Josep Borrell : une menace à peine voilée contre le Maroc

22 mai 2021 - 21h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Se prononçant au sujet de la crise diplomatique et migratoire avec le Maroc, Josep Borrell, le Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a indiqué qu’il est « normal » qu’il y ait des « conséquences » si un pays rompt un accord de partenariat avec l’UE. Toutefois, selon lui, l’UE est disposée à dynamiser sa coopération avec le Maroc.

Il est « normal » qu’en cas de différends au niveau de ses frontières extérieures, l’Union européenne « propose des accords d’association qui, s’ils sont rompus d’une part, devraient avoir des conséquences pour l’autre », a déclaré le responsable de la diplomatie de l’UE dans un entretien accordé à EFE.

Josep Borell s’est aussi montré favorable à la « dynamisation » de la coopération avec le Maroc, un partenaire privilégié de l’UE dans les domaines commercial, technique et de développement. « Il est clair que si les accords sont rompus d’une part, l’autre partie envisagera également leur mise en œuvre. Mais il faut utiliser un langage plus diplomatique et plus conciliant pour éviter que les choses ne s’aggravent », a-t-il insisté.

Pour Borell, l’arrivée massive entre lundi et mardi, de plus de 8 000 migrants marocains à Ceuta, des mineurs pour la plupart, sonne plutôt comme un « avertissement » du Maroc que comme une « menace ». « Des relations diplomatiques tendues peuvent parfois déclencher des problèmes migratoires », a expliqué Borrell, faisant allusion à l’accueil en Espagne pour des raisons humanitaires, du leader du Front Polisario.

« Mon rôle est de travailler à reconstruire de bonnes relations, tout en rappelant que l’immigration doit être un processus réglementé et ordonné », a ajouté Josep Borell, soulignant la nécessité de lutter contre les trafiquants et de stabiliser les flux des pays de transit. La politique migratoire « va jouer un rôle plus important » chaque fois que l’UE signera un accord d’association avec un pays, comme elle l’a fait avec le Maroc, la Turquie ou la Libye, a-t-il souligné.

« Notre sécurité commence loin de nos frontières. La sécurité des Européens ne commence pas dans les rues de Marseille, elle commence à 2 000 ou 3 000 kilomètres plus loin, au Sahel, et c’est pourquoi nous devons nous impliquer militairement. Elle commence même en Somalie, au Moyen-Orient. Nous devrions avoir une vision plus géopolitique de notre avenir », a-t-il conclu.

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Union européenne - Coopération - Diplomatie

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Lutte contre le coronavirus : l’Union européenne réitère son soutien au Maroc

L’Union européenne s’engage à « faire progresser son partenariat avec le royaume », selon le Commissaire à l’Élargissement et à la Politique européenne de Voisinage, Oliver Varhelyi. Ce...

L’Espagne écarte tout lien entre l’hospitalisation de Brahim Ghali et l’afflux massif de migrants à Sebta

Arancha González Laya, ministre des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération espagnole revient sur l’admission d’urgence de Brahim Ghali, patron du Polisario...

Ouverture des frontières : le Maroc en pourparlers avec l’Union européenne

Le Maroc en ouvrant partiellement ses frontières a restreint les liaisons de ses compagnies aériennes à destination et au départ des pays européens. Le royaume veut engager des...

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi,...

Nous vous recommandons

Immigration clandestine

Un Marocain sauvé de justesse à Sebta

Un jeune marocain, candidat à l’immigration, qui tentait de rejoindre Ceuta à la nage, s’est retrouvé à bout de force avant d’atteindre la rive. Il a été sauvé de justesse par des promeneurs.

Espagne : un Marocain perd plusieurs membres de sa famille en mer

Zakaria, un jeune Marocain vivant au Pays basque, a perdu plusieurs membres de sa famille en mer. Son frère, sa sœur, son beau-frère et sa petite nièce font partie des 31 victimes du bateau naufragé qui a été retrouvé au Cap-Vert avec trois corps à...

Drame de Melilla : une enquête parlementaire confirme la responsabilité de l’Espagne

Des députés espagnols étaient lundi à Melilla pour enquêter sur le drame du 24 juin dans lequel au moins 23 migrants subsahariens ont trouvé la mort. Sur la base des informations recueillies, ils confirment que plusieurs des migrants sont morts du côté...

Un migrant marocain, homosexuel, demande l’asile à Ceuta

Ryan (nom d’emprunt) a caché depuis des années son homosexualité au Maroc, de peur de subir des discriminations ou des menaces. Il fait partie des quelque 1 000 migrants qui sont entrés en masse à Ceuta les 17 et 18 mai. La semaine dernière, il s’est rendu...

Moi, Hassan, je rejoindrai l’Espagne coûte que coûte

De nombreux migrants marocains, comme Tafik et Hassan, bloqués dans les centres de rétention aux Îles Canaries après leur arrivée en bateau et en kayaks, sont expulsés par vol chaque semaine vers Laayoune. Pourtant, ils sont prêts à tout pour retourner en...

Espagne

Tensions Maroc-Espagne : Sanchez veut rencontrer Mohammed VI

Le chef de l’Exécutif espagnol, Pedro Sanchez, négocierait depuis l’été dernier, une rencontre avec le roi Mohammed VI pour arrondir les angles et rétablir les relations diplomatiques. Mais pour le moment, l’initiative peine à...

