Maroc : les campagnes au cœur d’un programme de logement social

17 juin 2021 - 13h10 - Maroc - Ecrit par : J.K

La question de la construction des logements dans le monde rural était au cœur des échanges au Parlement lundi dernier, en présence de la ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme. Nezha Bouchareb a notamment fait part aux députés d’un programme de logement social en faveur des campagnes.

Selon le dispositif en place au Maroc, le président de la commune, après avis de la commission spécialisée, est fondé à accorder le permis de construire, quelle que soit la superficie du lot de terrain, pourvu que cette construction ne crée pas des opérations immobilières diversifiées et dispersées, fait savoir L’Economiste, rapportant les explications de Bouchareb. Les dernières statistiques, indique la ministre, révèlent que les autorisations demandées dans le monde rural représentent 33% de l’ensemble, avec 73% d’avis favorables, portant sur des superficies inférieures à 2500 mètres carrés pour la plus grande majorité.

Plus de la moitié de ces permis de construire concernent moins de 1000 mètres carrés. Ce fut l’occasion pour la ministre de rappeler la signature de 13 conventions dans le cadre d’un programme social créé en 2019 et destiné au monde rural, et qui ont abouti à la réalisation de 6825 unités d’habitat.

Dans le cadre des conventions passées avec les régions, Bouchareb s’est félicitée de la mise à disposition gratuite de plans d’architectes et d’ingénieurs en béton, tout comme de l’assistance technique pour le suivi des chantiers. Ainsi, Tanger-Al Hoceïma-Tétouan, Fès-Meknès, Casablanca-Settat, Béni Mellal-Khénifra, Souss-Massa, Drâa-Tafilalt et Dakhla-Oued Dahab, soit 7 conseils de région, ont paraphé des accords-cadres avec l’administration concernée ou le ministère, pour un montant de 84 millions de DH. Le département a conclu un accord avec les professionnels, architectes et cabinets de topographie pour les 5 autres régions, en vue de l’octroi dans les meilleurs délais, des plans en faveur de la population rurale.

La loi sur l’urbanisme et le décret d’application qui ont pour objectif de conserver les terres agricoles et d’éviter le morcellement de la propriété foncière dans le monde rural, viennent, a rassuré Bouchareb, pour encadrer et orienter le développement de groupements d’habitat dans les zones rurales, rapprochant ceux-ci des différents équipements et services.

Ce dispositif légal assure également la protection de l’environnement naturel et la durabilité des ressources en eau, a poursuivi la ministre qui a partagé avec les députés sa vision de répartir équitablement le budget du ministère, entre le monde urbain et rural, afin de mettre à niveau les campagnes via les centres émergents, dans la mission de préserver les populations de l’exode rural. Un travail, de l’habitat, maintiendront celles-ci sur place, est-elle persuadée, assurant « d’un programme national relatif aux centres émergents ».

Sujets associés : Immobilier - Administratif - Développement - Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville - Nezha Bouchareb

Aller plus loin

L’habitat social au Maroc, entre critiques et satisfaction

Une nouvelle étude publiée ce mois au Maroc montre les succès et les carences de la politique de logement social du pays pour les familles à bas revenu. Le Ministère du Logement...

Maroc : du nouveau pour les logements économiques

La ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Nouzha Bouchareb a levé un coin de voile sur la révision des...

Logements sociaux : comment l’Etat entend combattre le noir

C’est fait. Le projet de logement à 140 000 DH, alternative à l’habitat insalubre, est fin prêt. Annoncé en novembre dernier par le gouvernement, au moment de la présentation de...

300 millions DH pour le développement rural

Le gouvernement a consacré une enveloppe de 300 millions de dirhams au soutien au fonds du développement rural, a indiqué Abdeslam Al Mesbahi.

Ces articles devraient vous intéresser :

Achat de logement au Maroc : les notaires baissent les prix

Les notaires vont accompagner et soutenir les citoyens à travers tout le Maroc, tout au long du processus d’octroi de l’aide directe au logement (2024-2028). Une convention a été signée dans ce sens.

Immobilier : des exonérations en faveur des futurs propriétaires ?

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch étudie sérieusement la possibilité d’encourager les futurs propriétaires, en remplaçant les exonérations fiscales en faveur des promoteurs immobiliers, par une aide financière directe aux familles.

Mohammed VI : ses succès et ses défis

Le roi Mohammed VI a fêté en août ses 60 ans et ses 24 ans de règne. Son fils Moulay Hassan, prince héritier, soufflait quelques mois plus tôt, le 8 mai, ses 20 bougies. À un an de ses 21 ans, âge requis pour être roi, les inquiétudes quant à la santé...

Jack Lang encense le roi Mohammed VI

Jack Lang, directeur de l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris, a manifesté de nouveau, son admiration pour le roi Mohammed VI pour son engagement au profit de l’édification d’un Maroc fort et avancé dans beaucoup de domaines. Pour l’éternel ministre...

Le Maroc va construire deux millions de logements sociaux

Le Maroc devra construire encore près de deux millions de logements sociaux pour satisfaire la demande toujours forte, a indiqué Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la...

L’incertitude plane sur le marché immobilier marocain

L’offre immobilière partout au Maroc serait abondante et les prix abordables, selon les professionnels et les notaires. La réalité est pourtant toute autre.

Immobilier au Maroc : des contraintes en série

Au Maroc, les professionnels de l’immobilier affichent peu d’optimisme quant à une reprise de leur secteur. Tant les problèmes s’accumulent pour un secteur qui ne s’est pas encore suffisamment remis de la crise sanitaire de Covid-19.

Au Maroc, le marché de l’immobilier connaît un net ralentissement

Le marché de l’immobilier au Maroc marque des signes d’essoufflement cette année. C’est ce que révèlent les données publiées par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.

Maroc : légère baisse des prix de l’immobilier au deuxième trimestre

Les prix de l’immobilier au Maroc ont enregistré un léger recul au deuxième trimestre de l’année, relève Mubawab dans son Guide de l’immobilier.