L’ambassadeur d’Algérie au Maroc ne cache pas sa colère

22 novembre 2020 - 16h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le soutien de l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (l’Icesco) à l’intervention militaire marocaine dans la zone-tampon de Guerguerat n’est pas du goût de l’ambassadeur de l’Algérie à Rabat, Abdelhamid Abdaoui.

Le diplomatie algérien s’est rendu au siège de l’ICESCO où il a rencontré le directeur général, le Saudien Mohamed Al Malik, rapporte L’Expression. M. Abdaoui aurait désapprouvé le soutien de cette organisation au Maroc.

À l’issue de cette rencontre, l’ICESCO s’est fendue d’un communiqué. Dans ce communiqué, M. Al Malik "salue la disponibilité de l’Algérie qui s’est acquittée de sa participation financière dans le budget 2019 et s’apprête à payer sa cotisation de 2020".

Sur instructions du roi Mohammed VI, les Forces armées royales (FAR) avaient déployé, vendredi 13 novembre, un cordon sécuritaire dans la zone tampon pour sécuriser le flux des biens et des personnes. Le Maroc s’était vu contraint de mener cette opération en raison des agissements des miliciens du Polisario. Dans la foulée, ce mouvement a accusé le royaume d’avoir violé le cessez-le-feu de 1991 et déclaré que la guerre avait commencé. L’Algérie, un allié du Polisario, se sent menacée.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Rabat

Aller plus loin

Le Maroc en colère contre l’Algérie

Le commissaire à la Paix et à la Sécurité de l’Union africaine (UA), l’Algérien Smaïl Chergui a provoqué la colère du Maroc en inscrivant la question du Sahara à l’agenda du...

Un tweet de l’ambassadeur d’Algérie au Maroc fait polémique

Abdelhamid Abdaoui, ambassadeur d’Algérie à Rabat a suscité une polémique sur Twitter en publiant un post dans lequel apparaît en arrière-plan une photo retouchée de remise de...

Tindouf, « province du Sahara sous le Polisario » : l’Algérie en colère contre Le Point

L’ambassadeur d’Algérie à Paris, Mohamed-Antar Daoud, a exprimé sa colère et son étonnement suite à la publication d’un récent article du magazine français Le Point....

L’Algérie tacle à nouveau le Maroc

L’Algérie ne se prive pas de tacler le Maroc sur plusieurs questions. Amar Belhimer, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement algérien affirme que le royaume...

Ces articles devraient vous intéresser :