Khemisset : arrestation de deux Subsahariens pour kidnapping

17 mars 2022 - 10h40 - Ecrit par : G.A

Un Sénégalais et une Guinéenne ont été placés, lundi, en détention préventive par le juge d’instruction près la Cour d’appel de Rabat, pour leur implication présumée dans le kidnapping du gardien d’une ferme appartenant à un ex-préfet de police.

Les deux Subsahariens sont accusés de constitution d’une bande criminelle, d’enlèvement et de séquestration. Le gardien kidnappé est un ressortissant sénégalais qui travaillait comme gardien dans une ferme appartenant à un ex-préfet de police, rapporte le quotidien Al Akhbar.

À lire : Deux filles mineures retrouvées séquestrées à Marrakech

Suite à leur présentation au juge d’instruction, ils ont été placés en détention provisoire. Selon la plainte reçue plus tôt par les éléments, l’ex–préfet de police a indiqué que le gardien qui travaillait dans sa ferme avait été kidnappé et séquestré par des inconnus qui exigeaient une somme de 35 000 dirhams.

À lire : Jamal, kidnappé depuis un an à Marbella, toujours recherché

Pire encore, les deux accusés ont retenu le gardien durant trois jours, dans un appartement où ils l’auraient torturé et obligé à contacter son employeur et ses frères résidant en Italie et en Libye pour leur demander de payer la rançon. Lors de leur interrogatoire, les deux ravisseurs n’ont pas nié les faits mais ont rejeté les actes de torture.

À lire : Tentative de kidnapping d’une infirmière à Casablanca

Pour eux, les blessures sur le corps du gardien étaient dues à sa chute dans les escaliers, quand il avait tenté de fuir. Ils ont précisé que le montant réclamé comme rançon est une somme perçue par ce dernier pour aider la Guinéenne à immigrer en Espagne. Ce dernier lui aurait assuré connaître des personnes influentes capables de l’aider à aller en Espagne. Mais le gardien a rejeté en bloc toutes ces accusations. Pour lui, les deux accusés essayent de justifier leur acte par des faits qui n’ont jamais existé.

Tags : Arrestation - Enlèvement - Séquestration - Khemisset

Aller plus loin

Jamal, kidnappé depuis un an à Marbella, toujours recherché

Après un an et demi d’enquête et de recherche sans succès, la famille de Jamal, un citoyen néerlandais d’origine marocaine, enlevé à Marbella, lance un SOS pour le...

Tentative de kidnapping d’une infirmière à Casablanca

Une infirmière au centre hospitalier universitaire Ibn Rochd a été victime d’une tentative d’enlèvement et de vol avec violence. Les éléments du service préfectoral de la police...

Deux filles mineures retrouvées séquestrées à Marrakech

La police judiciaire de Marrakech a arrêté deux jeunes suspectés d’avoir enlevé, séquestré et violé deux filles mineures, dont une est enceinte.

Maroc : encore une affaire de viol, kidnapping et de séquestration

Après l’affaire de Kahdija, 17 ans, séquestrée et humiliée pendant plusieurs semaines, une nouvelle affaire vient d’être révélée par la Direction générale de la Sûreté nationale...

Nous vous recommandons

Marocains du monde : combien d’argent puis-je introduire au Maroc ?

Chaque année, plusieurs personnes sont arrêtées par les services des douanes et la police au niveau des frontières pour « export » ou « import » illégal de devises. L’Office des changes est catégorique, si le MRE dépasse un certain montant, il doit absolument...

La galère des Marocains bloqués à l’étranger

De nombreux Marocains se sont retrouvés bloqués dans divers pays à travers le monde après la fermeture des frontières aériennes décidée lundi 29 novembre pour limiter la propagation du nouveau variant...

Voici les produits autorisés à entrer à Sebta depuis le Maroc

Le ministère de la Santé et l’Agence fiscale (AEAT) ont élaboré un guide pour préciser les marchandises qui peuvent traverser la frontière de Tarajal depuis le Maroc, ainsi que les quantités autorisées et les produits...

Mohammed VI répond aux « attaques méthodiques » contre le Maroc

Le Roi Mohammed VI a réagi, vendredi aux dernières attaques visant le Maroc « de la part de certains pays et d’organisations notoirement hostiles », qu’il n’a pas cités.

Les avions russes obligés de faire escale au Maroc avant d’aller en Amérique du Sud

Les avions russes à destination de l’Amérique du Sud sont contraints de faire des escales au Maroc à cause de l’avalanche de sanctions économiques contre la Russie, notamment la fermeture de plusieurs espaces...

Maroc : un gros trafiquant de drogue piégé par la police

Les éléments de la police judiciaire de Meknès ont réussi à arrêter un dangereux trafiquant de stupéfiants visé par 300 mandats d’arrêt à l’échelle nationale.

Sète : des bateaux en direction du Maroc contrôlés

À Sète, les autorités marocaines et françaises s’assurent de la bonne organisation des transits et des contrôles de passagers en direction de Tanger et de Nador au Maroc. Il a été procédé, mardi 5 juillet, vers 18h, au déploiement d’un dispositif de contrôle...

Le Maroc menace de fermer définitivement ses frontières avec Ceuta

Le gouvernement de Pedro Sánchez a annoncé qu’il « envisage sérieusement » d’intégrer les villes autonomes de Ceuta et Melilla dans l’espace Schengen. Le Maroc, de son côté, avertit que le cas échéant, il fermerait définitivement le passage frontalier de...

L’Algérie tente de préserver sa supériorité militaire face au Maroc

Le gouvernement algérien essaie de manifester son soutien à la Palestine et de renforcer ses relations avec la Russie et l’Iran, après la signature de l’accord de coopération militaire entre Rabat et Tel-Aviv, le 24 novembre...

Le Maroc teste ses drones turcs

Jeudi, le Maroc a procédé à un premier essai du drone Bayraktar TB2 d’origine turque qu’il a acheté en avril dernier. L’engin a été repéré, survolant le ciel de Laâyoune.