains (et moins par la concurrence), le nouveau magasin Ikea ouvrira finalement ses portes en décembre prochain à Zenata, à une trentaine de...

L’ouverture d’Ikea Casablanca est prévue avant la fin de l’année

Repoussée à plusieurs reprises, l’ouverture du premier magasin Ikea au Maroc est imminente et devrait se faire avant la fin de l’année.

2 millions de visiteurs à Ikea Casablanca en un an

Environ 2 millions de personnes se sont rendues à Ikea Casablanca depuis son ouverture en mars 2016 après une polémique qui a duré plusieurs mois.

Ikea Casablanca pourrait enfin ouvrir avant la fin de l’année

Même s’il y a eu appel au boycott, l’ouverture du magasin Ikea de Casablanca est attendue par de nombreux casablancais et Marocains. Celle-ci pourrait se faire avant la fin de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’informel met à genoux les magasins de sport

Dans le secteur du sport en plein essor au Maroc, l’informel gagne du terrain. Les professionnels, mécontents, tirent la sonnette d’alarme.

La « chebakia », la pâtisserie marocaine incontournable lors du ramadan

Lors du ramadan au Maroc, la « chebbakaa », des petits gâteaux traditionnels au miel, est proposée tous les jours sur les tables pour les dîners de rupture de jeûne.

Maroc : clap de fin pour Jumia Food

Les Marocains ayant l’habitude de commander via Jumia Food devront dorénavant se diriger vers un concurrent. L’entreprise vient d’annoncer la fin de son service au Maroc.

Maroc : une flambée inquiétante du prix de la volaille et des oeufs

Au Maroc, les prix de la volaille et des œufs s’envolent au grand dam des consommateurs. Quelles en sont les causes ?

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Maroc : l’inflation atteint des records (+7,8%)

Après 6,3 % au deuxième trimestre, l’inflation s’est accélérée au Maroc, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui table sur 7,8 % au troisième trimestre 2022.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Maroc : faire du thé à la menthe coûtera plus cher

Les prix du thé vert sont restés stables au Maroc, malgré la volatilité des cours internationaux des matières premières. Mais jusqu’à quand cette stabilité sera-t-elle maintenue ?