Khemisset : arrestation de deux Subsahariens pour kidnapping

17 mars 2022 - 10h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Un Sénégalais et une Guinéenne ont été placés, lundi, en détention préventive par le juge d’instruction près la Cour d’appel de Rabat, pour leur implication présumée dans le kidnapping du gardien d’une ferme appartenant à un ex-préfet de police.

Les deux Subsahariens sont accusés de constitution d’une bande criminelle, d’enlèvement et de séquestration. Le gardien kidnappé est un ressortissant sénégalais qui travaillait comme gardien dans une ferme appartenant à un ex-préfet de police, rapporte le quotidien Al Akhbar.

À lire : Deux filles mineures retrouvées séquestrées à Marrakech

Suite à leur présentation au juge d’instruction, ils ont été placés en détention provisoire. Selon la plainte reçue plus tôt par les éléments, l’ex–préfet de police a indiqué que le gardien qui travaillait dans sa ferme avait été kidnappé et séquestré par des inconnus qui exigeaient une somme de 35 000 dirhams.

À lire : Jamal, kidnappé depuis un an à Marbella, toujours recherché

Pire encore, les deux accusés ont retenu le gardien durant trois jours, dans un appartement où ils l’auraient torturé et obligé à contacter son employeur et ses frères résidant en Italie et en Libye pour leur demander de payer la rançon. Lors de leur interrogatoire, les deux ravisseurs n’ont pas nié les faits mais ont rejeté les actes de torture.

À lire : Tentative de kidnapping d’une infirmière à Casablanca

Pour eux, les blessures sur le corps du gardien étaient dues à sa chute dans les escaliers, quand il avait tenté de fuir. Ils ont précisé que le montant réclamé comme rançon est une somme perçue par ce dernier pour aider la Guinéenne à immigrer en Espagne. Ce dernier lui aurait assuré connaître des personnes influentes capables de l’aider à aller en Espagne. Mais le gardien a rejeté en bloc toutes ces accusations. Pour lui, les deux accusés essayent de justifier leur acte par des faits qui n’ont jamais existé.

Sujets associés : Khemisset - Séquestration - Enlèvement - Arrestation

Aller plus loin

Tentative de kidnapping d’une infirmière à Casablanca

Une infirmière au centre hospitalier universitaire Ibn Rochd a été victime d’une tentative d’enlèvement et de vol avec violence. Les éléments du service préfectoral de la police...

Rançon, séquestration et kidnapping

Sept personnes ont été arrêtées par les éléments de la police judiciaire de Guelmim, sur des informations fournies par les services de la Direction générale de la surveillance...

Maroc : encore une affaire de viol, kidnapping et de séquestration

Après l’affaire de Kahdija, 17 ans, séquestrée et humiliée pendant plusieurs semaines, une nouvelle affaire vient d’être révélée par la Direction générale de la Sûreté nationale...

Kénitra : quinze ans de prison pour le kidnappeur de la petite Fatima-Zahra

Poursuivi pour enlèvement, détention et détournement de mineure, le kidnappeur de la petite Fatima-Zahra, âgée de cinq ans, a été condamné à quinze ans de prison ferme. La peine...

Ces articles devraient vous intéresser :