La Mamounia, l’un des hôtels les plus appréciés au monde

17 novembre 2022 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Près de 100 ans après son ouverture, La Mamounia, hôtel mythique de Marrakech, reste toujours aussi majestueuse et séduisante, et plus encore, l’hôtel le plus recherché au monde.

Converti en hôtel au début des années 1900, le bâtiment chargé d’histoire abritant La Mamounia est un ancien palais appartenant à la famille royale marocaine. Les grands de ce monde, comme Churchill ou Caroline de Monaco, y ont séjourné. En 2019, le directeur général de La Mamounia, Pierre Jochem, a mandaté les architectes et designers Patrick Jouin et Sanjit Manku, pour réhabiliter l’hôtel et lui apporter un peu de fraîcheur et de modernité, dix ans après les derniers travaux de réfection en 2009.

Près de 100 ans après son ouverture, La Mamounia de Marrakech n’a rien perdu de son charme et de son luxe et reste l’un des hôtels les plus recherchés au monde. L’hôtel mythique a su allier passé, présent et futur dans un environnement unique et exceptionnel, surtout en matière d’architecture et de décoration : les sols en mosaïque, les plâtres sculptés ou les meubles en bois faits à la main et sur mesure, etc. L’intérieur de La Mamounia est une vitrine de l’artisanat marocain, indique Viajes.

À lire : La Mamounia se refait une beauté

Le parfum de La Mamounia est unique, un mélange de cuir tanné, d’orange amère et de pétales de rose. Il reste le souvenir inoubliable de tout visiteur. Sans oublier la superbe vue sur les montagnes de l’Atlas, visible de presque n’importe où dans l’hôtel. À l’extérieur, les jardins, le spa de l’hôtel avec des carreaux de Zellige, le hammam, la piscine et autres endroits offrent confort et détente aux voyageurs.

Avec la réforme de 2019, l’hôtel a repensé complètement ses restaurants et bars. Son restaurant Le Français est devenu L’Italien avec une vue sur le jardin de l’hôtel, et qui sert les meilleures pizzas de Marrakech. S’ajoutent deux autres restaurants, L’Asiatique et Le Marocain. Son célèbre bar, Le Churchill, habituellement réservé pour les fêtes, s’est transformé en un lieu très intime, disponible pour une vingtaine de clients à qui il est proposé désormais du caviar maison. Avec ses 135 chambres, 71 suites et trois riads, La Mamounia continue de séduire ses nombreux visiteurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Hôtellerie - Mamounia (palais)

Aller plus loin

La Mamounia fête ses cent ans cette année

L’hôtel mythique de Marrakech, La Mamounia, fête ses cent ans d’existence cette année. Plusieurs personnalités du monde, comme l’ancien premier ministre du Royaume-Uni, Winston...

La Mamounia reçoit une nouvelle distinction internationale

Une nouvelle récompense pour l’hôtellerie marocaine. Le palace Mamounia (Marrakech) a été primé par le très prestigieux « Connoisseur Circle Awards », au cours d’une cérémonie...

La Mamounia se refait une beauté

La Mamounia, hôtel mythique de Marrakech, avec son luxe, sa décoration et son style exceptionnels, a subi depuis 2020 des aménagements profonds pour offrir à sa clientèle un...

La Mamounia de Marrakech, meilleur hôtel en Afrique et au Moyen-Orient

La Mamounia de Marrakech arrive en tête des meilleurs hôtels à visiter en Afrique et au Moyen-Orient en 2023. C’est ce que le révèle un magazine américain spécialisé dans le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des établissements touristiques et leur exploitation, est entré en vigueur.

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

Le Maroc fait le ménage dans les hôtels

Les autorités marocaines viennent de mettre de l’ordre dans le secteur de l’hôtellerie. Depuis quelques jours, une nouvelle procédure de classement des établissements d’hébergement touristique est en vigueur dans le royaume.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Couples non mariés et hôtels au Maroc : vers la fin des abus ?

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice, lance un avertissement aux hôtels qui exigent des documents non autorisés notamment un certificat de mariage des couples marocains.

Maroc : une seconde vie pour les hôtels fermés

Dans la perspective de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2025) et de la Coupe du monde 2030, le gouvernement d’Aziz Akhannouch travaille à redynamiser le secteur de l’hôtellerie.

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

La contestation monte contre Booking au Maroc

Les opérateurs du secteur de l’hôtellerie au Maroc ont dénoncé, dans une lettre adressée au ministère du Tourisme, le monopole de la plateforme Booking, appelant à des actions urgentes de l’autorité pour mettre fin à ces abus.

Maroc : des hôtels pour les sinistrés du séisme

La ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a évoqué l’éventualité d’une réouverture de certains hôtels fermés en vue d’accueillir les sinistrés du séisme qui a frappé le royaume dans la nuit du...