Le Fades finance la LGV marocaine

15 février 2012 - 18h56 - Economie - Ecrit par : J.L

Le Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES) vient d’injecter 864 millions de dirhams dans le projet de Ligne grande vitesse (LGV) entre Tanger et Casablanca.

L’accord relatif à ce prêt a été signé mardi à Rabat par le ministre de l’Economie et des Finances, Nizar Baraka, le président du conseil d’administration du Fades, Abdellatif Youssef Al Hamad, et le directeur général de l’Office national des chemins de fer (ONCF), Mohamed Khlie.

La ligne à grande vitesse marocaine nécessitera un investissement total de 20 milliards de dirhams et sera opérationnel en 2015. Elle permettra à l’ONCF de transporter entre 6 et 8 millions de passagers par an dès son lancement, contre deux millions de voyageurs aujourd’hui.

Entre 1974 et 2011, le Fades a financé pour 30 milliards de dirhams de projets de développement au Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Tanger - Office national des chemins de fer (ONCF) - Prêt - Fades - Transport ferroviaire - TGV - Maroc - Transport en commun

Aller plus loin

Maroc : 5 milliards dollars obtenus du Fades depuis sa création

Entre 1974 et 2020, le Fonds arabe pour le développement économique et social (Fades) a mobilisé pour le Maroc un montant de 5 milliards de dollars, faisant du royaume son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : 1300 km de nouvelles lignes TGV

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Adeljalil, a présenté mardi à la Chambre des conseillers, le point des actions menées par l’Office national des chemins de fer (ONCF) en vue de renforcer et de moderniser le transport ferroviaire...

Coup d’accélérateur pour le TGV Kénitra-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a lancé un appel d’offres pour la construction d’une voie ferrée à grande vitesse de 375 kilomètres reliant Kénitra à Marrakech.

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

Maroc : le TGV reliera les aéroports de Casablanca et Rabat

Mohamed Rabie Khlie, Directeur Général de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF), a levé le voile sur de nouveaux projets, notamment ceux devant relier les aéroports de Rabat et Casablanca avec des trains à grande vitesse (TGV).

Les aéroports marocains reliés par train

L’aéroport international Ibn Battouta de Tanger sera bientôt relié au réseau ferroviaire, dans le cadre d’un projet qui inclut 15 aéroports internationaux.

Taxis contre Indrive : quand la rue marocaine devient un ring

La Coordination nationale et le Bureau régional de l’Organisation nationale pour les droits humains et la défense des libertés au Maroc appellent les autorités responsables du secteur des transports à trouver des solutions efficaces pour résoudre le...

Le projet TGV Kénitra-Marrakech avance à grands pas

L’Office national des Chemins de fer (ONCF) s’active pour la réalisation du projet de construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Kénitra à Marrakech. Il vient de débloquer environ 695 millions de dirhams.

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Réseau ferroviaire : le Maroc n’a pas les moyens de ses ambitions

Le ministère du Transport et de la Logistique n’est pas en mesure de financer l’extension du réseau de ligne ferroviaire reliant 43 villes marocaines. Vers l’abandon d’un projet devant promouvoir l’équité territoriale en ce qui concerne les chemins de...

Du nouveau pour le TGV Agadir-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a confié au bureau d’études LPEE les travaux de reconnaissance géologique, hydrogéologique et géotechnique nécessaires aux études d’avant-projet sommaire (APS) de la liaison ferroviaire grande vitesse...