La pastèque marocaine supplante l’espagnole en Europe

20 octobre 2022 - 10h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Les pastèques marocaines sont vendues cinq fois plus cher que les espagnoles sur les marchés de l’Union européenne lors de la campagne 2021/2022. Une différence qui choque certains producteurs.

Selon les données du service statistique Euroestacom (Icex-Eurostat) sur la période entre le 1ᵉʳ août 2021 et le 31 juillet 2022, les pastèques marocaines sont vendues à un meilleur prix que les espagnoles sur les marchés communautaires. Au cours des quatre dernières saisons, les ventes de pastèques marocaines ont augmenté de 70,76 % tandis que les espagnoles ont chuté de –43,88 % dans l’UE.

À lire : Europe : la pastèque marocaine supplante peu à peu l’espagnole

Malgré la baisse des volumes vendus, l’Espagne continue d’être le pays qui vend la plus grande quantité de pastèques sur les marchés des États membres de l’UE, avec 407 millions de kilos pour une valeur totale de 283 millions d’euros (0,69 euro/kilo) pour la campagne 2021/2022. Le Maroc, lui, a atteint 258 millions de kilos de pastèque vendus sur les marchés communautaires pour une valeur de 189 millions d’euros (0,73 euro/kilo).

À lire : Vente de pastèques en Europe : le Maroc surpasse l’Espagne

L’Italie est le troisième fournisseur de pastèque en l’Europe, avec un volume de 158 millions de kilos vendus pour une valeur de 76 millions d’euros (0,48 euro/kilo). Vient ensuite la Grèce avec un volume de 90 millions de kilos vendus pour une valeur de 35 millions d’euros (0,38 euro/kilo).

Sujets associés : Espagne - Union européenne - Agriculture

Aller plus loin

Pourquoi la culture de la pastèque a-t-elle été limitée à Zagora ?

Pour faire face à la pénurie d’eau, le gouverneur de la province de Zagora a pris des mesures urgentes, touchant certaines cultures, dont la pastèque.

Un Espagnol offre ses pastèques pour dénoncer « l’invasion » marocaine

Un agriculteur de Motril a décidé de donner près de 100 tonnes de pastèques en raison de l’effondrement des prix et de l’invasion de produits marocains.

Pastèque et sécheresse : le casse-tête marocain

Faut-il continuer à produire de la pastèque rouge qui nécessite une importante quantité d’eau et épuise les sols, alors que le Maroc connaît la pire sécheresse depuis quatre...

Vente de pastèques en Europe : le Maroc surpasse l’Espagne

Pour la première fois, les ventes de pastèques marocaines ont dépassé celles de l’Espagne sur le marché de l’Union européenne. C’est ce que révèle le service statistique...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Europe en forte croissance

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Union européenne (UE) connaissent une forte augmentation.

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Josep Borrell « indésirable » à Rabat

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annulé une réunion prévue en septembre à Rabat avec le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour la politique étrangère, Josep Borrell, la jugeant « inappropriée » après la récente...

Chute historique des exportations d’olives marocaines

Les exportations d’olive marocaine sont en net recul alors que les importations sont en hausse. Le déficit commercial s’est creusé.

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.

Le groupe marocain OCP renforce son soutien aux agriculteurs africains

Dans un contexte marqué par la flambée des prix des denrées alimentaires au niveau international, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a décidé d’intensifier ses efforts pour soutenir les agriculteurs africains. 4 millions de tonnes (Mt) d’engrais...

Les engrais du Maroc, à teneur élevée en cadmium, interdits dans l’UE

Les engrais phosphatés du Maroc et d’autres pays contenant plus de 60 milligrammes de cadmium par kilo ne sont plus autorisés sur le marché de l’Union européenne, selon une décision communautaire récemment entrée en vigueur.

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?