Pourquoi la culture de la pastèque a-t-elle été limitée à Zagora ?

1er novembre 2022 - 10h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Pour faire face à la pénurie d’eau, le gouverneur de la province de Zagora a pris des mesures urgentes, touchant certaines cultures, dont la pastèque.

Dans une correspondance, le gouverneur a invité les autorités locales à régulariser l’exploitation de la culture de la pastèque (jaune et rouge). Cette régulation fait suite à la décision conjointe du gouvernement d’exclure les cultures qui épuisent les ressources hydriques de l’aide allouée à l’irrigation locale, souligne la lettre.

A lire : Un site archéologique détruit pour une ferme de pastèques à Zagora

Plus précisément, les surfaces destinées à la culture de la pastèque seront limitées entre 5 000 m² et 1 hectare à ne pas dépasser lors de cette campagne agricole 2022-2023. Et il est formellement interdit de cultiver des pastèques dans les zones de protection, situées près des terres de pompage d’eau potable, ajoute-t-on.

Selon les explications, ces zones sont déterminées par une commission locale qui les a situées dans les régions destinées à l’approvisionnement en eau potable, les rives de l’Oued Drâa et les rivières des oueds. Le non-respect de l’une de ces dispositions peut donner lieu à des sanctions, a prévenu le gouverneur.

Sujets associés : Zagora - Agriculture - Sécheresse au Maroc

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les habitants de Tata vent debout contre la culture de la pastèque

Les habitants de la ville de Tata affichent leur opposition à la culture de la pastèque parce qu’elle assèche les nappes phréatiques et les met en difficulté en période de...

Le Maroc arrête de subventionner la pastèque et l’avocat

Afin de faire face au déficit hydrique, le gouvernement marocain a décidé de suspendre les subventions des cultures qui consomment le plus d’eau comme la pastèque, l’avocat et les...

Des villes marocaines interdisent la culture de la pastèque et du melon

Le wali de la région de Guelmim-Oued Noun a décidé d’interdire la culture de la pastèque et du melon sur le territoire de la province de Guelmim. Ceci, en raison de l’assèchement...

Sécheresse au Maroc : appel à arrêter la culture de l’avocat et de la pastèque

En cette période de sécheresse sévère et de risque de stress hydrique au Maroc, le mouvement Maroc environnement 2050 demande « l’arrêt immédiat » de la culture de certains fruits...

Nous vous recommandons

Zagora

Mort de la petite Naïma : les habitants de Zagora dénoncent

Le corps de Naïma, une fillette de 5 ans, disparue le 17 août dernier, a été retrouvé par un berger samedi dernier, dans la région du Draa-Tafilalet, près de Jebel Kissane à Zagora. Les acteurs de la société civile dénoncent la discrimination dans le...

Maroc : elle tue son mari et tente de masquer son crime

Sur ordre du Parquet général, une femme mariée, résidant au quartier Msalla à Zagora, a été placée en garde à vue, pour son implication présumée dans le meurtre de son époux.

Zagora : un inspecteur en garde à vue pour avoir tiré sur son supérieur hiérarchique

Un inspecteur de police en service à l’aéroport de Zagora fait depuis jeudi soir l’objet d’une enquête ouverte suite à un manquement grave commis par ce dernier dans l’exercice de ses fonctions.

Zagora : 2 500 palmiers ravagés par les flammes

Près de 2500 palmiers et arbres fruitiers réduits en cendres par un incendie qui s’est déclaré, mardi 10 août, dans une oasis de la région de Zagora.

Un hôpital de campagne à Ouarzazate pour faire face aux cas de Covid-19

Un hôpital de campagne est en cours d’installation à Ouarzazate. L’infrastructure permettra d’alléger la pression des nouveaux cas de Covid sur les autres structures hospitalières de toute la province.

Agriculture

Improbable invasion de criquets pèlerins au Maroc

La reproduction d’essaims de criquets pèlerins sera très limitée au Maroc, en Libye et en Algérie. C’est du moins ce que révèle l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Le Maroc exporte chaque année 25 000 tonnes d’avocat

Le Maroc enregistre depuis quelques années une progression constante de la production d’avocats. Les nombreux vergers d’avocatiers apparus ont porté la culture de cette année à 8 000 hectares.

Explosion des importations espagnoles de tomates marocaines (+348%)

Les importations espagnoles de tomates en provenance du Maroc sont passées d’environ 18 millions de kilos en 2014 à 80 millions de kilos en 2021, soit une augmentation de 348 %.

Des villes marocaines interdisent la culture de la pastèque et du melon

Le wali de la région de Guelmim-Oued Noun a décidé d’interdire la culture de la pastèque et du melon sur le territoire de la province de Guelmim. Ceci, en raison de l’assèchement des sources d’eau et de la baisse du niveau de la nappe...

Les Marocaines moins nombreuses cette année à Huelva

Alors que 14 000 ouvrières ont été embauchées pour aller à Huelva pour la campagne de fraises et baies 2020-2021, seulement 12 725 personnes ont été autorisées à partir. La pandémie du coronavirus oblige, il est imposé un test PCR négatif à présenter avant le...

Sécheresse au Maroc

Le Maroc augmente ses importations de blé français

Les importations marocaines de blé en provenance de France ont atteint 336 900 tonnes en avril dernier, faisant du royaume le plus gros client de l’Hexagone hors UE. Au total, le Maroc a déjà acheté de l’année, 1,2 million de tonnes de blé en...

Sécheresse : plus de 5% des Marocains menacés d’exode rural d’ici 2025

Plus de 5% de la population marocaine sont menacés par l’exode rural à l’horizon 2025 en raison la sécheresse sévère que traverse le pays, selon la Banque mondiale.

Maroc : baisse de 67% de la campagne céréalière 2021-2022

La campagne agricole 2021/2022 clôture sur une production céréalière 34 Millions de quintaux, contre 103,2 MQX obtenus, un an auparavant, soit une baisse de 67 %, selon le ministère de l’Agriculture.

Maroc : vers une baisse de la production d’olive

Selon les prévisions de la Fédération Interprofessionnelle Marocaine de l’Olive, la production d’olives au titre de la prochaine campagne, devrait être en baisse, en raison des effets du changement climatique et de la sécheresse qui sévit cette année au...

Pénurie de lait : les Marocains prennent d’assaut les magasins

Pour contrer la ruée des Marocains vers le lait, plusieurs supermarchés ont décidé de limiter sa vente. Une mesure censée éviter des ruptures de stock.