Maroc : voici les détails des aides directes aux transporteurs

24 mars 2022 - 05h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Annoncée par le gouvernement il y a quelques semaines, l’aide exceptionnelle au transport a été lancée officiellement ce mercredi. Elle sera libérée dès avril et prendra en compte environ 180 000 véhicules.

Ainsi, les professionnels du transport routier pourront bénéficier de ce soutien selon les catégories, explique un communiqué du gouvernement, précisant que les inscriptions sont ouvertes sur la plateforme https://mouakaba.transport.gov.ma.

L’objectif pour l’exécutif est d’atténuer les effets de la hausse des prix du carburant sur le marché interne, causé par l’augmentation continue des prix à l’international. Le montant global de la subvention s’élève à 2 milliards de dirhams, sera versé directement aux bénéficiaires via des virements bancaires d’Al Barid Bank, souligne la même source.

Selon les catégories, les professionnels du transport public de voyageurs bénéficieront d’une subvention de 2 200 dirhams pour les grands taxis, 1 600 dirhams pour les petits taxis, 1 800 dirhams pour les véhicules de transport mixte dans le monde rural, 7 000 dirhams pour les autocars inter-villes et 6 200 dirhams pour les autobus. Concernant le transport touristique, les professionnels bénéficieront d’un soutien financier de 2 800 dirhams au profit des autocars de 1ʳᵉ série, 1 400 dirhams pour les minibus de 2ᵉ série et 1 000 dirhams pour les véhicules de 3ᵉ série (TGR/TLS).

A lire : Prix du carburant au Maroc : une aide directe pour les professionnels

Quant aux professionnels du transport de marchandises pour compte d’autrui, un soutien financier de 1 000 dirhams sera alloué aux véhicules de dépannage, 2 600 dirhams pour les camions dont le PTAC est supérieur à 3,5 tonnes et inférieur à 14 tonnes, 3 400 dirhams pour les camions dont le PTAC est compris entre 14 et 19 tonnes, et 4 200 dirhams pour les camions dont le PTAC est supérieur à 19 tonnes, ainsi que 6 000 dirhams au profit des tracteurs routiers.

S’agissant du transport de personnel et au transport scolaire, cette catégorie bénéficiera d’une aide financière de 1 200 dirhams pour chaque véhicule, et de 1 000 dirhams pour chaque véhicule affecté au transport scolaire pour compte d’autrui.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Transports - Gouvernement marocain

Aller plus loin

Prix du carburant au Maroc : une nouvelle subvention annoncée aux transporteurs

Le gouvernement a annoncé avoir dégagé un budget supplémentaire pour soutenir les professionnels du transport routier, toujours en difficultés face à la hausse des prix du...

Hausse du prix du gasoil : les transporteurs lancent une nouvelle grève

Se disant asphyxiés par la hausse vertigineuse du prix du gasoil à la pompe au Maroc, les transporteurs annoncent une nouvelle grève. Elle démarre ce mercredi 6 avril à 10 heures.

Hausse des prix du carburant : nouvelle menace de grève des transporteurs

Face à la hausse continue des prix du carburant, les transporteurs marocains brandissent une nouvelle fois la menace d’une grève générale, estimant que les subventions directes...

Aides aux transporteurs : le gouvernement inclue les chauffeurs des taxis

Le gouvernement marocain a décidé de revoir son dispositif de soutien aux transporteurs et propriétaires de véhicules, incluant désormais les chauffeurs des petits et grands...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc veut faire payer les géants du Web

Le gouvernement marocain est préoccupé par la réglementation fiscale des géants du numérique. Dans ce sens, il propose de nouvelles obligations fiscales dans le cadre du projet de loi de Finances (PLF) de l’exercice 2024.

Tanger Med : Un recrutement qui fait polémique

Zineb Simou, la parlementaire du parti Rassemblement national des Indépendants (RNI), a interpellé le gouvernement d’Aziz Akhannouch sur un recrutement au port de Tanger Med jugé exclusif.

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Maroc : très bonne nouvelle pour les salariés

En application de l’accord signé le 30 avril 2022 entre le gouvernement et les syndicats, le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre dans les secteurs de l’industrie, du commerce, de l’agriculture et...

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des établissements touristiques et leur exploitation, est entré en vigueur.

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Maroc : des villageois lancent un appel au roi Mohammed VI

Les habitants d’un village touché par le puissant et dévastateur tremblement de terre, sont en colère contre le gouvernement à cause de l’aide d’urgence qu’ils affirment ne pas avoir encore reçu. Ils appellent le roi Mohammed VI au secours.

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Maroc : suspension des droits à l’importation des bovins domestiques

Le gouvernement marocain a adopté mercredi dernier, un projet de décret portant sur la suppression des droits de douane sur les achats de bovins domestiques d’un poids minimal de 550 kg.

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...