Voyage de noces tragique : un couple français décède dans le séisme au Maroc

12 septembre 2023 - 19h00 - France - Ecrit par : S.A

La mosquée Al Badr, à Meaux (Seine-et-Marne) est sous le choc après la mort d’un couple de bénévoles du lieu de culte, lors du violent séisme qui a touché le Maroc dans la nuit de vendredi à samedi.

Partis en voyage de noces à Marrakech Younass Boukhtam, 26 ans, et Samira Ghanmi, 22 ans, ne reviendront plus en France. Leurs corps ont été retrouvés dans les décombres suite au puissant séisme qui a frappé une partie du Maroc le 8 septembre et fait plus de 2862 morts et 2501 blessées. Ces deux habitants de Meaux (Seine-et-Marne) font partie des quatre victimes françaises de la catastrophe. « Le premier choc a été l’annonce du tremblement de terre. Au moment où nous l’avons appris, nous avons commencé à tenter de contacter nos fidèles qui étaient au Maroc, pour prendre de leurs nouvelles, se souvient Radoine Khorchi, 43 ans, président de l’association Centre islamique Al Badr qui gère la mosquée auprès du Parisien. On a essayé de ne pas dramatiser tout de suite en attendant d’avoir des nouvelles sûres. »

À lire : Disparues dans le séisme au Maroc, deux Britanniques retrouvées vivantes

Alors que la famille du couple de bénévoles de la mosquée Al Badr restée à Meaux angoissait une photo des jeunes mariés a été diffusée sur les réseaux sociaux sous forme d’avis de recherche. Elle sera retirée quelques instants après. « Ce fut particulièrement dur pour eux qui étaient dans l’angoisse », s’exclame Zeynab, 23 ans, bénévole du lieu du culte. Quelques heures plus tard, les proches et amis du couple apprennent la triste nouvelle. « Le téléphone de Samira a été géolocalisé samedi sur un site proche de Marrakech où il ne restait que des débris des constructions. Les corps des deux jeunes mariés ont été sortis des décombres quelques heures plus tard », souffle Radoine Khorchi. Les proches du couple se sont tout de suite rendus sur place, les deux victimes étant originaires d’Oujda, ville située dans l’est du Maroc.

À lire : Séisme au Maroc : Une force équivalente à 25 bombes nucléaires

À Meaux, l’émotion était grande. « Depuis l’annonce, on est passés par toutes les phases : le déni, la colère, l’incompréhension. Ils étaient tous les deux très investis dans la vie de la mosquée. J’étais plus proche de Samira qui avait toujours le sourire. Elle participait à mes côtés aux animations du pôle femmes de la mosquée. Elle s’occupait souvent de la préparation de pâtisseries. Elle avait une certaine aura. Samira avait la confiance des adolescentes de l’association, qui l’écoutaient », détaille Zeynab. « C’était quelqu’un de très gentil et très respectueux. Tout le monde l’aimait bien, particulièrement les anciens fidèles de la mosquée. Il venait tout le temps à la prière du matin. C’était quelqu’un de très croyant. Mon frère était ami avec lui, et c’était quelqu’un qui tirait toujours vers le haut. […] Quand ses amis du quartier ont appris sa mort, ils ont pris l’avion directement », décrit Younass, entrepreneur dans l’automobile.

À lire : Séisme au Maroc : les Marocains de Montréal, entre inquiétude et désolation

Les obsèques de Younass et Samira ont eu lieu lundi au Maroc. La mosquée Al Badr entend rendre hommage au couple dans les prochains jours, et apporter du soutien aux rescapés. « Nous attendons de pouvoir nous coordonner avec la mairie pour organiser un événement conjoint », précise Radoine Khorchi.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Séisme - Mariage - Décès - MRE - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Séisme au Maroc : Une force équivalente à 25 bombes nucléaires

Le séisme de magnitude 7 qui a touché le Maroc dans la nuit de vendredi à samedi et fait plus de 2200 morts suscite des interrogations de la part des sismologues.

Une enseignante marocaine pleure la mort de ses 32 élèves

Au Maroc, une institutrice a perdu tous ses élèves dans le puissant séisme qui a frappé une partie du pays le 8 septembre. Ils résidaient dans un village qui fait partie des...

Séisme au Maroc : les Marocains de Montréal, entre inquiétude et désolation

La communauté marocaine de Montréal est sous le choc après l’annonce du violent séisme qui a secoué une partie du Maroc dans la nuit de vendredi à samedi. L’inquiétude gagne les...

Un voyage pour la bonne cause tourne au drame au Maroc

Un Britannique qui effectuait un tour du monde à vélo afin de collecter des fonds pour la Croix-Rouge a péri dans le puissant et dévastateur tremblement de terre survenu au...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les adieux émouvants de Salima Belabbas, présentatrice du RTL Info

C’est avec une grande émotion et une voix tremblante que Salima Belabbas, présentatrice d’origine marocaine du RTL Info, a fait ses adieux aux téléspectateurs dimanche.

Gad Elmaleh : gros chèque pour les victimes du séisme au Maroc

L’humoriste marocain Gad Elmaleh a tenu sa promesse de venir en aide aux victimes du puissant et dévastateur tremblement de terre qui a frappé le Maroc.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Tollé après la caricature du roi Mohammed VI par Charlie Hebdo

Le Conseil National de la Presse (CNP) a fermement condamné ce qu’il qualifie d’«  acte criminel odieux » du journal français Charlie Hebdo, l’accusant de s’attaquer directement au Roi Mohammed VI.

Match Maroc-France : difficile pour les binationaux de faire un choix

La qualification du Maroc et de la France pour la demi-finale de la coupe du monde au Qatar est une joie pour les Franco-marocains. Certains parmi eux ont encore du mal à réaliser la surprenante ascension de l’équipe marocaine, véritable surprise de...

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Le Maroc face au défi de l’eau et de l’hygiène après le séisme

L’eau et l’hygiène dans les campements, où vivent désormais sous des tentes les sinistrés du séisme dévastateur du 8 septembre au Maroc, constituent un enjeu majeur pour les autorités du royaume.

Maroc : des repas funéraires ... interdits

Les habitants de deux villages marocains n’auront plus à organiser des repas funéraires. Une décision a été prise dans ce sens lors d’une assemblée publique.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...