Rumeurs sur la mauvaise qualité des bananes vendues au Maroc

2 novembre 2021 - 14h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les Marocains n’ont rien à craindre des bananes importées actuellement en vente sur le marché. Celles-ci ne sont pas impropres à la consommation, affirme l’ONSSA.

Dans un communiqué, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a souligné que les informations contenues dans « une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, faisant état de l’importation d’une cargaison de bananes impropres à la consommation en provenance de Somalie contenant des vers qui causeraient une intoxication gastrique et appelant, en même temps, les citoyens à s’abstenir d’acheter et de manger des bananes », sont des fake news.

Il est probable que la vidéo soit truquée et ce, puisqu’elle laisse apparaître de gros vers, alors que le commentaire parle de “Helicobacter” qui est une bactérie microscopique”, précise la note de l’Office, ajoutant que le Maroc n’importe pas de bananes de Somalie, mais dispose d’une production locale “importante” de ce fruit.

A lire  : Les Marocains consomment-ils des fruits et légumes cancérigènes ?

Les principales importations marocaines proviennent des îles Canaries et des pays de l’Amérique du Sud comme l’Équateur, le Costa Rica et la Colombie, souligne la même source.

Sujets associés : Importations - Office national de sécurité sanitaire et des produits alimentaires (ONSSA) - Fake news

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc durcit le contrôle des prix des fruits et légumes

Le ministère de l’Intérieur est déterminé à contrôler les prix et la qualité des produits vivriers, notamment les fruits et légumes et à assurer leur approvisionnement régulier sur le...

Les conseils de l’ONSSA pour une bonne fête de l’Aïd-Al-Adha

La célébration de l’Aïd al-Adha répond à certaines exigences comme l’achat du cheptel, son entretien après l’achat, ainsi que l’abattage et l’examen de l’animal, de la carcasse et de...

Le Maroc, premier fournisseur hors UE de l’Espagne en fruits et légumes frais

Les importations espagnoles de fruits et légumes frais venant du Maroc ont atteint 220 771 tonnes, soit une valeur de 423 millions d’euros. C’est ce qui ressort des récentes...

Les Marocains consomment-ils des fruits et légumes cancérigènes ?

Ces derniers mois, des cargaisons de fruits et légumes d’origine marocaine sont refoulées sur une large partie du marché européen à cause de leur teneur en pesticide prohibé. Le...

Nous vous recommandons

Importations

Blé tendre : le Maroc, 3ᵉ client hors UE de la France en mai

Le mois dernier, le Maroc a importé de France 146 000 tonnes de blé tendre, devenant ainsi l’un des principaux clients hors Union européenne (UE) de l’hexagone.

L’Espagne augmente encore ses importations de tomate marocaine

L’Espagne a importé un total de 178,16 millions de kilos de tomates en 2021, dont près de la moitié (45,34 %) du Maroc, selon les données du service statistique Estacom.

Opportunités d’affaires : quand le marché marocain captive les investisseurs espagnols

Les investisseurs espagnols s’apprêtent à saisir les opportunités offertes par le marché marocain. C’est à la faveur de la récente décision du gouvernement assouplissant les conditions d’accès des professionnels étrangers au territoire...

Maroc : les droits de douane sur le blés en hausse

Le Maroc veut revoir à la hausse les droits de douanes sur le blé tendre et de blé dur. Cette décision annoncée pour bientôt, vise à protéger la production locale étouffée par les importations.

Maroc : la croissance économique revue à la hausse en 2021

L’économie marocaine devrait connaître une croissance de 5,2 % cette année, selon les données diffusées par le Comité de veille économique (CVE).

Office national de sécurité sanitaire et des produits alimentaires (ONSSA)

Safran : le Maroc triple la surface de l’or rouge

La culture du safran a connu un véritable boom au royaume ces dernières années au Maroc, dépassant de loin les estimations prévues. Communément appelé « or rouge », ce produit est le pistil de la fleur de crocus dont le prix les vertus supposées, la part de...

Aid al-Adha : des comités locaux de contrôle mis sur pied

Dans le cadre des préparatifs pour la fête de l’Aïd Al Adha, les autorités informent les éleveurs et les consommateurs que des mesures nécessaires sont prises au plan local, afin d’assurer les conditions sanitaires adéquates pour la vente des...

Le poulet n’avait rien de fermier

Une société marocaine est dénoncée pour « pratique frauduleuse » dans la production du "Poulet fermier ». La Fédération interprofessionnelle du secteur avicole au Maroc (FISA) a annoncé jeudi soir, que la marque « Vot’santé » n’est pas certifiée pour produire...

Maroc : les autorités maintiennent la pression sur les restaurants servant de l’alcool

La ville de Tanger rejoint la liste des villes dans lesquelles les opérations de contrôle et les mesures de réglementation ont mis à nu plusieurs cas d’irrégularités et de dysfonctionnements. Mardi, une commission sécuritaire mixte a procédé à la saisie de...

Aïd al-Adha au Maroc : des vétérinaires mobilisés pour le contrôle de la vente et l’abattage

Comme chaque année, et à l’occasion de chaque veille de la fête de l’Aïd al-Adha, les vétérinaires publics et privés se mobilisent pour mettre en place un dispositif d’encadrement sanitaire vétérinaire des points de vente autorisés, ainsi que les structures...

Fake news

Maroc : pas de "réussite de tous les élèves" cette année

Le ministre de l’Éducation nationale, Saaid Amzazi a démenti mardi, de manière catégorique, le contenu d’une fausse vidéo véhiculée sur les réseaux sociaux, annonçant "la réussite de tous les élèves".

Maroc : près de 26 000 personnes arrêtées pour non-respect de l’état d’urgence

Plusieurs milliers de Marocains sont tombés sous le coup de la loi pour violation des mesures préventives sanitaires. Certains sont poursuivis pour violation de l’état d’urgence sanitaire, tandis que d’autres ont été placés en...

Maroc : pas encore de feuille de route pour le déconfinement

Le ministère de la Santé a publié une mise au point dans laquelle il revient sur les documents publiés, évoquant l’existence d’une feuille de route de la levée de l’état d’urgence sanitaire au Maroc.

Tahar Ben Jelloun n’a pas le coronavirus

Tahar Ben Jelloun a tenu à rassurer ceux qui ont pu lire entre les lignes d’un texte qu’il a publié, qu’il est atteint du coronavirus.

Marrakech : la police réagit aux rumeurs d’agression du personnel médical

Les informations distillées sur les réseaux sociaux faisant état du démantèlement à Marrakech, d’un réseau criminel ayant pour cibles, des cadres médicaux et infirmiers en période d’état d’urgence sanitaire, ne sont pas...