L’Imam Hassan Iquioussen se serait réfugié en Belgique, selon la France

1er septembre 2022 - 17h40 - Belgique - Ecrit par : G.A

Visé par un avis d’expulsion de la France validé par le conseil d’État, l’imam marocain Hassan Iquioussen est introuvable. Les autorités françaises pensent qu’il a fui vers la Belgique.

Où est passé l’imam marocain Hassan Iquioussen ? La question se pose depuis mercredi, au lendemain de la décision du Conseil d’État, approuvant l’expulsion de la France du prédicateur marocain. Indésirable en France et rejeté par le Maroc qui a non seulement refusé de l’accueillir mais a également suspendu le « laissez-passer consulaire » qui devait permettre son expulsion, rapporte France 24.

À lire : Hassan Iquioussen indésirable à Châtellerault

La France par le biais de son ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, reproche au prédicateur, des propos jugés contraires aux valeurs de la République et avait demandé le 28 juillet, son expulsion qui a été rejetée par le tribunal administratif. Mais la question a été tranchée par le Conseil d’État, qui a autorisé mardi l’expulsion de ce dernier. L’institution en validant considère que son « discours antisémite », « réitéré […] après ses excuses de 2004 », et son « discours systématique sur l’infériorité de la femme », constituaient « des actes de provocation […] à la haine ».

À lire : Lucie Simon, avocate de Hassan Iquioussen, cible d’attaques et d’injures

Mais deux visites à son domicile situé à Lourches, dans le nord de la France, par les forces de l’ordre ont été infructueuses. Les autorités dénoncent des failles dans la surveillance du domicile du prédicateur. « Le scénario qui est aujourd’hui privilégié est une fuite en Belgique de M. Iquioussen », a affirmé le préfet des Hauts-de-France, Georges-François Leclerc, lors d’une conférence de presse mercredi. Le prédicateur de 58 ans, dont la chaîne YouTube est suivie par 178 000 abonnés, est devenu un « délinquant » dès lors « qu’il s’est soustrait à un arrêt d’expulsion », a souligné le préfet, qui a saisi le parquet de Valenciennes.

À lire : Expulsion de l’imam Iquioussen : Rachida Dati tacle le gouvernement (vidéo)

Pour le préfet, « ou bien Hassan Iquioussen, qui est sous le coup d’un arrêté exécutoire d’expulsion et d’une saisine de l’autorité judiciaire, est dans un pays étranger, auquel cas la coopération internationale se fera ; ou bien s’il est sur le territoire français et est interpellé, il sera immédiatement placé en rétention administrative », souligne France 24.

Selon Christine-Laure Kouassi, porte-parole du ministère belge de la Justice, « actuellement Hassan Iquioussen n’est pas repris dans la base de données de la police belge comme personne recherchée. Ce monsieur ne fait donc pas l’objet d’un avis de recherche judiciaire ou administratif belge », ajoute-t-elle.

À lire : Réaction de Soufiane, fils de Hassan Iquioussen (vidéo)

Hassan Iquioussen est né en France, mais il est de nationalité marocaine. Il aurait renoncé à ses 17 ans, à la nationalité française, selon le ministre de l’Intérieur. Il est père de cinq enfants, grand-père de petits-enfants, tous Français. Le 1ᵉʳ août dernier, le Maroc lui avait délivré un « laissez-passer consulaire », qui a été suspendu quelques jours plus tard. Une décision non approuvée par les autorités françaises. « Comment peut-on reconnaître la nationalité d’un de ses ressortissants un jour et ne plus la reconnaître le lendemain ? ».

À lire : Le Maroc refuse d’accueillir Hassan Iquioussen, en annulant le laissez-passer

Pour le moment, l’imam reste introuvable et, mardi soir, un de ses fils a déclaré aux journalistes à Lourches qu’il n’avait aucune idée de là où son père pouvait se trouver.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Belgique - Expulsion - Hassan Iquioussen - Disparition - Fuite

Aller plus loin

Réaction de Soufiane, fils de Hassan Iquioussen (vidéo)

Soufiane, fils de l’Imam Hassan Iquioussen, a réagi à la validation par le conseil d’État de l’expulsion de son père du territoire français vers le Maroc.

Affaire Hassan Iquioussen : les avocats de France vent de debout contre la décision du Conseil d’État

Le Syndicat des avocats de France (SAF), le Groupe d’information et de soutien aux immigrés (GISTI) et Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) apportent leur...

Hassan Iquioussen indésirable à Châtellerault

La venue du conférencier Hassan Iquioussen, imam de Lourches accusé d’antisémitisme, et dont l’expulsion vers le Maroc avait été ordonnée, à la mosquée de la Paix à...

Expulsion de l’imam Iquioussen : Rachida Dati tacle le gouvernement (vidéo)

Au lendemain de l’arrêté du Conseil d’État qui valide l’expulsion de l’imam Hassan Iquioussen, Rachida Dati, ancienne garde des sceaux, a dénoncé l’inaction de la classe...

Ces articles devraient vous intéresser :

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Un Marocain très apprécié menacé d’expulsion en France

Alors qu’il se trouve en France depuis plusieurs années, Alae Eddine Ennaimi est menacé d’expulsion. Le jeune homme de 24 ans a été arrêté par la police après un contrôle dans le restaurant où il travaillait.

Ancien Gilet jaune, Abdel Zahiri menacé d’expulsion au Maroc

Abdel Zahiri, un Marocain de 44 ans, a récemment reçu une obligation de quitter le territoire français de la part de la préfecture de Vaucluse. Fiché S, il avait auparavant été incarcéré pour son implication dans le mouvement des Gilets jaunes.

La France expulse au Maroc le Gilet jaune Abdel Zahiri

L’activiste Abdel Zahiri a été expulsé de France la nuit dernière suite à une obligation de quitter le territoire. D’origine marocaine, il était connu pour son engagement dans le mouvement des Gilets jaunes.