Recherche

L’ISESCO se sépare de son personnel marocain

© Copyright : DR

20 octobre 2020 - 21h00 - Société - Par: K.B

L’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) a remercié plusieurs de ses anciens employés marocains. Le ministre des Affaires étrangères, Nacer Bourita, a été saisi.

Dans une question écrite, les députés du Parti socialiste ont appelé le ministre à intervenir d’urgence, afin de rendre justice aux dizaines d’employés marocains, licenciés de "manière abusive" par l’Organisation islamique.

Selon le site Achkayen, la décision, intervenue suite à la nomination d’un nouveau directeur général, a été motivée par un besoin de "développement, de renouvellement et de rajeunissement" au sein de l’ISESCO.

Pour la formation de gauche, qui s’interroge sur le mutisme de la Commission nationale et du ministère, le licenciement abusif n’est ni plus ni moins "qu’un règlement de comptes avec les fonctionnaires qui avaient l’habitude de collaborer étroitement avec l’ancien directeur de l’Organisation islamique".

Créée en mai 1982, l’organisation islamique, dont le siège est à Rabat, a pour objectif de renforcer, approfondir et encourager la coopération entre les États membres dans le domaine de l’éducation, des sciences, de la culture et de la communication.

Mots clés: Emploi , Parti Socialiste , Nasser Bourita , Parlement marocain

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact