Recherche

Nouvelle brouille diplomatique entre le Maroc et l’Algérie

© Copyright : DR

5 mai 2020 - 13h30 - Maroc

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine, et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a affirmé, lundi 4 mai 2020, que l’Algérie, sans la citer, continue d’alimenter le séparatisme et de détourner les ressources de sa population pour des actes de déstabilisation régionale.

Lors du sommet en ligne du Groupe de contact du Mouvement des Non-Alignés (NAM), Nasser Bourita a « regretté que, malgré les circonstances actuelles exceptionnelles, un pays voisin continue d’alimenter le séparatisme, en violation des principes fondateurs du NAM ».

« Ce pays, au lieu d’utiliser ses ressources pour améliorer la situation précaire de sa population dans le contexte de la pandémie du covid-19, les détourne pour alimenter la déstabilisation régionale », ajoute-t-il. Le ministre, à travers son discours, a fait allusion à l’Algérie dont le président Abdelmadjid Tebboune s’est prononcé lundi, sur la question du Sahara marocain, lors de cette réunion.

« Depuis cette tribune, je lance un appel au Conseil de sécurité des Nations-Unies à se réunir, dans les plus brefs délais, et à adopter une résolution appelant solennellement à l’arrêt immédiat de toutes les hostilités à travers le monde, notamment en Libye, sans omettre les territoires occupés en Palestine et au Sahara occidental », a-t-il déclaré.

Mots clés: Algérie , Nasser Bourita , Sahara Marocain , Abdelmadjid Tebboune , Libye , Palestine

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact