Guerre en Ukraine : un journaliste marocain soutient la Russie à cause de sa politique homophobe

2 mars 2022 - 11h00 - Ecrit par : S.A

Le journaliste marocain Rachid Achachi affirme soutenir la guerre en Ukraine et justifie sa position par le fait que la Russie ait adopté une politique homophobe. De quoi provoquer la colère de la communauté LGBTQAI+.

« Il ne s’agit nullement d’un choix politique, idéologique ou sociétal, mais d’une destinée civilisationnelle ! Faites votre choix, le mien est fait depuis longtemps ! » a tweeté Rachid Achachi. Il a accompagné sa publication de photos de défilés queer à New York contre des photos d’une église en Russie et d’une mosquée au Maroc pour justifier son soutien à la « civilisation russe » contre l’Ukraine tournée vers l’Occident.

À lire : Au Royaume-Uni, un homosexuel marocain défend les droits LGBT et BAME

La Russie a adopté une loi contre l’homosexualité en 2013. Alors que les combats continuent sur le terrain, la communauté ukrainienne LGBT+ exprime sa peur et sa détresse face aux violations des droits humains auxquelles elle pourrait être confrontée si le président russe Vladimir Poutine contrôlait le pays. Selon les États-Unis, il y a de nombreuses personnalités LGBT + sur la « liste de cibles ukrainiennes » de la Russie. En Ukraine, les homosexuels ukrainiens peuvent exprimer leur sexualité, organiser des défilés et s’engager dans l’armée.

À lire : Ukraine : les Arabes et les Noirs victimes de discrimination raciale

Les déclarations de Rachid Achachi ont provoqué la colère de la communauté LGBTQAI+. « Quand un journaliste marocain travaillant pour une plateforme bien connue comme “Luxe Radio” (une radio privée marocaine francophone) justifie la violence contre l’Ukraine et l’Occident simplement pour avoir accepté la liberté des gens d’exprimer leur sexualité, il incite, bien sûr, à la violence » contre les LGBT+ au Maroc, a réagi auprès de The New Arab le mouvement Queers in North Africa.

Tags : Ukraine - Russie - Homosexualité Maroc

Aller plus loin

Aucun Marocain parmi les volontaires en Ukraine contre la Russie

À ce jour, aucun Marocain n’a rejoint la résistance aux côtés de l’Ukraine pour combattre la Russie. Plus de 20 000 volontaires étrangers sont engagés pour cette...

Vote sur l’Ukraine à l’ONU : le Maroc garde toujours sa neutralité

Une nouvelle fois, le Maroc s’est abstenu lors du vote de l’Assemblée générale des Nations Unies, exigeant l’arrêt immédiat de l’attaque militaire russe contre...

Ukraine : aucun Marocain n’a demandé à rejoindre la résistance

Depuis quelques jours, des rumeurs circulent sur des Marocains ayant manifesté le désir de rejoindre la résistance en Ukraine contre les militaires russes. Une intox selon une...

Au Royaume-Uni, un homosexuel marocain défend les droits LGBT et BAME

Abderrahim El Habachi, un jeune Marocain de 28 ans qui avait fui le Maroc par crainte d’être persécuté en raison de son orientation sexuelle milite aujourd’hui pour les droits LGBT...

Nous vous recommandons

Boxe : victoires par KO des Marocains Anas et Nabil Messaoudi à Bruxelles

Les boxeurs marocains Anas et Nabil Messaoudi ont remporté vendredi leurs combats par KO à la quatrième édition du gala de boxe bruxellois « All Eyez On Brussels ».

Agadir : un MRE arrêté pour polygamie

Un Marocain résidant en France a été arrêté pour s’être remariée avec une jeune femme demeurant dans la région de Taliouine, sans l’autorisation de son épouse.

L’Espagne veut une reprise rapide des relations avec le Maroc

Le Maroc a engagé des négociations avec l’Espagne et l’Union européenne (UE) en vue de la reprise de la coopération en matière migratoire. Dans ce cadre, des délégués de l’UE ont tenu mercredi à Rabat, des réunions avec le ministère de l’Intérieur, lesquelles...

Fruits et légumes : pourquoi les prix s’envolent au Maroc ?

Les prix des légumes et des fruits ont connu une augmentation dans quasiment tous les marchés au Maroc, à l’instar d’autres denrées alimentaires. Comment expliquer une telle hausse ?

Autoroute du Maroc croule sous plus de 40 milliards de DH de dettes

Un rapport sur les établissements et les entreprises publics révèle qu’à fin 2020, les dettes de la Société Nationale des Autoroutes du Maroc ont dépassé 40 milliards de DH, avec des investissements chiffrés à seulement 921 millions de DH. Un taux...

Un nouveau lycée français ouvre à Rabat

Le Lycée français Léon l’Africain a annoncé l’ouverture de ses portes à Rabat en septembre prochain. Deux classes par niveau seront ouvertes de la Petite section à la Terminale, jusqu’en 4ᵉ à la rentrée 2022 et des infrastructures sportives...

L’Allemagne fait les yeux doux au Maroc

La crise diplomatique entre Rabat et Berlin pourrait bientôt connaître un dénouement. Berlin a exprimé sa disponibilité à rebâtir des relations plus fortes avec le Royaume.

Maroc : une course contre la montre pour retrouver une météorite

Des météorites seraient tombées dans la nuit de samedi à dimanche dernier à Guelmim, sur la plage blanche, déclenchant la ruée de centaines de personnes, à la recherche de fragments précieux.

Škoda Auto augmente ses capacités de production au Maroc

La guerre russo-ukrainienne pousse le constructeur automobile tchèque Škoda Auto à augmenter ses capacités de production à Kénitra et à Tanger.

Algesiras : nouvelle route ferroviaire pour les camions marocains

Dans un contexte de reprise du trafic maritime de passagers avec le Maroc, le port d’Algésiras cherche à finaliser la connectivité ferroviaire avec Aragon (nord-est de l’Espagne) en particulier pour assurer le trafic de camions (semi-remorques) entre...