Le français Mabéo Industries consolide sa présence au Maroc

9 juillet 2021 - 20h20 - France - Ecrit par : J.K

Présent au Maroc depuis deux ans, le français Mabéo Industries élargit son activité sur le territoire. Il vient de créer une nouvelle unité à Tanger.

Principal fournisseur en équipements de protection individuelle d’hygiène et de sécurité du constructeur automobile PSA et numéro 3 français de la distribution professionnelle pour industrie, le français Mabéo vient d’installer une deuxième filiale au Maroc. Installée à Tanger sous le nom de Mabéo Industries International, la nouvelle entité cible les industriels basés dans la zone franche logistique du port de Tanger Med surtout le cluster automobile constitué autour du constructeur Renault, fait savoir Challenge.

Pour s’être rendu compte très tôt du potentiel qu’offre le marché marocain, Mabéo Industries envisage également de se baser sur la technicité de sa maison mère, sa connaissance des marchés automobiles, ses capacités d’achats et son expertise, afin de réaliser dès 2022, la mobilisation d’une vingtaine d’employés et un lourd portefeuille client. Pour rappel, le groupe Mabéo Industries compte près de 650 collaborateurs via 35 agences commerciales et 4 plateformes logistiques. Son chiffre d’affaires s’élève à 200 millions d’euros, soit plus de deux milliards de DH. Le groupe fait également partie du Holding Martin Belaysoud qui combine quatre filiales avec un chiffre d’affaires d’environ 720 millions d’euros, soit près de 8 milliards de DH.

Sujets associés : France - Tanger - Automobile

Aller plus loin

Opticalia renforce sa présence au Maroc

Cofides va allouer 750  000 euros sous forme de prêt à Opticalia pour renforcer sa filiale au Maroc. Spécialisé dans l’achat, la vente et la distribution d’articles optiques et...

Tanger accueille l’équipementier indien Kwangjin

Un autre équipementier indien s’installe à Tanger, un an après l’inauguration de l’usine de Varroc, un des plus grands fabricants mondiaux des systèmes d’éclairage pour automobile.

Automobile : Magneti Marelli s’installe à Tanger et va fabriquer 6 millions d’amortisseurs par an

Nouvelle installation dans le secteur automobile à Tanger. L’équipementier italien Magneti Marelli vient d’annoncer la construction d’une nouvelle usine à Tanger Automotive...

Ruée des équipementiers à Tanger Med

Bien que la crise sanitaire batte son plein, le secteur automobile poursuit son développement à Tanger Med. Près d’une demi-douzaine de nouveaux équipementiers viennent...

Ces articles devraient vous intéresser :

Quelles voitures possède Hakim Ziyech ?

Passionné de football, Hakim Ziyech est également un féru des voitures de luxe. Il ne s’en prive pas lorsque l’opportunité s’offre à lui de s’en procurer.

Maroc : les exportations automobiles dépassent les 100 MMDH à fin novembre

Les exportations marocaines dans le secteur automobile ont généré au terme des onze premiers mois de l’année un chiffre d’affaires de 100,37 milliards de dirhams, en augmentation de 35% par rapport à la même période de 2021.

Maroc : hausse des exportations automobiles à fin février 2023

Les exportations automobiles du Maroc ont atteint 21,6 milliards de dirhams (1,9 milliard d’euros) à fin février, soit une hausse de près de 50 % (40,5 %) par rapport à la même période de 2022.

La Ferrari 250 GT Coupé du roi Mohammed V est à vendre

Dans quelques semaines, une Ferrari 250 GT Coupé Spéciale de 1956, ancienne possession du Roi Mohammed V, trouvera un nouveau propriétaire lors d’une vente aux enchères organisée par RM Sotheby’s.

Du nouveau pour la NamX, la voiture à hydrogène créé par un Marocain

Le constructeur franco-marocain NamX dirigé par le Marocain Faouzi Annajah, en collaboration avec le carrossier italien Pininfarina, a dévoilé la technologie qu’il utilisera pour son NamX Huv, un nouveau véhicule à hydrogène révolutionnaire.

Maroc : bond spectaculaire des exportations automobiles

Au Maroc, les exportations du secteur automobile ont atteint plus de 141,76 milliards de dirhams à fin décembre 2023, soit une augmentation de 27,4 % par rapport à l’année précédente.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Les Marocains plébiscitent encore Dacia

Le Maroc a vendu 12 084 voitures neuves à fin janvier 2024, ce qui représente une hausse de 6,63 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon les données actualisées de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Le Maroc veut produire un million de voitures par an

Un million de voitures produites par an au Maroc. C’est l’objectif du ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, d’ici 2030.

Le Maroc accélère la transition vers la mobilité électrique

L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME), regroupant les principaux acteurs du secteur, ambitionne d’installer 2 500 bornes de recharge fonctionnelles pour les véhicules électriques sur l’ensemble du territoire...