Maroc : le RNI et l’Istiqlal s’emparent du parlement

10 octobre 2021 - 17h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

On connaît depuis samedi, les noms de ceux qui dirigeront le nouveau parlement marocain. Il s’agit de Rachid Talbi Alami, du Rassemblement National des Indépendants (RNI), élu président de la Chambre des représentants. Naam Miyara, de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), et proche du parti del’Istiqlal, a été élu président de la Chambre des conseillers.

Cette élection entre dans la logique de l’accord signé entre les trois partis ayant récolté la majorité des voix lors du scrutin du 8 septembre dernier. Ainsi Rachid Talbi Alami a été élu par 285 voix contre 4 voix pour le candidat du parti du FFD, Raouf Abdellaoui. En ce qui concerne la Chambre des conseillers, Naam Miyara a été candidat unique, et a recueilli 86 voix sur un total de 96 voix exprimées.

À lire : Maroc : le RNI, PAM et Istiqlal pour diriger le gouvernement ?

Pour ce qui est des présidents de groupes, celui du RNI sera dirigé par Mohamed Ghayat (élu à Settat). Le PAM a choisi Ahmed Touizi (élu à Marrakech), et le groupe de l’Istiqlal sera conduit par Noureddine Madiane (élu à Al Hoceima). Du côté de l’opposition, Rachid Hamoumi préside le groupe du PPS et Abdellah Bwanou, le coordinateur du groupe du PJD.

À lire : Encore un coup d’éclat de la part du PJD

À la Chambre des Conseillers, Youssef Alaoui a été désigné comme nouveau président de groupe du patronat. Pour le moment, les autres groupes n’ont livré aucune information sur ceux qui les dirigeront et le PJD n’a toujours pas donné sa position réelle, après avoir appelé, il y a quelques jours, ses trois conseillers à se retirer, dénonçant une élection tronquée, résultant « de pratiques inacceptables ».

Sujets associés : Istiqlal - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Parlement marocain

Aller plus loin

Maroc : le RNI, PAM et Istiqlal pour diriger le gouvernement ?

Les trois partis arrivés en tête au niveau national le RNI, le PAM et l’Istiqlal veulent s’unir pour former des coalitions pour diriger les différents conseils élus.

Elections : le PAM se félicite des résultats obtenus

Abdellatif Ouahbi, secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité (PAM), s’est réjoui des résultats obtenus aux élections législatives.

Elections à Marrakech : le tribunal déboute le PJD

Les recours du PJD contre le RNI après les élections n’ont pas abouti. Le tribunal a confirmé les résultats proclamés par le ministère de l’Intérieur, déboutant ainsi le...

Le PJD dénonce les « les violations et dysfonctionnements » lors des élections

Réuni en conseil national samedi dernier, le parti de la justice et du développement (PJD) est revenu sur les résultats des dernières élections générales. Les islamistes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : moins de français dans les administrations

Les Marocains souffrent de la prédominance de la langue française dans les transactions informatiques des administrations marocaines. Tel est le constat fait par le groupe parlementaire du Rassemblement national des Indépendants (RNI), qui appelle la...

Pourquoi le PJD s’oppose-t-il à l’encradrement des dons ?

Le Parti de la justice et du développement (PJD) n’adhère pas au projet de loi relatif aux appels à la générosité publique et a choisi de s’abstenir lors de son adoption en commission à la première Chambre.

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Port d’armes : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le gouvernement fait du contrôle des armes à feu une priorité. Dans ce sens, il a adopté un projet de loi pour répondre aux défis actuels et aux mutations sociales et technologiques. Ce projet est déjà sur la table du Parlement.

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...

Augmentation de la pension rentraite des Marocains

Les travailleurs du secteur privé pourraient se retrouver avec 100 DH de plus sur leurs pensions de retraite. Le gouvernement étudie sérieusement sa faisabilité actuellement.

TikTok menacé de suspension au Maroc ?

Hanan Atrakin, députée du Parti de l’Authenticité et de la Modernité (PAM), appelle à l’interdiction de TikTok et d’autres applications de réseaux sociaux au Maroc, afin de protéger leurs utilisateurs, notamment les mineurs.

Réforme du Code pénal au Maroc : un ancien prédicateur salafiste à la rescousse

L’ancien prédicateur salafiste, Abdelwahab Rafiki, plus connu sous le nom d’Abou Hafs, est dorénavant conseiller du ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, selon une source proche du ministère.

Cannabis : des entreprises étrangères attendent leur autorisation au Maroc

Suite à l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis, plusieurs investisseurs étrangers manifestent leur intérêt pour investir dans ce domaine au Maroc. Plus d’une dizaine d’entre eux attendent leurs autorisations, selon le député...