Maroc : vers la gratuité des soins pour les malades du cancer ?

24 décembre 2019 - 14h00 - Ecrit par : G.A

Le groupe parlementaire du PAM de la Chambre des représentants apporte son soutien à une campagne lancée sur les réseaux sociaux en faveur des Marocains atteints de cancer. Ses députés exigent une intervention du gouvernement, compte tenu des coûts élevés que nécessite le traitement.

"Ne laissons pas vaincre le cancer ". C’est le slogan qui conduit la campagne lancée pour soutenir les malades du cancer au Maroc. Le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a adressé une question écrite au ministre de la Santé pour comprendre les raisons pour lesquelles le nombre de personnes souffrant du cancer ne cesse d’augmenter, surtout celles atteintes du cancer du sein et du col de l’utérus.

En adressant cette question écrite, ce groupe parlementaire veut également en savoir davantage sur le coût du traitement qui, selon leur constat, est extrêmement cher. Cela en rajoute à la souffrance des personnes touchées. À tout cela s’ajoutent le nombre limité de centres de traitement et le prix élevé des médicaments, en particulier dans les zones rurales et éloignées des grandes villes, indique Hespress.

Cette campagne virtuelle semble toucher de nombreuses personnes. Plusieurs militants associatifs, défenseurs des droits humains et journalistes, ont appelé ce week-end à fournir un traitement gratuit aux patients atteints de cancer. Plusieurs vidéos de personnes souffrant de la maladie ont également été partagées sur la plateforme créée pour la cause.

Selon les chiffres du ministère de la Santé, 40.000 nouveaux cas de cancer par an sont enregistrés au Maroc. Mais fort heureusement, avec le concours de la fondation Lalla Salma pour la prévention et le traitement du cancer, des efforts ont été faits. Cette collaboration avec la fondation a permis aussi la création, l’équipement et le fonctionnement de 9 centres régionaux de traitement du cancer à Rabat, Casablanca, Agadir, Oujda, Fès, Al Hoceima, Tanger, Meknès et Marrakech. Cinq autres sont en cours de construction pour rendre la vie moins difficile aux malades, précise la même source.

Tags : Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Ministère de la Santé - Fondation Lalla Salma de lutte contre le cancer

Aller plus loin

Lutte contre le cancer : le gouvernement favorable à la «  pétition pour la vie  »

La lutte pour la prise en charge des personnes atteintes de cancer vient de remporter une victoire. La «  pétition pour la vie  » a reçu l’aval du...

Une Marocaine embarque clandestinement pour soigner son cancer en Europe

Atteinte d’un cancer, Fatma Aboudrar a choisi d’embarquer clandestinement à bord d’un bateau pour rejoindre les îles Canaries. En quête d’un traitement pour sa maladie en Europe,...

Fonds de soutien aux personnes atteintes de cancer : le gouvernement dit oui

Les personnes atteintes de cancer peuvent pousser un ouf de soulagement. La pétition sur les fonds de soutien concernant ces malades, serait conforme à la loi, selon les...

Nous vous recommandons

Covid-19 au Maroc : l’armée appelée à la rescousse

Pour accélérer le rythme de la campagne de vaccination contre le Covid-19, une équipe médicale militaire composée de médecins et d’infirmiers, a été appelée en renfort au ministère de la Santé. Ils sont déployés dans plusieurs régions du...

Appel à l’interdiction des produits halal en Inde

En Inde, une requête a été déposée auprès de la Cour suprême réclamant une interdiction des produits halal et de la certification halal dans tout le pays.

Des vols Maroc-France risquent d’être annulés

Les compagnies assurant des liaisons aériennes entre le Maroc et la France comme Air France risquent d’annuler de nombreux vols. Et pour cause, une grève de deux jours au sol dans plusieurs aéroports...

Des entreprises quitteraient la Russie pour s’installer au Maroc

Le Maroc pourrait accueillir certaines multinationales qui ont décidé de quitter la Russie depuis l’invasion de l’Ukraine. Le Royaume est inscrit sur une liste restreinte de pays éligibles.

Usure des pneus, l’autre défaut de la Citroën AMI fabriquée au Maroc

Un autre défaut de la Citroën AMI fabriquée à Kénitra, au Maroc, aurait été découvert. Il s’agit de l’usure de ses pneus arrière.

Renault veut délaisser son usine en Algérie au profit de celle de Tanger

Après avoir arrêté sa production en Russie, Renault est en passe de fermer son usine implantée près d’Oran en Algérie, qui tourne au ralenti depuis deux ans. L’année dernière, le constructeur a transféré la production de la Dacia Logan de cette usine vers...

Tanger Med : lancement de trois nouveaux services maritimes

Pour renforcer la connectivité de Tanger Med, trois nouveaux services maritimes viennent d’être inaugurés. Dirigés par des armateurs mondiaux de premier plan, ces services faciliteront les liaisons vers l’Europe, l’Asie et l’Afrique...

France : une élue mise en examen pour son implication présumée dans un trafic de drogue depuis le Maroc

Soupçonnée d’implication dans un trafic de drogue depuis le Maroc, la maire d’une commune de Seine-Maritime a été mise en examen pour complicité. En octobre dernier, elle avait été arrêtée et gardée en vue dans le cadre de cette affaire, avant d’être libérée,...

L’horizon s’assombrit-il pour BDS Maroc ?

Sept mois après la normalisation de leurs relations, le Maroc et Israël font bouger les lignes. À Rabat, les deux parties ont signé trois nouveaux accords portant sur le renforcement de la coopération bilatérale dans les domaines politique, culturel, de la...

Un Néerlandais armé et dangereux en cavale au Maroc ?

Christo Hütlers, un Néerlandais armé et dangereux, serait en cavale au Maroc. Une récompense de 10 000 euros est offerte pour retrouver cet homme qui figure parmi les fugitifs les plus recherchés d’Europe.