Espionnage avec Pegasus : l’Espagne évite d’accuser le Maroc sans preuves

Le gouvernement espagnol évite d’accuser sans preuves le Maroc d’être derrière l’espionnage à l’aide du logiciel Pegasus des téléphones du président Pedro Sanchez, de la ministre de la Défense, Margarita Robles, et du ministre de l’Intérieur, Fernando...

Des hommes d’affaires marocains pourraient perdre leur nationalité espagnole

Plusieurs hommes d’affaires espagnols d’origine marocaine pourraient perdre leur nationalité espagnole en raison de leurs liens présumés avec des réseaux de blanchiment d’argent installées au sud de l’Espagne, à Ceuta et à...

Le Maroc classe à nouveau l’Espagne sur la liste A

Point besoin désormais pour les voyageurs en provenance de l’Espagne de présenter un résultat de test PCR négatif avant d’entrer au Maroc. Ils doivent juste être en possession d’un certificat prouvant leur vaccination contre le...

Comment expliquer la forte hausse des transferts des MRE ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE), estimés à cinq millions dont près d’un cinquième en Espagne, ont transféré beaucoup de fonds vers le Maroc pendant la crise sanitaire. À fin octobre, ces transferts ont atteint près de 8 milliards d’euros, soit 43,3 %...

Union européenne

Le Maroc, bon élève en gouvernance fiscale

Le 22 février, l’Union européenne a retiré le Maroc de la liste grise des paradis fiscaux. Cette décision ouvre une nouvelle ère pour les relations entre les opérateurs économiques marocains et européens, du secteur public comme...

Le Maroc félicité par l’Europe pour sa lutte contre le coronavirus

Les efforts du Maroc pour juguler la crise continuent d’être vantés. À l’instar de nombreuses personnalités dans le monde, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a remercié, vendredi, le Maroc pour sa contribution à la réponse...

Pedro Sanchez a échangé avec Nasser Bourita

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, s’est entretenu jeudi avec le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, lors du sommet UE-Afrique à Bruxelles. Une première depuis le début de la...

Paradis fiscaux : le Maroc sortira-il définitivement de la liste grise de l’UE ?

L’approbation du projet de décret-loi, portant réorganisation de CFC est la dernière marche franchie par le Maroc pour une sortie effective de la liste grise de l’UE des paradis fiscaux. Le Royaume sera donc fixé sur son sort le 6 octobre...

Le Maroc a manqué de passer en «  liste rouge  » en Europe

Deux semaines après la publication de la liste des 15 pays sûrs auxquels l’Union européenne a rouvert ses frontières, elle l’a actualisée au regard de la situation épidémiologique de ces pays en lice. Sans surprise, le Maroc a été maintenu sur cette liste...

Coopération

Corse : "les ouvriers marocains sont là parce qu’il n’y a pas eu de réponse à nos offres"

Les premiers saisonniers marocains ont été accueillis à l’aéroport de Bastia-Poretta vendredi dernier, suivis de la deuxième vague, mercredi. Ils ne sont pas des voyageurs ordinaires, ni des touristes, mais ils sont en Corse pour cueillir et tailler dans...

Antony Blinken est au Maroc

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken est arrivé lundi soir au Maroc pour une visite de travail de deux jours.

La ministre marocaine du tourisme attendue en Israël

La ministre marocaine du tourisme, Nadia Fettah Alaoui, se rendra bientôt en Israël suite à l’invitation de son homologue israélienne, Orit Farkash Hacohen. Ce sera une visite de travail au cours de laquelle, les deux personnalités discuteront des...

Rencontre Maroc-Espagne : José Manuel Albares face aux questions du Congrès

Le Parti populaire (PP) demande la comparution devant le Congrès du ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, avant la tenue de la Réunion de haut niveau avec le Maroc, prévue les 1ᵉʳ et 2 février à...

« Le système de santé marocain est dépassé »

Le système de santé marocain est dépassé et inopérant face aux fortes pressions sanitaires. Il a besoin d’une véritable réorganisation, a indiqué l’épidémiologiste et spécialiste en maladies infectieuses Jaafar...

Diplomatie

Le Maroc et les États-Unis signent deux grands accords

Lors de la visite de la délégation américano-israélienne, mardi à Rabat, deux grands accords de coopération ont été signés entre le Maroc et les États-Unis. Ces conventions visent la promotion des investissements au Maroc et en...

Saâdeddine El Othmani qualifié de « traître » par les islamistes algériens

« Sioniste », « traître », c’est ainsi que sont qualifiés le parti Justice et Développement (PJD) et son chef, le Premier ministre Saad Eddine El-Othmani par le chef du Mouvement de la société pour la paix (MSP), le parti islamiste algérien, Abderrazak Makri....

Coup de froid entre le Maroc et l’Allemagne

Dans une correspondance en date du 1ᵉʳ mars adressée au chef du gouvernement et autres membres du gouvernement, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita a demandé la suspension de tout contact avec l’ambassade d’Allemagne à Rabat. Cette décision...

L’Algérie mène une guerre électronique contre le Maroc

L’Algérie continue d’accuser le Maroc de cyberattaque, mais mène en coulisse une guerre électronique sur les réseaux sociaux pour nuire à l’image du royaume et à ses institutions.

La crise entre le Maroc et l’Espagne s’exacerbe

Le Maroc accuse l’Espagne de ne pas respecter les contrôles sanitaires dans les aéroports et de représenter une «  menace  » pour la population marocaine. Serait-ce le début d’une nouvelle crise entre les deux pays ...