Marhaba 2022 : le gouvernement interpellé sur les souffrances des MRE

5 juillet 2022 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La hausse des prix des billets d’avion et les tests PCR compliquent voire constituent un frein au retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc. La députée du Parti Authenticité et Modernité (PAM), Imane Lamaoui, appelle le gouvernement à faciliter les déplacements des MRE.

« De nombreuses familles marocaines se retrouvent cette année dans l’incapacité » de rentrer au Maroc pour y passer les vacances ou célébrer l’Aïd al-Adha « en raison des dépenses trop élevées », note la parlementaire Imane Lamaoui dans une question adressée à la ministre du Tourisme. Elle évoque notamment la flambée des prix des billets d’avion. « Prenant à titre d’exemple les habitants du sud-est du Maroc que je représente. Il n’y a pas une famille qui n’attend pas une ou plusieurs personnes de sa famille de la diaspora. Cependant, cette hausse des prix des billets les dissuadera de rentrer », a expliqué l’élue de la région du Draa-Tafilalet.

À lire : Les MRE toujours face à la cherté des billets de bateau

L’autre difficulté à laquelle font face les MRE et leurs familles, ce sont les tests PCR. « Il y a des familles de MRE composées de plusieurs membres, qui se trouvent dans l’obligation de faire des tests PCR Covid–19, ce qui alourdit sans aucun doute le fardeau de ces familles avec davantage de dépenses imprévues », a commenté Imane Lamaoui. « Dans ces conditions économiques que traverse le pays, nous devons de toute urgence faciliter les déplacements de notre communauté, qui a démontré sa persistance et son aide à son pays, notamment lors de la crise sanitaire du Covid-19 », a-t-elle lancé.

À lire : Les prix de billets de bateau hors de prix pour les MRE, le gouvernement interpellé

Dans une déclaration à Hespress, Zoubir Bouhouth, expert dans le domaine du tourisme, estime que seul le recours au programme ordonné par le roi Mohammed VI et mis en œuvre l’année dernière pourrait faciliter le retour des MRE au Maroc cet été. Le souverain avait en juin 2021 ordonné à l’ensemble des intervenants dans le domaine du transport aérien et maritime de pratiquer des prix raisonnables afin de faciliter le retour des MRE.

Sujets associés : Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Opération Marhaba 2023 - Conseil de gouvernement - MRE

Aller plus loin

Flambée du prix des billets d’avion entre la France et Marrakech

Pour cet été 2022, les prix des billets d’avion entre la France et Marrakech (Maroc), l’une des 20 destinations les plus prisées des Français, connaissent une flambée.

Cherté des billets de bateau : la promesse du gouvernement aux MRE

Le gouvernement marocain promet de trouver une solution à la flambée des prix des billets de bateau afin de faciliter le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc.

Les prix de billets de bateau hors de prix pour les MRE, le gouvernement interpellé

Les prix de billets de ferry s’envolent au grand dam des Marocains résidant à l’étranger (MRE), en particulier ceux vivant en Espagne qui ont tant envie de rentrer au Maroc pour...

Les MRE toujours face à la cherté des billets de bateau

Alors que des élus ont interpellé le gouvernement et que celui-ci a promis de trouver une solution, les prix des billets de bateau continuent de flamber. De quoi compliquer le...

Ces articles devraient vous intéresser :

La SNRT ouvre ses portes aux Marocains du monde

Des journées portes ouvertes au profit de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Il s’agit d’une initiative de la SNRT en vue de mettre les projecteurs sur le rôle que jouent ces citoyens marocains résidant à travers le monde dans le...

Dédouanement de voiture pour les MRE : quelles pièces fournir ?

Les Marocains Résidant à l’Étranger qui remplissent les conditions pour bénéficier de l’abattement de 90 % dans le cadre d’un dédouanement de véhicule doivent fournir plusieurs pièces justificatives.

Aziz Akhannouch préside une réunion consacrée aux MRE

Le chef du gouvernement Aziz Akhannouch a présidé mardi 30 août une réunion consacrée aux Marocains du monde. Il s’agit pour le chef de l’exécutif de mettre en place les stratégies pour venir en aide à la communauté marocaine à l’étranger.

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Les transferts des Marocains du monde toujours en hausse

Au premier semestre de l’année, les envois des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont atteint plus de 47,04 milliards de dirhams contre 44,33 milliards par rapport à la même période de l’an dernier.

Marhaba 2022 : important message aux MRE

Le port de Tanger Med a pris de nouvelles mesures afin de mieux faire face au flux du trafic durant les mois d’août et septembre.

Vers une forte progression des transferts des MRE

Bank Al-Maghrib (BAM) est persuadée que les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient poursuivre la tendance à la hausse amorcée depuis le début de l’année.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Maroc : remaniement ou pas remaniement ?

L’éventualité d’un remaniement ministériel agite l’opinion publique marocaine. Aziz Akhannouch prépare-t-il un réajustement de son équipe ?

Les transferts des Marocains du monde encore en forte hausse

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger se maintiennent à la hausse, selon les derniers chiffres dévoilés par l’Office des changes.