Le mariage qui a sauvé un village

14 septembre 2023 - 07h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La célébration d’un mariage a sauvé tous les habitants d’un village marocain lors du tremblement de terre meurtrier du 8 septembre, qui a détruit leurs maisons.

La veille du mariage d’Habiba Ajdir, 22 ans, et de Mohammed Boudad, 30 ans, producteur de pommes, qui devait avoir lieu dans son village de Kettou samedi, la famille de la mariée a organisé une fête la nuit comme l’exige la coutume. Une vidéo filmée par un invité montre le moment où le tremblement de terre est survenu, avec des images de musiciens en habits traditionnels jouant sur des flûtes et des tambours tenus à la main, laissant soudain place au chaos, à l’obscurité et aux cris, fait savoir NDTV World. « Nous voulions faire la fête. Puis le tremblement de terre a frappé. Je ne savais pas si je devais m’inquiéter pour son village ou pour le mien », a déclaré Boudad.

À lire : Disparues dans le séisme au Maroc, deux Britanniques retrouvées vivantes

Ighil Ntalghoumt, le village d’Habiba Ajdir a été laissé en ruine. Bon nombre d’habitants sont maintenant sans abri. Selon les habitants, il n’y a de morts ou de blessés graves à déplorer comme c’est le cas dans d’autres parties de la région d’Adassil, proche de l’épicentre de la secousse. De nombreux habitants des villages voisins d’Ighil Ntalghoumt également venus assister à la célébration de la famille Ajdir et partager un repas de tajine de bœuf, ont, eux aussi, eu la vie sauve. Ahmed Ait Ali Oubella, 8 ans, est la seule personne qui a été blessée lors du puissant séisme de magnitude 7. Une pierre lui est tombée sur la tête, lui ouvrant le crâne.

À lire :Voyage de noces tragique : un couple français décède dans le séisme au Maroc

La grande tente que le père de la mariée, Mohamed Ajdir, 54 ans, avait installé dans la cour de sa maison pour les invités est devenu un abri pour les villageois, qui disent avoir besoin d’abris plus solides rapidement, car un temps plus froid et plus humide est attendu dans le courant de la semaine. Le tremblement de terre a également bloqué la route qu’empruntait la mariée en compagnie de frère de Boudad et sa femme, pour rejoindre son époux à Kettou samedi. Le conjoint d’Habiba avait acheté 150 poulets et 30 kg de fruits pour célébrer le mariage cet après-midi-là, mais une grande partie est à jeter. « Quand elle est arrivée, il n’y avait nulle part où dormir. Nous cherchons juste une tente », a lancé Mohammed Boudad.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mariage - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Mariage marocain : quand les traditions dictent le faste (vidéo)

Les mariages traditionnels au Maroc incarnent un faste exceptionnel où la mariée vit un véritable conte des milles et une nuit. Au cœur de ces somptueuses cérémonies, qui...

Ces mystérieuses lumières bleues avant le séisme au Maroc (vidéo)

Une révélation sort sur le séisme qui a dévasté une partie du Maroc dans la nuit du vendredi à samedi et a fait plus de 2100 morts, selon un bilan toujours provisoire du...

Séisme au Maroc : Une force équivalente à 25 bombes nucléaires

Le séisme de magnitude 7 qui a touché le Maroc dans la nuit de vendredi à samedi et fait plus de 2200 morts suscite des interrogations de la part des sismologues.

Voyage de noces tragique : un couple français décède dans le séisme au Maroc

La mosquée Al Badr, à Meaux (Seine-et-Marne) est sous le choc après la mort d’un couple de bénévoles du lieu de culte, lors du violent séisme qui a touché le Maroc dans la nuit...

Ces articles devraient vous intéresser :

Une « formation prénuptiale » avant tout mariage au Maroc

Au Maroc, les personnes désireuses de se marier devront mener de nouvelles démarches avant de conclure le contrat de mariage.

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?

Après son décès, la fiancée d’un MRE cherche à obtenir un mariage posthume

Alors qu’il prévoyait de se marier avec sa compagne avec qui il a partagé 36 ans de vie commune et eu deux enfants, un Marocain résidant à Saint-Laurent-du-Var décède d’un double cancer. Après son décès, sa fiancée cherche désespérément à obtenir un...

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Saad Lamjarred et Ghita El Allaki organiseront un mariage au Maroc

Le chanteur marocain Saad Lamjarred vient de confirmer dans un live sur Instagram l’organisation prochaine au Maroc, d’une vraie fête de mariage avec Ghita El Allaki.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Séisme au Maroc : le Roi Mohammed VI passe à l’action

Le Roi Mohammed VIa présidé ce 14 septembre une réunion stratégique au Palais Royal de Rabat, focalisée sur l’activation d’un plan d’urgence relatif au récent séisme d’Al Haouz.

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Maroc : versement imminent des aides pour les victimes du séisme

Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Budget, a annoncé à Rabat le versement imminent des aides d’urgence pour les familles affectées par le séisme d’Al Haouz. Ces aides, qui s’élèveront à 30 000 dirhams par famille sur 12 mois, seront versées dès...

Le Maroc aura besoin d’aide après le séisme (Fitch)

L’agence de notation Fitch a évoqué jeudi la nécessité d’un soutien financier extérieur pour aider le Maroc à faire face aux conséquences du violent et meurtrier séisme qui a frappé la province d’Al Haouz le 8 septembre.