L’Istiqlal veut garder un oeil critique sur le gouvernement

28 octobre 2021 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le parti de l’Istiqlal a réitéré son soutien au gouvernement, mais affirme qu’il compte jouer pleinement son rôle de contrôle de l’action gouvernementale.

Lors du récent débat sur le projet de Loi de finances à la chambre des représentants, le président du groupe parlementaire de l’Istiqlal, Nourredine Mediane, a indiqué que son parti, bien qu’étant engagé au côté du gouvernement, « prodiguera des conseils lorsque cela s’avérera nécessaire ». Car, estime-t-il, le soutien ne signifie pas faire preuve de suivisme à tous les niveaux, mais plutôt de corriger d’éventuels déséquilibres.

A lire  : Maroc : le RNI et l’Istiqlal s’emparent du parlement

Par ailleurs, le parti a salué les mesures annoncées pour accompagner les petites et des moyennes entreprises en vue d’accélérer le décollage économique et a appelé à leur mise en œuvre effective.

Aussi, a-t-il rappelé d’intégrer les zones frontalières qui vivent une crise économique et sociale dans les projets d’investissements publics.

À ce propos, Mediane a mis en avant les difficultés des populations rurales d’accéder aux soins de santé, aggravant les conditions matérielles et sociales des fonctionnaires en service dans ces régions.

Sujets associés : Istiqlal - Parlement marocain

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : le RNI et l’Istiqlal s’emparent du parlement

On connaît depuis samedi, les noms de ceux qui dirigeront le nouveau parlement marocain. Il s’agit de Rachid Talbi Alami, du Rassemblement National des Indépendants (RNI), élu...

La contribution des MRE à l’économie marocaine saluée

Le parti Istiqlal a salué la résilience de l’économie marocaine durant la crise du Covid-19, soulignant la contribution des Marocains résidents à l’extérieur (MRE), à travers leurs...

L’Istiqlal prêt à participer au prochain gouvernement

Le parti de l’Istiqlal (PI) est prêt à participer au prochain gouvernement. Ainsi en a décidé le Conseil national de la formation politique, à l’issue des travaux de sa session...

Maroc : le RNI, PAM et Istiqlal pour diriger le gouvernement ?

Les trois partis arrivés en tête au niveau national le RNI, le PAM et l’Istiqlal veulent s’unir pour former des coalitions pour diriger les différents conseils...

Nous vous recommandons

Istiqlal

Maroc-Tunisie : Moncef Marzouki espère à un retour à la normale

L’ancien président tunisien, Moncef Marzouki s’est exprimé à nouveau sur la brouille diplomatique entre Rabat et Tunis, affirmant que le froid actuel entre les deux pays ne devrait pas durer.

Obligation du pass vaccinal : l’Istiqlal parle d’une décision « précipitée »

Réuni samedi dernier à Rabat pour examiner les derniers développements liés à la question du Sahara marocain, le Comité central du Parti de l’Istiqlal (PI) en a profité pour se pencher sur la vague de mécontentements ayant envahi le Maroc, depuis que le pass...

Coronavirus au Maroc : une mission parlementaire pour contrôler les hôpitaux

Les députés istiqlaliens se préparent à effectuer une mission parlementaire dans certains hôpitaux dédiés au coronavirus, dont l’hôpital Mamounia à Marrakech. Cette décision fait suite aux nombreux messages, photos, vidéos et enregistrements audio largement...

Maroc : l’Istiqlal brade ses biens immobiliers

Le plus vieux parti marocain, l’Istiqlal, connaît une grave crise financière. Pour renflouer les caisses du parti, les héritiers du fondateur Allal El Fassi liquident ses biens immobiliers.

Maroc : deux députés perdent leur siège à Driouch

Encore une invalidation de l’élection de deux députés. Cette fois-ci, c’est à Driouch que deux élus de l’Istiqlal et du PAM ont perdu leur siège suite à une décision de la Cour constitutionnelle.

Parlement marocain

Maroc : plusieurs députés épinglés pour non déclaration de leur patrimoine

Alors que la loi l’exige, 161 députés actuels et sortants n’ont pas déclaré leur patrimoine. La Cour des comptes les somme d’honorer cette obligation dans un délai ne dépassant pas 60 jours à partir de la date de réception de la lettre de...

Le Maroc muscle son arsenal juridique contre le blanchiment d’argent

Le Maroc vient de relever un grand défi, celui de rendre son arsenal juridique conforme aux recommandations présentées par le Groupe d’action financière (GAFI), et aux normes qui en découlent. La Chambre des représentants a adopté le 26 mai le projet de loi...

Maroc : le projet de loi anticorruption bientôt voté

La commission de la législation de la première Chambre du Parlement vient de boucler l’examen détaillé du projet de loi relatif à l’Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption. Gelé depuis début octobre, il devrait...

Maroc : à quand l’ouverture des mosquées ?

Les mosquées restent toujours fermées alors que le plan de déconfinement est à sa deuxième phase. C’est donc pour avoir une idée de la gestion d’une telle situation que les parlementaires ont interpellé le...

Les Marocains font confiance à l’armée et la police

Le rapport annuel de l’Institut marocain d’analyse des politiques (MIPA) a révélé que les Marocains accordent une certaine confiance aux Forces armées royales et à la police. Il s’agit des résultats de son « Indice de confiance dans les institutions en 2020...