Les Etats-Unis offrent deux bateaux à la marine royale marocaine

25 mars 2022 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le partenariat sécuritaire entre le Maroc et les États-Unis d’Amérique se renforce davantage. En marge de la dernière réunion de planification de l’exercice African Lion 2022, le premier exercice militaire d’AFRICOM, l’Administration Biden a transféré jeudi deux bateaux d’interception de type « Metal Shark », d’une longueur de 11 mètres, à la Marine royale marocaine.

Le lieutenant-colonel Teremuura Shamel, chef du Bureau de Coopération Sécuritaire à l’ambassade des États-Unis au Maroc a déclaré que la cérémonie de réception des deux bateaux au port d’Agadir « constitue une nouvelle étape du partenariat sécuritaire solide qui lie » les deux pays, « axé sur le maintien de la paix et de la stabilité régionales », rapporte la MAP. « Nos deux marines partagent une longue histoire de collaboration visant à sécuriser les eaux en haute mer, particulièrement les 13 kilomètres du détroit de Gibraltar, contre la criminalité, le terrorisme, le trafic de drogue et la traite d’êtres humains. Ces défis transcendent les frontières internationales, d’où la nécessité de la collaboration afin de les combattre efficacement », a-t-il ajouté.

À lire : Le Maroc, un « allié incontournable » pour les Etats-Unis

Dans un communiqué, l’ambassade américaine au Maroc a précisé que ces deux bateaux, dont la valeur est de 970 000 dollars, visent à renforcer la capacité de la Marine royale marocaine à mettre un terme au trafic illicite dans les eaux régionales, et s’inscrivent dans le cadre plus large du partenariat militaire entre le Maroc et les États-Unis. Elle a également fait savoir que des responsables de haut niveau des Forces Armées royales (FAR) et leurs homologues américains se sont réunis à l’État-major de la Zone Sud, afin de discuter des préparatifs de l’exercice African Lion 2022 (AL22), qui se déroulera à travers tout le royaume durant la seconde moitié du mois de juin. Des étapes de l’exercice auront également lieu en Tunisie, au Sénégal et au Ghana, a-t-elle ajouté.

« AL22 est l’exercice multinational conjoint le plus large dans la zone de responsabilité de l’AFRICOM », a déclaré le lieutenant-colonel Shamel.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Défense - Armement

Aller plus loin

Les États-Unis saluent les efforts du Maroc pour la paix et la sécurité

Le Secrétaire d’État adjoint par intérim aux Affaires du Proche-Orient Joey Hood s’est entretenu ce mercredi à Rabat avec le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita....

Le Maroc va participer à des exercices militaires américains au Moyen-Orient

Le sénateur démocrate américain Mark Kelly a déposé une proposition visant à faire participer les Forces armées royales marocaines aux exercices du commandement militaire...

Le navire-école italien « Amerigo Vespucci » fait escale à Casablanca

C’est un invité surprise. « Amerigo Vespucci » un navire-école italien, fait étape à Casablanca jusqu’à ce lundi 8 aout, dans le cadre d’une série d’escale méditerranéennes.

La marine royale sauve un voilier français en difficulté en mer

En difficulté à cause du mauvais temps, un voilier a été secouru jeudi au large de Larache par la marine royale marocaine. A bord, deux Français ramenés sains et saufs.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.