Le Maroc aura son premier centre d’essais automobiles

5 février 2021 - 21h30 - France - Ecrit par : S.A

Un centre d’essais automobiles s’ouvrira au Maroc. Cette idée venant des privées indépendantes UTAC CERAM (France) et de FEV Group (Allemagne) est en cohérence avec l’ambition du royaume.

Le futur centre d’essais automobiles sera érigé à Oued Zem, dans la province de Khouribga au centre du Maroc, à 150 kilomètres de Casablanca et à 170 kilomètres de Rabat, rapporte Econostrum . Il offrira des services répartis en plusieurs activités. Ce centre va recruter une centaine de salariés d’ici à cinq ans, qui bénéficieront d’un programme de formation dédié. «  La construction de ce nouveau centre s’intègre dans la stratégie de développement et de croissance du groupe, pour aller au-devant des demandes de ses clients  », a déclaré Laurent Benoit, président d’UTAC CERAM, avant de justifier le choix porté sur le Maroc.

«  Le choix du Maroc s’est imposé en raison de ses nombreux avantages et de la politique dynamique menée par le Royaume pour faire de son pays un pôle mondial automobile. Tout d’abord des conditions météorologiques favorables qui permettent de mener des essais de façon optimale. Puis, du fait de coûts salariaux locaux favorables, UTAC CERAM sera en mesure de bénéficier d’une meilleure compétitivité sur certains types de prestations et ainsi de compléter son offre  », a-t-il expliqué.

En avril 2014, le Maroc avait lancé son Plan d’accélération industrielle (PAI), et s’évertue à promouvoir notamment les investissements dans le secteur de l’automobile. «  L’État marocain, soutenu par les constructeurs et équipementiers présents dans le pays, a souhaité développer un centre d’essais automobiles, cette activité représentant une étape majeure dans la construction de sa filière automobile  », précise un communiqué commun des deux groupes.

«  Le groupe FEV est implanté au Maroc depuis quelques années déjà et il nous paraissait important de nous associer à un partenaire reconnu comme UTAC CERAM pour développer ce nouveau centre. Ce pays offre un rayonnement intéressant avec l’Europe et l’Espagne en particulier, ce qui nous permet de réaliser de véritables synergies  », a souligné Nadim Andraos, président France, Espagne et Afrique du Nord de FEV Group.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Allemagne - France - Automobile

Aller plus loin

Automobile : vers la création de quatre nouvelles usines au Maroc

Le Maroc vient de signer avec deux groupes japonais Yazaki et Sumitomo deux protocoles d’accord pour la création de quatre usines dans le secteur automobile pour un...

Maroc : forte augmentation des exportations automobiles

Au Maroc, les exportations dans le secteur de l’automobile sont en forte hausse au premier trimestre de 2021, atteignant 38,9 % pour un gain de 22,6 milliards de dirhams. Ces...

Industrie automobile : le Maroc parmi les meilleurs au monde

Le Maroc est en passe de devenir l’un des champions mondiaux de l’industrie automobile. Aujourd’hui, le Royaume concurrence les grands pays, a indiqué le ministre de...

Maroc : 80 milliards de DH d’exportations pour le secteur automobile

Le secteur automobile est en pleine explosion malgré la crise du Covid. Les exportations génèrent un chiffre d’affaires de 80 milliards de dirhams. Avec une grande capacité de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc, futur grand de l’industrie de batteries pour véhicules électriques

Le Maroc dispose des atouts nécessaires pour créer une industrie de batteries pour véhicules électriques. D’ores et déjà, le royaume a engagé des négociations avec certains fabricants dans ce sens.

Le Français Faurecia va créer 1400 nouveaux emplois au Maroc

L’entreprise française Faurecia, spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles, va renforcer sa présence au Maroc, à travers la création d’une nouvelle usine à Salé. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le groupe et l’État.

Combien coûte la Lamborghini Urus du rappeur marocain Morad ?

Le rappeur marocain Morad a été récemment aperçu dans les rues du Maroc à bord d’une Lamborghini Urus, une SUV de plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Les Marocains plébiscitent encore Dacia

Le Maroc a vendu 12 084 voitures neuves à fin janvier 2024, ce qui représente une hausse de 6,63 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon les données actualisées de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Renault choisit de produire le Kardian au Maroc

Le nouveau Kardian, premier des huit modèles de série dévoilés mercredi lors de l’annonce de l’« International game plan 2027 » de Renault à Rio de Janeiro, au Brésil, sera en partie fabriqué au Maroc, « le deuxième pays de production de la marque au...

Les SUV et les voitures sportives, stars du marché automobile marocain

Le marché automobile marocain du neuf a enregistré une légère progression en 2023. C’est ce qui ressort du bilan annuel présenté par l’Association des Importateurs de Véhicules au Maroc (AIVAM) lors d’une conférence de presse.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

La production de voitures électriques «  assèche  » le Maroc

La production des métaux nécessaires à la fabrication des batteries ou moteurs des voitures électriques exige beaucoup d’eau. Une ressource qui se raréfie de jour en jour dans des pays comme le Maroc, déjà frappé par une sécheresse sévère.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

La première voiture 100 % marocaine présentée au public

Le roi Mohammed VI a présidé lundi au Palais royal de Rabat la cérémonie de présentation du premier véhicule d’un constructeur automobile marocain, ainsi que le prototype d’un véhicule à hydrogène développé par un Marocain résidant à l’étranger.