La communauté marocaine accueillie pour la première fois au Parlement du Québec

8 avril 2004 - 11h39 - Maroc - Ecrit par :

Une cinquantaine de membres de la communauté marocaine du Québec a effectué mercredi une visite à l’Assemblée Nationale (parlement) de la Belle Province, sur invitation du président de cette institution, M. Michel Bissonnet.

Cette visite d’une journée est la toute première du genre de la communauté marocaine au parlement du Québec. Elle s’inscrit dans le cadre d’une tradition instituée par la présidence de l’Assemblée pour mieux faire connaître le Parlement et renforcer les liens qui unissent les institutions parlementaires à tous les citoyens qui composent la société québécoise, quelle que soit leur origine.

En réservant un accueil chaleureux aux membres de la communauté marocaine, le président Bissonnet a d’abord rappelé les rapports d’amitié et de coopération qui lient l’Assemblée québécoise au Parlement marocain.

Evoquant les relations qu’il entretient avec les électeurs d’origine marocaine de sa circonscription électorale, M. Bissonnet a affirmé que la communauté marocaine devrait garder sa culture et développer sa citoyenneté.

De son côté, la députée Fatima Houda Pépin, première femme arabe d’origine marocaine à être élue au Québec, a insisté sur l’importance de cette première visite de la communauté marocaine à l’Assemblée nationale, ajoutant que les originaires du Maroc sont en train de tracer la voie à la prochaine génération qui va pouvoir ainsi s’affirmer dans son identité québécoise.

En remerciant M. Bissonnet pour cette invitation, le président de la Fédération Marocaine du Canada (FMC), M. Saïd Chergui, a dit qu’"en ces moments où il est difficile de porter son identité, de tels gestes nous rassurent et nous confortent dans le choix que nous avons fait de venir vivre au Québec".

Malgré leur nombre (80.000 personnes) et le fait que le Maroc, avec plus de 3.000 nouveaux arrivants par an, reste un bassin privilégié d’immigration vers le Québec, les membres de la communauté marocaine sont perçus comme étant "peu visibles". "Mais, nous n’en adhérons pas moins à la démocratie participative, dans nos arrondissements, dans nos villes, dans nos régions", a dit M. Chergui.

Citant pour preuve vivante la députée Fatima Houda Pépin, qui siège à Québec depuis 1994 pour un 3ème mandat consécutif, le président de la FMC a aussi rappelé qu’il y a de nombreux canado-marocains qui s’activent au sein des commissions scolaires, des assemblées locales et dans nombre de structures de la société civile. "Dans ces oeuvres militantes, dit-il, ils mènent une action qui ne connaît pas de relâche. Et si cette action reste discrète, c’est que nous autres, originaires du Maroc, n’attendons pas de récompense pour notre citoyenneté, sinon la satisfaction du devoir accompli".

Dans son allocution, M. Chergui a aussi évoqué l’incendie criminel qui a visé lundi dernier une école juive à Montréal, pour dénoncer cet acte et condamner toute forme de violence et de ségrégation, en quelque lieu ou pays que ce soit.

"Ces condamnations sont d’autant plus fermes qu’elles sont partagées par l’ensemble des membres de la communauté des originaires du Maroc, musulmans et juifs unis", a-t-il dit.

Après un déjeuner offert par le président de l’Assemblée, les membres de la délégation ont assisté à une séance de travaux parlementaires au cours de laquelle ils ont été officiellement présentés aux députés de la province.

Le programme de cette journée a été aussi marqué par une visite guidée et commentée de l’hôtel du Parlement et de l’Observatoire de la capitale.

A noter que la délégation marocaine, dont les membres représentaient plusieurs villes québécoises (Montréal, Sherbrooke, Rimouski, Trois-rivières et Québec), couvrait aussi un large éventail de profils socio-économiques : chefs d’entreprises, chercheurs, scientifiques, jeunes cadres, étudiants et représentants du monde associatif et des médias.

MAP

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Diplomatie - Québec - Immigration - MRE

Ces articles devraient vous intéresser :

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Opération « Marhaba 2023 » : 538 traversées maritimes hebdomadaires prévues

Le Maroc se prépare déjà pour l’opération « Marhaba 2023 » qui vise à accueillir les membres de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique, a annoncé cette nouvelle devant la Commission...

Maroc : les envois de fonds des MRE en forte hausse

Un peu plus de 45 milliards de dirhams ont été envoyés au Maroc par les Marocains résidant à l’étranger à fin mai dernier, selon les chiffres dévoilés par l’Office des Changes.

Marhaba 2023 (MRE) : un record dans les ports marocains

L’opération « Marhaba 2023 », visant à faciliter le passage des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a enregistré un flux record cette année, avec près de 2,84 millions de passagers et 642 000 véhicules ayant transité par les ports marocains entre le...

Aide au logement : gros succès auprès des MRE

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) figurent parmi les 8 500 bénéficiaires du nouveau programme d’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier.

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...

Les adieux émouvants de Salima Belabbas, présentatrice du RTL Info

C’est avec une grande émotion et une voix tremblante que Salima Belabbas, présentatrice d’origine marocaine du RTL Info, a fait ses adieux aux téléspectateurs dimanche.

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...

MRE : Vacances gâchées par des tracasseries administratives

C’est avec un sentiment mêlé de lassitude et de colère que les Marocains résidant à l’étranger (MRE) vont commencer à débarquer dans les ports marocains dans les prochains jours.

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.