La question des Marocains bloqués à l’étranger arrive au parlement

15 janvier 2022 - 11h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS, opposition) à la Chambre des représentants, a adressé des correspondances au Parlement et au chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, pour leur demander de se pencher sur la question des Marocains restés bloqués à l’étranger, après la suspension par les autorités marocaines des liaisons aériennes.

La situation des milliers de Marocains encore bloqués à l’étranger préoccupe le Parti du progrès et du socialisme (PPS). Dans une déclaration à Le360, Rachid Hammouni, président du groupe du PPS, a fait savoir qu’il a adressé, vendredi 14 janvier 2022, trois correspondances à Rachid Talbi Alami, président de la première Chambre, à la présidente de la Commission parlementaire des Affaires étrangères, Nadia Bouaida, et au ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

À lire : La détresse des Marocains restés bloqués à l’étranger

« Dans ces lettres, j’expose les graves difficultés de séjour auxquelles sont confrontés des milliers de Marocains encore bloqués à l’étranger depuis plus d’un mois, date de la fermeture des frontières du Maroc », a-t-il précisé, ajoutant qu’il reçoit chaque jour un grand nombre d’appels de citoyens marocains bloqués dans des conditions déplorables à l’étranger. Le député Rachid Hammouni dit avoir demandé la convocation de la Commission parlementaire des Affaires étrangères.

À lire : Près de 6 000 Marocains bloqués à l’étranger déjà rapatriés

Dans la lettre envoyée au président de la Chambre des représentants, l’élu sollicite l’examen de la problématique des Marocains bloqués à l’étranger comme « question urgente » devant être posée au chef de la diplomatie marocaine lors de la prochaine séance parlementaire des questions orales.

Sujets associés : Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) - Liaison aérienne - Nasser Bourita - Parlement marocain

Aller plus loin

Près de 6 000 Marocains bloqués à l’étranger déjà rapatriés

Quelque 5 760 Marocains bloqués à l’étranger ont déjà été rapatriés depuis les Émirats arabes unis, le Portugal et la Turquie, a indiqué Mustapha Baitas, le ministre délégué...

Les Marocains bloqués à l’étranger crient leur détresse

Les différentes décisions prises par les autorités marocaines à cause de la propagation rapide du nouveau variant du virus du Covid-19, Omicron, notamment en Europe et en...

La détresse des Marocains restés bloqués à l’étranger

Bon nombre de Marocains sont restés bloqués à l’étranger, notamment aux États-Unis et au Canada, après la suspension par les autorités marocaines des liaisons aériennes....

Les MRE sans passeport marocain ne pourront pas être rapatriés

Les autorités marocaines ont pris une décision qui ruine les espoirs de certains MRE bloqués à l’étranger de rentrer chez eux. Ceux-ci ne seront pas concernés par l’éventuelle...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Maroc : le débat sur l’interdiction de TikTok s’invite au parlement

Plusieurs députés marocains appellent à l’interdiction de TikTok au Maroc. Ils s’inquiètent de la qualité des contenus publiés sur ce réseau social chinois qui, selon eux, constitue un danger pour la jeunesse.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Le voyage de Nasser Bourita en Israël confirmé

Le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita effectuerait en septembre une visite officielle en Israël, indiquent plusieurs sources israéliennes. Une information non encore confirmée officiellement du côté marocain.

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Maroc : une centaine de nouveaux trains à acquérir

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé l’acquisition progressive de 100 nouveaux trains fabriqués localement, et ceci dans les 10 prochaines années.

27 000 Marocains ont quitté le Maroc en 2022 pour travailler à l’étranger

Quelque 27 000 Marocains ont quitté le pays en 2022, selon le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri. Ce sont des départs réguliers via des canaux officiels.

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Maroc : une taxe de 30% sur les « Iphone »

Les députés de la majorité parlementaire désapprouvent l’augmentation de 2,5 % à 30 % des droits de douane sur les smartphones importés, prévue dans le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Certains plaident pour une taxe sur les téléphones de luxe,...