Importation du tapis : le Maroc impose un droit antidumping

1er avril 2022 - 08h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Depuis ce vendredi 1ᵉʳ avril, le Maroc applique un droit antidumping sur les importations de tapis et autres revêtements de sol à fabrication mécanique, en provenance de la Chine, d’Égypte ou de Jordanie.

Cette disposition fait suite à un arrêté conjoint du ministère de l’Économie et des Finances, et de celui l’Industrie et du Commerce, publié dans le dernier numéro du Bulletin officiel, indique une note de l’administration des douanes.

A lire : Le Maroc renforce son système de contrôle à l’importation

Plus précisément, il s’agit d’un droit antidumping provisoire d’une durée de 6 mois, dont le taux d’imposition varie de 9 % (importations en provenance de Jordanie) à 144 % (tapis originaires de Chine), précise la même source, expliquant qu’en décembre 2020, le ministère de l’Industrie et du commerce avait ouvert une enquête antidumping sur les importations de tapis et autres revêtements de sol en matières textiles, à fabrication mécanique, originaires de ces trois pays.

Cette enquête a été menée suite à une demande de l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH), qui a soumis des éléments jugés « objectifs et suffisants » pour justifier l’enquête antidumping.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Importations - Chine - Egypte - Jordanie - Ministère de l’Economie et des Finances - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies

Aller plus loin

La renaissance du tapis décoratif

Les tapis n’avaient pas disparu mais, victimes d’une image un peu poussiéreuse, ils avaient perdu de leur superbe. Le retour du parquet et l’arrivée de sols comme le béton leur...

Le Maroc pourrait mettre en place des mesures antidumping contre le Vietnam

Le Maroc a ouvert, pour la toute première fois, une enquête antidumping sur les pneus et chambres à air pour bicyclettes et motos originaires ou importés du Vietnam.

Un musée du tapis marocain en Allemagne

Un musée entièrement dédié au tapis marocain a été inauguré cette semaine à Espelkamp en Allemagne.

Maroc : la facture des importations s’envole

À fin janvier dernier, le Maroc a importé un volume de 805  000 tonnes de blé soit le double par rapport à un an auparavant, en raison de la faible production nationale.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une taxe fait exploser le prix des téléphones

La commission des Finances à la Chambre des conseillers a revu à la baisse le droit d’importation appliqué aux smartphones. Ce qui semble être une bonne nouvelle s’avère très désavantageux pour les distributeurs locaux et les consommateurs.

Données bancaires des MRE : le gouvernement rassure

Alors que la question de l’échange automatique des données sur leurs comptes bancaires, actions et biens détenus au Maroc avec l’OCDE refait surface, Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des Finances, a tenu à rassurer les Marocains résidant...

Flexibilité du dirham : le Maroc franchit une nouvelle étape

Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des finances, salue la réforme en cours du régime de change marocain, affirmant qu’une étape importante est en train d’être franchie pour améliorer la flexibilité du dirham.

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.

La sécheresse pousse le Maroc à multiplier ses achats de blé sur le marché mondial

Le Maroc maintient son système de restitution à l’importation du blé tendre au profit des opérateurs. Une importante quantité de cette céréale sera bientôt commandée.

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...

Chute historique des exportations d’olives marocaines

Les exportations d’olive marocaine sont en net recul alors que les importations sont en hausse. Le déficit commercial s’est creusé.

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Maroc : des sociétés écrans créées pour échapper au fisc

La Direction générale des impôts a découvert que plusieurs sociétés installées dans les provinces du sud, créent des « sociétés écran » pour exercer leurs activités commerciales en dehors de cette région. Une évasion fiscale qui ne dit pas son nom.