Maroc : le RNI et l’Istiqlal s’emparent du parlement

10 octobre 2021 - 17h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

On connaît depuis samedi, les noms de ceux qui dirigeront le nouveau parlement marocain. Il s’agit de Rachid Talbi Alami, du Rassemblement National des Indépendants (RNI), élu président de la Chambre des représentants. Naam Miyara, de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), et proche du parti del’Istiqlal, a été élu président de la Chambre des conseillers.

Cette élection entre dans la logique de l’accord signé entre les trois partis ayant récolté la majorité des voix lors du scrutin du 8 septembre dernier. Ainsi Rachid Talbi Alami a été élu par 285 voix contre 4 voix pour le candidat du parti du FFD, Raouf Abdellaoui. En ce qui concerne la Chambre des conseillers, Naam Miyara a été candidat unique, et a recueilli 86 voix sur un total de 96 voix exprimées.

À lire : Maroc : le RNI, PAM et Istiqlal pour diriger le gouvernement ?

Pour ce qui est des présidents de groupes, celui du RNI sera dirigé par Mohamed Ghayat (élu à Settat). Le PAM a choisi Ahmed Touizi (élu à Marrakech), et le groupe de l’Istiqlal sera conduit par Noureddine Madiane (élu à Al Hoceima). Du côté de l’opposition, Rachid Hamoumi préside le groupe du PPS et Abdellah Bwanou, le coordinateur du groupe du PJD.

À lire : Encore un coup d’éclat de la part du PJD

À la Chambre des Conseillers, Youssef Alaoui a été désigné comme nouveau président de groupe du patronat. Pour le moment, les autres groupes n’ont livré aucune information sur ceux qui les dirigeront et le PJD n’a toujours pas donné sa position réelle, après avoir appelé, il y a quelques jours, ses trois conseillers à se retirer, dénonçant une élection tronquée, résultant « de pratiques inacceptables ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Istiqlal - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Parlement marocain

Aller plus loin

Le PJD dénonce les « les violations et dysfonctionnements » lors des élections

Réuni en conseil national samedi dernier, le parti de la justice et du développement (PJD) est revenu sur les résultats des dernières élections générales. Les islamistes...

L’Istiqlal veut garder un oeil critique sur le gouvernement

Le parti de l’Istiqlal a réitéré son soutien au gouvernement, mais affirme qu’il compte jouer pleinement son rôle de contrôle de l’action gouvernementale.

Elections : le PAM se félicite des résultats obtenus

Abdellatif Ouahbi, secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité (PAM), s’est réjoui des résultats obtenus aux élections législatives.

Maroc : deux députés perdent leur siège à Driouch

Encore une invalidation de l’élection de deux députés. Cette fois-ci, c’est à Driouch que deux élus de l’Istiqlal et du PAM ont perdu leur siège suite à une décision de la Cour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Au Maroc, le parti au pouvoir dit niet au mariage homosexuel

Le parti Rassemblement national des Indépendants (RNI) présidé par Aziz Akhannouch, chef du gouvernement marocain, affiche son opposition au mariage homosexuel.

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...

Coupe du monde 2030 : un détail qui fait jaser au Maroc

Le ministre de l’Éducation nationale, de l’enseignement primaire et des sports, Chakib Benmoussa, a été interpelé par des députés au sujet de l’absence de l’identité marocaine dans le slogan de la coupe du monde 2030 que le Maroc organisera...

Maroc : le parlement discute de la fiscalité des auto-entrepreneurs

Au Parlement marocain, des groupes de l’opposition ont proposé des amendements concernant le projet de loi de finances (PLF) pour l’année 2024 dont l’un vise à encourager l’engagement dans l’économie organisée et à améliorer l’attractivité du système...

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Maroc : remaniement ministériel imminent

Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, prévoit de réaménager son équipe. Certains ministres devraient perdre leurs postes.

Contenus choquants en ligne : Le Maroc veut sévir

La prolifération de contenus immoraux, futiles et offensants sur les réseaux sociaux préoccupe la société civile et les acteurs politiques, surtout les députés de l’opposition. Ceux-ci demandent des actions décisives pour lutter contre ce phénomène...