Lancement des vols directs entre Israël et le Maroc : l’avis d’un spécialiste

26 juillet 2021 - 09h00 - Economie - Ecrit par : J.K

Désormais, Tel Aviv est reliée à Marrakech, grâce aux vols directs des compagnies aériennes israéliennes El Al et Israir, lancés ce dimanche 25 juillet 2021. Zoubir Bouhoute, Expert en tourisme, parle du contexte et des avantages de ce lancement.

Les deux compagnies aériennes israéliennes El Al et Israir qui ont lancé leurs premiers vols vers le Maroc ce 25 juillet, ainsi que la troisième, du nom de Arkia qui sera opérationnelle dès le 4 août prochain, envisagent de transporter 38 000 passagers d’Israël vers le Maroc avant la fin de l’année en cours. De son côté le Maroc estime le nombre de passagers à transporter vers Israël à près de 12 000 durant la même période, a indiqué l’expert en tourisme Zoubir Bouhoute à Challenge, précisant qu’au cas où le nombre de touristes israéliens avoisinerait les 50 000 à la fin de l’année, le Maroc devrait s’attendre alors à 200 000 en une année normale ou même plus.

Bien que la situation sanitaire au Maroc comme en Israël soit de nouveau préoccupante ces dernières semaines, la situation est sous contrôle au niveau des décès. De plus, le progrès dans la vaccination dans les deux pays confirme également le niveau de détermination des deux partenaires en matière de lutte contre la pandémie, a ajouté l’expert. Par exemple, en Israël, 5 283 198 personnes sont totalement vaccinées, soit 58,4 % de la population et 5 755 067 ont déjà reçu la première dose du vaccin. Au Maroc, 9 739 655 personnes sont déjà vaccinées aux deux doses, soit 26,7 % de la population et 11 568 127 personnes ont déjà reçu la première dose, a-t-il ajouté. Toutefois, la conquête de ce marché reprendra effectivement en 2022, a-t-il fait remarquer.

Pour rappel, entre 2010 et 2019, le nombre de départs de touristes israéliens vers l’étranger est passé de 4 269 100 à 9 178 600, soit plus de 115 % de hausse. En plus, les dépenses totales du tourisme émetteur sans transport aérien ont augmenté de + 96,1 % en six ans. Quant à la dépense moyenne par touriste entre 2012 et 2018, elle était d’environ 950 dollars, a-t-il précisé.

Sujets associés : Transport aérien - Marrakech - Tourisme - Israël

Aller plus loin

Le Maroc et Israël auront des « relations diplomatiques à part entière »

Le Maroc et Israël auront des « relations diplomatiques à part entière ». C’est du moins ce qu’affirme une source diplomatique au lendemain du lancement des vols directs entre...

Israir : cinq vols par semaine pour relier Tel-Aviv à Marrakech

La compagnie aérienne Israir annonce pour le 19 juillet, le lancement d’une nouvelle liaison entre Tel-Aviv et Marrakech. Cette ligne aérienne intervient sept mois après la...

Royal Air Maroc et Air Arabia lanceront des vols directs vers Tel Aviv

Après les compagnies israéliennes El Al et Israir, c’est au tour de Royal Air Maroc (RAM) et d’Air Arabia de lancer des vols entre le royaume et l’État hébreu. Le coup d’envoi...

Les touristes israéliens succombent au charme de Marrakech

La ville de Marrakech, de par son charme et sa diversité culturelle, ne cesse d’accueillir des centaines de touristes israéliens depuis le lancement des vols commerciaux directs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Royal Air Maroc : 200 avions prévus d’ici 2037

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch et le Président-directeur général de la Royal Air Maroc (RAM), Hamid Addou, ont procédé mardi à Rabat, à la signature du contrat-programme 2023-2037. Objectif, améliorer l’attractivité de la destination Maroc et...

Maroc : voici les plages les plus propres cette année (classement 2023)

Le Pavillon Bleu, label international dédié à qualité des plages et des ports de plaisance, flottera sur 27 plages marocaines et trois marinas lors de la saison estivale 2023. Les voici

Le Maroc se dote d’un système moderne de gestion du trafic aérien

L’Office national des aéroports (ONDA), s’est doté du ManagAir, un système de gestion du trafic aérien de dernière génération mis en place par Indra afin de se positionner comme leader dans la région en matière de navigation aérienne.

Le «  All Inclusive  » séduit les Marocains

Les hôtels marocains semblent avoir trouvé la formule adéquate pour attirer plus de vacanciers, en leur proposant un concept qui leur permet de profiter pleinement des vacances sans se préoccuper du reste.

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

Maroc : le football comme vitrine touristique

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) ont annoncé mercredi un partenariat stratégique, dans l’objectif de mettre en avant le Maroc comme destination touristique à travers le football.

Le Maroc compte doubler ses arrivées touristiques d’ici 2030

Dans un contexte de reprise du secteur touristique, le Maroc a revu ses ambitions à la hausse, ambitionnant de doubler le nombre d’arrivées à l’horizon 2030.

La reprise du tourisme marocain boostée par les MRE

L’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a fortement contribué à la forte embellie du tourisme marocain frappé de pleins fouets par la crise sanitaire liée au Covid-19.

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.