Recherche

Maroc-Algérie : l’Espagne veut « contribuer à un climat de calme »

© Copyright : DR

1er septembre 2021 - 22h10 - Maroc - Par: J.K

Suite à la rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie, José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères, a fait part du souhait de son pays à contribuer à un climat de calme, de tranquillité et de bon voisinage en Méditerranée occidentale.

« L’Espagne souhaite entretenir de bonnes relations avec ses partenaires les plus importants et souhaite également que ces partenaires entretiennent les meilleures relations possibles les uns avec les autres. Et quand nous partageons la même région du monde comme la Méditerranée occidentale, ce désir ne peut être qu’encore plus légitime. Nous souhaitons contribuer à un climat de calme, de tranquillité et de bon voisinage. Ce sera toujours notre objectif en Méditerranée occidentale, aussi bien avec le Maroc qu’avec l’Algérie », a déclaré José Manuel Albares dans une interview accordée au journal La Vanguardia.

L’Algérie a récemment rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en raison « d’actes hostiles » envers et compte mettre fin au gazoduc traversant le royaume à compter du 31 octobre, date d’expiration du contrat d’approvisionnement. Interrogé sur un probable impact de cette décision, José Manuel Albares a indiqué que le « gouvernement défendra toujours les intérêts de l’Espagne. Nous discutons et analysons la situation avec l’Algérie. Ne nous précipitons pas. Il est encore trop tôt pour tirer des conclusions. »

Sur la question du Sahara, le chef de la diplomatie espagnole rassure que l’Espagne « travaillera toujours dans le cadre des Nations Unies. La relation entre le Maroc et l’Espagne est un réseau riche et large d’intérêts de toutes sortes […]. Il faut voir la relation entre l’Espagne et le Maroc dans toute sa globalité » a souligné Albares.

Mots clés: Algérie , Espagne , Diplomatie , Mohammed VI , Gaz , Sahara Marocain

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact