Jamaa Mouatassim démissionne du PJD, crise au sein de la formation islamiste

29 octobre 2022 - 22h20 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du développement (PJD), Jamaa Mouatassim, a démissionné vendredi du bureau du parti, après les rumeurs affirmant qu’il serait le conseiller politique d’Aziz Akhannouch, le chef du gouvernement.

« J’ai décidé d’assumer mes responsabilités et d’épargner au parti l’embarras d’une situation que je tenterai de corriger », a écrit Mouatassim dans sa lettre de démission, faisant état « d’interprétations et d’appréciations contrastées » au sein du parti à la suite des rumeurs qui le désignent comme le conseiller politique du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, membre du Rassemblement national des indépendants (RNI).

À lire : PJD : plusieurs départs après l’élection de Benkirane à la direction du parti

L’ancien chef de cabinet des gouvernements du PJD(2012-2021) et premier secrétaire général adjoint du parti islamiste (opposition) a déposé sa démission dans la soirée du vendredi. Toutefois, on ignore si le président du parti, Abdelilah Benkirane, acceptera ou non cette démission qui mettra en péril une formation politique déjà très affaiblie par les scores aux dernières élections.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Aziz Akhannouch - Abdelilah Benkirane - Jamaâ Mouâtassim

Aller plus loin

Vague de démissions au PJD à Marrakech et région

À quelques semaines de la tenue des élections communales et législatives prévues le 8 septembre, plusieurs conseillers communaux, présidents de communes de Marrakech, Safi et...

Le PJD va basculer dans l’opposition

Après la déroute électorale du parti de la justice et du développement (PJD), le conseil national se réunit en session extraordinaire demain samedi 18 septembre. Le parti de la...

PJD : plusieurs départs après l’élection de Benkirane à la direction du parti

Le retour d’Abdelilah Benkirane à la tête du PJD n’est pas bien vu par plusieurs dirigeants du parti. Ils ont préféré claquer la pote que de composer avec celui qui a été élu...

« Le PJD ne pourra se rétablir qu’après au moins une décennie » (expert)

Les résultats définitifs ayant conduit au changement de la carte politique marocaine marquée par l’échec historique du PJD et la montée fulgurante du RNI d’Aziz Akhannouch en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

La chanteuse Fatima Tabaamrant menacée par un salafiste

Alors qu’elle fait l’objet d’attaques verbales de la part d’un prédicateur salafiste, l’icône de l’art amazigh, Fatima Tabaamrant, ancienne députée RNI, vient de recevoir le soutien du parti d’Aziz Akhannouch.

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

L’Espagne « humiliée » par le Maroc, selon José Maria Aznar

L’ancien président du gouvernement espagnol, José María Aznar, a déploré jeudi à Séville le fait que Mohammed VI n’ait pas reçu Pedro Sanchez à son arrivée à Rabat, considérant cet acte du Maroc comme une « humiliation ».

Maroc : Un pas de géant dans le projet de TGV Kenitra-Marrakech

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch vient de franchir un pas vers la réalisation de la ligne grande vitesse Kenitra-Marrakech. Prévu dans le plan Rail Maroc 2040, ce projet représente un enjeu stratégique dans la poursuite du développement du réseau de...

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

L’Aïd al-adha sera-t-il célébré cette année au Maroc ? Akhannouch répond

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a confirmé que l’Aïd Al-Adha aura bien lieu au Maroc cette année. S’exprimant devant la Chambre des représentants lors de la session mensuelle dédiée à la politique générale de l’Exécutif, il a déclaré : « La...

Maroc : de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch franchit de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh, mais des efforts considérables restent à fournir pour que la langue retrouve sa place qui lui est échue.

Maroc : une «  reconstruction rapide  » avec «  tous les moyens  »

Le chef du gouvernement marocain Aziz Akhannouch a déclaré que le royaume « utilisera tous ses moyens » dans la phase de « reconstruction rapide » des dégâts causés par le violent et meurtrier séisme qui a frappé la province d’Al Haouz dans la nuit du...