Recherche

Les institutions musulmanes de Belgique tirent sur le ministre de la justice

© Copyright : DR

6 décembre 2020 - 07h30 - Société - Par: J.K

Le collectif des institutions musulmanes de Belgique condamne les « déclarations infondées » du ministre belge de la Justice, suite à son injonction de suspendre le processus de reconnaissance de la Grande mosquée de Bruxelles, au mépris des efforts communs avec les pouvoirs publics et les services compétents du pays. 

Les propos du Ministre violent ouvertement la liberté de culte, le principe de neutralité, et le principe de séparation de l’Eglise et l’Etat, lit-on sur un communiqué signé du collectif composé du Bureau de l’Exécutif des Musulmans de Belgique, de l’Association de gestion de la Grande Mosquée de Bruxelles et du Conseil de Coordination des Institutions Islamiques de Belgique. Tous disent regretter cette mesure de suspension qui vient balayer tous les acquis réalisés dans le domaine de l’institutionnalisation de l’islam en Belgique depuis 1998, rapporte embnet.be.

La demande d’audience sollicitée, pour lui faire part d’un rapport d’évaluation, poursuit le communiqué, est restée sans suite, déplore le collectif. « Nous réfutons toutes accusations relatives aux pseudo-ingérences des pays étrangers et d’espionnage qui sont totalement infondées (…) Il est diffamatoire, injurieux et calomnieux de déclarer que nos membres seraient des espions à la solde de pays étrangers. Ces accusations sont infondées, contestées et contestables » ont-ils martelé.

Nos institutions restent ouvertes au dialogue avec les pouvoirs publics comme elles l’ont toujours été, conclut la déclaration.

Mots clés: Belgique , Islam

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact