Le gouvernement marocain va-t-il publier la liste des auteurs de fuite des capitaux ?

6 janvier 2014 - 18h14 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Depuis l’accusation du Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, beaucoup de voix s’élèvent pour obtenir la publication des noms de personnes ayant illégalement exporté des capitaux vers l’étranger. La liste, en préparation depuis au moins six mois, verra-t-elle réellement le jour ?

Selon des sources gouvernementales citées par le journal Assabah, une liste de noms existe bel et bien et son élaboration a commencé il y a plus de six mois. La publication de cette fameuse liste, initiée par l’ancien ministre des Finances Nizar Baraka, n’attend plus que l’aval des autorités compétentes.

A l’époque, Nizar Baraka avait affirmé que les informations sur les capitaux marocains placés à l’étranger manquaient de précision. En cause : les Marocains résidant à l’étranger et les bénéfices des sociétés étrangères travaillant au Maroc. Les fraudeurs utilisaient beaucoup de stratagèmes pour exporter illégalement leurs capitaux. Le gonflement des factures à l’export ou encore des contrats de conseils ou d’ingénierie passés avec des entreprises non marocaines, en faisaient partie.

Alors qu’hier, les membres du PJD avaient été le premiers à demander la publication de la liste, Abdelaziz Aftati est catégorique : cette liste ne verra jamais le jour. Interrogé par h24info, le député, chantre de la transparence, estime que "la loi est claire. Les personnes qui ont des avoirs et un compte en devise doivent s’adresser à la banque qui réglera de manière confidentielle leur cas. Le PJD ne peut pas s’amuser à faire un tel revirement et ce genre d’informations sont propagées par ceux qui ne veulent pas le succès de cette mesure".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Capitaux - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Nizar Baraka - Abdelilah Benkirane - Abdelaziz Aftati

Ces articles devraient vous intéresser :

Jamaa Mouatassim démissionne du PJD, crise au sein de la formation islamiste

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du développement (PJD), Jamaa Mouatassim, a démissionné vendredi du bureau du parti, après les rumeurs affirmant qu’il serait le conseiller politique d’Aziz Akhannouch, le chef du gouvernement.

Autoroutes du Maroc : les projets votés pour 2024

Le budget d’Autoroutes du Maroc a été voté lors du conseil d’Administration qui s’est réuni sous la présidence de Monsieur Nizar BARAKA, Ministre de l’Equipement et de l’Eau, en date du 19 décembre 2023. En voici les conclusions :

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Maroc : les autoroutes en chantier et les autoroutes à l’étude

Le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a annoncé une série de projets d’infrastructure visant à renforcer le réseau autoroutier national au Maroc. Ces projets devraient contribuer à améliorer la mobilité dans différentes régions du...

Rappel à l’ordre du cabinet royal : quelle sera la réaction du PJD ?

Jusqu’à présent, le Parti Justice et développement (PJD), dirigé par Abdelilah Benkirane, s’est gardé de tout commentaire après la mise en garde du cabinet royal, mais il pourrait réagir dans les tout prochains jours.

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

Le PJD en colère contre le nouveau Code de la famille

Le parti de la justice et du développement (PJD) dirigé par Abdelilah Benkirane, affiche son opposition à la réforme du Code de la famille. Du moins, pour certaines propositions.

Maroc : des coupures d’eau envisagées

Alors que le Maroc subit actuellement sa sixième année de sécheresse consécutive, le gouvernement envisage de prendre des décisions radicales pour rationaliser l’eau potable.

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...