Immobilier au Maroc : baisse des prix

18 août 2023 - 09h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Au deuxième trimestre de cette année, le secteur immobilier au Maroc montre des signes d’essoufflement, avec une forte baisse des transactions.

Les chiffres publiés par Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC) font part d’une diminution de 12 % des transactions immobilières. Cette baisse est répartie entre les biens résidentiels (-10,3 %), les terrains (-15,7 %) et les biens à usage professionnel (-16,9 %).

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a également enregistré une légère contraction de 0,3 %. Concrètement, les prix du résidentiel ont baissé de 0,5 %, ceux des biens à usage professionnel de 0,4 %, tandis que les terrains ont connu une appréciation de 0,3 %. En comparaison annuelle, l’IPAI montre une quasi-stagnation, avec une progression des prix des terrains et des biens professionnels mais une baisse pour le résidentiel.

A lire : Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Les résidences ont affiché une baisse de 0,5 % de leurs prix, avec une diminution pour les villas (-5,7 %) et une légère hausse pour les maisons (+0,7 %). Les transactions ont, elles, reculé de 4,7 %. Du côté des terrains, une hausse des prix de 0,9 % a été enregistrée, mais le nombre de transactions a chuté de 6,9 %. Enfin, pour les biens professionnels, une augmentation de 2,1 % est notée, dominée par une hausse des locaux commerciaux.

La dynamique immobilière varie selon les villes. À Marrakech, les prix augmentent légèrement de 0,7 %, tandis qu’à Casablanca, ils stagnent. Rabat, quant à elle, enregistre la plus importante baisse avec un recul de 3,7 %. À Tanger, l’indice des prix a diminué de 0,7 %. Ces variations sont accompagnées par des fluctuations dans les transactions : par exemple, Casablanca connaît un repli de 13,1 % de ses ventes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Bank Al-Maghrib (BAM) - ANCFCC

Aller plus loin

Immobilier au Maroc : les MRE en première ligne

L’apport considérable des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devrait contribuer à booster le marché de l’immobilier au Maroc au troisième trimestre 2023.

Immobilier de Rabat : les tendances au 2ᵉ trimestre

Comme de nombreuses villes au Maroc, Rabat a connu une baisse importante du prix de l’immobilier. Voyons les chiffres en détail publiés par Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence...

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour...

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Flexibilité du dirham : le Maroc fait une pause

Le Maroc ne compte pas modifier pour le moment sa bande de change de devise, a affirmé la ministre des Finances Nadia Fettah Alaoui lundi. Depuis 2018, le Royaume a entrepris des réformes graduelles du marché des changes mais n’a apporté aucun...

Maroc : hausse vertigineuse des faillites d’entreprises

Une « hausse vertigineuse » du nombre de défaillances d’entreprises devrait toucher le Maroc, selon Allianz Trade, leader mondial de l’assurance-crédit.

Achat de logement au Maroc : les notaires baissent les prix

Les notaires vont accompagner et soutenir les citoyens à travers tout le Maroc, tout au long du processus d’octroi de l’aide directe au logement (2024-2028). Une convention a été signée dans ce sens.

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Le dirham poursuit sa baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,10 % face à l’euro et de 0,47 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 15 au 21 décembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le Maroc va instaurer une aide à l’achat de logement

L’achat de logements au Maroc pourrait bien connaître un nouveau souffle. Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’habitat et de la Politique de la ville, a laissé entendre que des dispositions...

Le dirham marocain baisse par rapport à l’euro

Le dirham marocain est resté quasi stable face au dollar américain et s’est déprécié de 0,55 % vis-à-vis de l’euro, durant la période du 07 au 13 mars, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham se requinque face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,11 % face à l’euro et de 0,55 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 23 au 29 mars 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).