Investissements : la France perd sa couronne marocaine

17 août 2023 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Les États-Unis sont devenus le premier investisseur étranger au Maroc en 2022, détrônant ainsi la France. Le royaume connaît une explosion des investissements privés.

Les investissements américains représentaient 30 % des investissements étrangers au Maroc en 2022, avec des projets dépassant les 7,4 milliards de dirhams (761 millions de dollars ou 684 millions d’euros). Avec ces chiffres, les États-Unis ont damé le pion à la France qui était le principal investisseur étranger au Maroc avec 3,3 milliards de dirhams (339 millions de dollars ou 305 millions d’euros), rapporte Huffington Post.

À lire : Investissements directs étrangers au Maroc : les États-Unis dépassent la France

Outre les États-Unis et la France, le Royaume-Uni avec 2,9 milliards de dirhams (298 millions de dollars ou 268 millions d’euros), les Émirats arabes unis avec 2,5 milliards de dirhams (257 millions de dollars ou 231 millions d’euros) et les Pays-Bas avec 1,54 milliard de dirhams (154 millions de dollars ou 142 millions d’euros), font partie des plus gros investisseurs du royaume.

À lire : Maroc : les investissements directs étrangers en hausse, la France en tête

Ces cinq pays représentent à eux seuls 80,8 % des investissements étrangers au Maroc. Les secteurs de l’industrie manufacturière (43 %), l’immobilier (25 %) et la finance et l’assurance (11 %) ont le plus bénéficié de ces investissements.

Sujets associés : France - Investissement - États-Unis

Aller plus loin

Investissements directs étrangers au Maroc : les États-Unis dépassent la France

À fin juin 2022, le Maroc a attiré un flux net d’investissements directs étrangers de 16,19 milliards de dirhams. Les États-Unis ont supplanté la France et sont devenus le...

L’Espagne et la France se disputent le marché marocain

Dans la perspective de l’organisation du Mondial 2030, des investisseurs espagnols et français se livrent une rude concurrence. Mais des géants marocains ne sont pas du reste.

Investissement privé au Maroc : la banque mondiale sonne l’alarme

L’investissement privé est en chute libre au Maroc. C’est du moins ce que révèle la banque mondiale dans son nouveau rapport de suivi de l’économie marocaine.

Maroc : les investissements directs étrangers en hausse, la France en tête

La France est en tête des investissements directs marocains à l’étranger (IDME) qui ont atteint 13,43 milliards de dirhams entre janvier et septembre 2022, soit une progression...

Ces articles devraient vous intéresser :

Programme Noor Atlas : lancement d’un appel d’offres

L’agence marocaine pour l’énergie durable (Masen) est à la recherche d’un ou des constructeurs EPC du programme solaire Noor Atlas, pour une capacité d’environ 260 MW. Un appel d’offres a été lancé à cet effet.

L’huile de table Afia rachetée par le Marocain Nourredine Zine

« Savola Morocco SA », fabricant de la marque d’huile de table Afia et filiale du groupe saoudien éponyme, fait désormais partie du portefeuille du marocain Zine Capital Invest SA. Par cette acquisition soumise à l’obtention de l’autorisation du...

Le Maroc veut augmenter la part d’investissements des MRE

Au Maroc, la part d’investissement privé provenant des Marocains du monde reste faible. Seulement 10 % des transferts des MRE y sont consacrés. Un dispositif incitatif se met en place pour mieux mobiliser les investissements de cette communauté.

Le groupe marocain OCP vise haut les quatre prochaines années

Après le succès de son premier programme d’investissement – la capacité de production d’engrais a triplé en 10 ans-, le groupe marocain OCP a préparé un nouveau programme d’investissement vert dont la mise en œuvre permettra d’atteindre la neutralité...

Maroc : voici les priorités du fonds Mohammed VI pour l’investissement

Pour réussir sa mission, le directeur général du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, Mohamed Benchaâboun, a défini ses priorités et son mode de fonctionnement, qui ont été dévoilés lors de son premier Conseil d’administration.

Investissement privé au Maroc : la banque mondiale sonne l’alarme

L’investissement privé est en chute libre au Maroc. C’est du moins ce que révèle la banque mondiale dans son nouveau rapport de suivi de l’économie marocaine.

Dessalement de l’eau : le Maroc lance la construction de trois stations cette année

Afin de faire face à la pénurie d’eau potable, le Maroc prévoit de construire, cette année, trois nouvelles stations de dessalement de l’eau. L’objectif est d’atteindre une production d’un milliard de mètres cubes d’ici à 2030.

Maroc : une subvention pour renouveler les camions

Dans le cadre de la relance du programme de renouvellement du parc du transport routier, le gouvernement a annoncé le déblocage d’un budget de 500 millions de dirhams pour la période 2022-2023.

Maroc : les autoroutes en projet

Le programme d’investissement de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) devrait atteindre plus de 8 milliards de dirhams pour les trois prochaines années, révèle le rapport sur les entreprises et établissements publics (EEP), annexé au...

Maroc : fort engouement pour le statut d’auto-entrepreneur

Le nombre d’auto-entrepreneurs continue d’augmenter au royaume. Fin 2021, ils étaient 373 663, soit quatre fois plus qu’il y 4 ans, d’après les chiffres la Direction Générale des Impôts (DGI).