Recherche

France : Marlène Schiappa sonne la fin de l’Observatoire de la laïcité

© Copyright : DR

2 avril 2021 - 13h00 - Monde - Par: Bladi.net

La ministre française chargée de la Citoyenneté était appelée à se prononcer sur la survie ou non de l’Observatoire de la laïcité. Devant le Sénat, Marlène Schiappa a annoncé mercredi 31 mars la mutation de l’Observatoire en Haut conseil de la laïcité.

Les réflexions sont désormais orientées vers l’après Observatoire de la laïcité. À cet effet, la ministre française chargée de la Citoyenneté a présenté au Sénat des « pistes de travail » visant à « faire évoluer le portage de la laïcité au sein de l’appareil d’État  ». En clair, l’intervention de la ministre Marlène Schiappa annonce la fin de l’Observatoire de la laïcité. Elle ajoute que dans le projet de loi relatif au «  respect des principes de la République  », l’Observatoire deviendra «  une instance de type Haut conseil à la laïcité  ».

Le travail de l’avant-projet de loi est placé sous l’autorité du Premier ministre qui fera « connaître incessamment son arbitrage  », a signifié Marlène Schiappa. «  Nous souhaitons faire évoluer le portage de la laïcité au sein de l’appareil d’État […] Ça ne passera pas nécessairement par le maintien de l’Observatoire de la laïcité  », a-t-elle clarifié.

Un Haut conseil à la laïcité

Pour Marlène Schiappa, le Premier ministre Jean Castex est déjà loin dans la réflexion de faire «  évoluer  » cette instance consultative présidée par Jean-Louis Bianco. Ainsi que le témoigne l’une des interventions en octobre du Premier ministre. «  Je crois que nous pouvons prendre acte de l’annonce formelle de la disparition de l’Observatoire de la laïcité  », a consenti Marie-Pierre de La Gontrie du Parti socialiste. Schiappa a ainsi réussi sa communication de convaincre le Sénat. Mais Didier Marie du PS jugeait «  très étonnant à l’occasion d’un texte sur la laïcité de signifier la fin du principal outil qui permet de la faire vivre  ». Pour sa part, Jacqueline Eustache-Brinio de la droite (LR), a estimé qu’«  on peut se poser la question du bilan  » et de «  l’efficacité  » de cet Observatoire. «  La laïcité n’a jamais été autant attaquée  », relève-t-elle.

Marlène Schiappa a dévoilé la structure de coordination qui aurait vocation à animer les référents de la laïcité, à mailler l’administration et le territoire. «  Nous réfléchissons, sous l’autorité du Premier ministre, à la création d’une instance de type Haut conseil à la laïcité, en plus de ce renfort au niveau de l’administration […], qui pourra utilement éclairer le gouvernement  », a-t-elle fait savoir.

Mots clés: Lois , France , Paris , Administration

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact