Maroc : 360 nouveau-nés abandonnés en 2018

10 janvier 2020 - 08h20 - Maroc - Ecrit par : I.L

Au Maroc, 360 bébés ont été abandonnés sur la voie publique en 2018, et 1 741 enfants laissés à leur sort.

Ces chiffres qui font froid dans le dos, ont été révélés par la ministre de la Solidarité, de la famille et de l’égalité, Jamila El Moussalli, au Parlement, le 6 janvier 2020. Selon la responsable, 1422 jugements ont été rendus par le juge des mineurs pour des cas d’abandon.

Il y a un an, l’activiste Aicha Ech-chenna, dans une déclaration aux médias espagnols, avait relevé que 50 000 enfants sont abandonnés chaque année au Maroc, avec une moyenne de 24 bébés jetés au quotidien dans les poubelles.

Le nombre de mères célibataires officiel n’est pas encore connu ; sauf qu’il y a 10 ans, elles étaient chiffrées à près d’un demi-million, a-t-elle ajouté.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Enfant - Ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social - Parlement marocain

Aller plus loin

Maroc : des milliers d’enfants abandonnés chaque année

Plusieurs milliers d’enfants sont abandonnés chaque année par leurs familles, ce qui plonge le "royaume dans une situation de schizophrénie sans précédent", indique la militante...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Les Marocains pourraient partir à la retraite plus tard

Les députés de l’opposition ont adressé lundi une question orale au gouvernement, lui demandant quelles mesures il entend prendre pour réformer le régime de retraite.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Maroc : les discours radicaux dans les mosquées inquiètent

La députée du parti Fédération de la Gauche démocratique, Fatima Tamni, a interpelé le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, au sujet de l’exploitation des tribunes des mosquées pour diffuser des discours radicaux contre les...

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.