Immobilier : la location de bureau toujours en difficulté

14 septembre 2021 - 18h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Télétravail, coworking, open-space… la crise sanitaire liée au covid-19 a bouleversé les modes de travail et, par conséquent,le marché immobilier des bureaux. Les entreprises marocaines diffèrent leur prise de décisions concernant les locations de bureaux, ce qui ralentit considérablement la signature des baux.

La reprise tant attendue de la location de bureaux n’a pas eu lieu. Les entreprises sont en difficulté à cause de la crise sanitaire. Elles se montrent donc prudentes dans leurs investissements.

C’est ce que constate Les Inspirations éco, précisant que « le segment des bureaux n’a pas connu le rebond espéré » car en dépit de sa forte résilience par rapport à la pandémie, il continue d’enregistrer un taux d’occupation en deçà de la normale.

Même constat sur le plan international, où le journal rapporte une étude réalisée par BR Market Study sur le « marché de bureaux à Casablanca ».

A lire : Maroc : le Covid-19 met à genoux l’immobilier

D’après la note, « l’impact de la crise sanitaire sur le marché de l’immobilier professionnel pousse plusieurs sociétés à déployer des plans de sauvetage, via une réduction des effectifs, un gel des recrutements et une diminution du volume des espaces bureaux utilisés ». Il faut dire que le « télétravail demeure le facteur majeur à l’origine du bouleversement de ce segment.

Toutefois, assure le journal, malgré ces données, « les professionnels du secteur restent positifs pour la période 2020-2021, notamment avec l’introduction des OPCI, qui devraient permettre de satisfaire l’appétit des investisseurs et de stimuler les opérations à rendement locatif bureau ».

Sujets associés : Immobilier - Chiffre d’affaires - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Marché immobilier : hausse des prix de la location

Les prix de la location d’appartements meublés au Maroc ont augmenté durant le deuxième trimestre de cette année, alors que ceux des appartements vides ont connu la tendance...

Immobilier au Maroc : les prix du locatif repartent à la hausse

Le marché de la location est reparti à la hausse au troisième trimestre de cette année, surtout à Bouskoura, Rabat ou encore Casablanca où le loyer reste le plus cher au Maroc.

Maroc : le Covid-19 met à genoux l’immobilier

Déjà en difficulté, le secteur de l’immobilier s’est davantage fragilisé avec l’avènement de la crise sanitaire. Malgré la reprise des activités, le secteur a du mal à sortir la...

Maroc : les maux qui minent la gestion des copropriétés

La situation des immeubles en copropriété dans la plupart des villes marocaines serait préoccupante. Les communes ont souvent des difficultés avec des locataires débiteurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le château de Gretz-Armainvilliers, ancienne propriété du roi Hassan II

Le roi Hassan II n’avait pas seulement un goût prononcé pour les voitures de luxe. Il était aussi un amoureux de belles demeures et avait acquis une auprès de la famille Rothschild.

Au Maroc, les MRE investissent dans l’immobilier

70 % des investissements de la communauté marocaine résidant à l’étranger sont consacrés au secteur immobilier, selon Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de...

Les banques marocaines ont résisté à la crise sanitaire

Les banques marocaines ont été résilientes pendant la crise sanitaire liée au Covid-19, selon un rapport de la Banque centrale du royaume.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Marocains, n’oubliez pas de déclarer les revenus fonciers

Le dépôt de la déclaration de revenus fonciers soumis à l’impôt sur le revenu (IR) et le paiement dudit impôt, doivent être effectués au plus tard le 29 février, a prévenu la Direction générale des impôts (DGI).

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

Immobilier au Maroc : baisse des prix

Au deuxième trimestre de cette année, le secteur immobilier au Maroc montre des signes d’essoufflement, avec une forte baisse des transactions.

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Difficile de trouver une offre adéquate sur le marché de l’immobilier marocain

Le marché de l’immobilier au Maroc fait face à un déséquilibre entre l’offre en logements et la demande émanant des acheteurs. Ces derniers ont du mal à trouver une offre adéquate.

Les Etats-Unis, premiers importateurs de l’artisanat marocain

Après des périodes difficiles dues au Covid-19, la relance du secteur de l’artisanat se confirme. Durant les sept premiers mois de l’année en cours, les exportations des produits artisanaux marocains ont connu une augmentation de 21 %.