Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

10 août 2023 - 07h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

En juillet, les taux d’intérêt, pour les prêts inférieurs à 250 000 dirhams, se situaient à 4,20 % sur 7 ans, 4,50 % sur 15 ans et 4,75 % sur 25 ans et plus, selon les dernières statistiques d’Afdal. Le portail spécialisé explique : « Pour les prêts compris entre 500 000 et 800 000 dirhams, les taux étaient de 4,50 % sur 15 ans et 4,75 % pour des durées plus longues. Bien que les taux pour les montants plus élevés soient restés stables depuis juin, ces chiffres pourraient évoluer en fonction des conditions du marché. »

À lire : Maroc : les crédits immobiliers en berne, sauf pour le halal

De même, la bonne maîtrise de l’inflation par Bank Al-Maghrib (BAM) pourrait susciter un nouvel espoir pour le marché immobilier. Pour étayer son argumentation, le spécialiste indique : « la hausse des prix à la consommation, qui était de 10,1 % en février, a chuté à 5,5 % en juin en glissement annuel. Cette baisse pourrait inciter la Banque centrale à maintenir sa pause dans le resserrement monétaire, après avoir augmenté le taux directeur de 150 points de base l’année dernière ».

Sujets associés : Immobilier - Bank Al-Maghrib (BAM) - Inflation

Aller plus loin

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du...

Immobilier au Maroc : baisse des prix

Au deuxième trimestre de cette année, le secteur immobilier au Maroc montre des signes d’essoufflement, avec une forte baisse des transactions.

Immobilier à Casablanca : les principales tendances en 2023

Au deuxième trimestre 2023, la ville de Casablanca a affiché une stabilité des prix immobiliers, selon les données publiées par Bank al-Maghrib. Toutefois, des disparités...

Les crédits immobiliers devraient s’améliorer grâce aux MRE

Le groupe Banque Populaire (BP) est persuadé que les Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient booster les crédits immobiliers cette année.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham stable face à l’euro

La devise marocaine est restée quasi stable face à l’euro et s’est dépréciée de 0,87 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 16 au 22 février 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

Le dirham se redresse face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,16 % face à l’euro et de 0,26 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 15 au 21 septembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Dépréciation du dirham par rapport à l’euro et au dollar

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,77 % vis-à-vis de l’euro et de 0,89 % face au dollar américain durant la période du 07 au 13 décembre. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : les prix de l’immobilier en hausse au premier trimestre 2023

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a enregistré au premier trimestre 2023 une hausse de 0,8 %, en glissement annuel, selon Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).

Les prix de la viande au Maroc résisteront-ils à la sécheresse ?

Les prix de la viande connaîtra-t-il une augmentation au Maroc à cause de la sécheresse qui touche le Maroc depuis quelques années ? Voici la réponse d’un expert du secteur.

Cryptomonnaies au Maroc : de l’interdiction à la réglementation

Le Maroc passe de l’interdiction de l’usage des monnaies virtuelles à la réglementation de l’usage des cryptomonnaies. Il initie un projet de loi dans ce sens.

Le dirham s’est renforcé face à l’euro au mois de juin

Le dirham marocain s’est renforcé en juin dernier, affichant une hausse de 0,54 % par rapport au dollar et de 0,84 % face à l’euro, selon les données publiées par Bank Al-Maghrib (BAM),

Stabilité du dirham face à l’euro et légère dépréciation face au dollar

La devises marocaines est restée quasi stable vis-à-vis de l’euro et s’est dépréciée de 0,31% face au dollar américain, durant la période du 26 octobre au 1er novembre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.