Maroc : des centres de vaccination paralysés après une agression

15 août 2021 - 08h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Comme annoncé lors du sit-in organisé jeudi, la grève des infirmiers et techniciens de santé marocains a eu lieu vendredi 13 août dans plusieurs centres de santé.

Cette grève a été organisée par le Mouvement des infirmiers et techniciens de santé au Maroc (MITSM), en protestation à la violente «  agression  » d’une infirmière et d’un étudiant à l’Institut Supérieur des Professions Infirmières et Techniques de Santé (ISPITS).

Cette bavure orchestrée par des agents d’autorité au centre de vaccination « Idmaj Anassi » à Sidi Bernoussi à Casablanca, a eu des répercussions sur le bon déroulement du service médical dans plusieurs hôpitaux en ces temps de crise sanitaire.

À lire : Maroc : voici les grandes lignes du plan de réforme du système de santé

Rappelant les faits, le Syndicat indépendant des infirmiers « dénonce vivement l’attaque barbare dont a été victime l’infirmière et l’étudiant » et demande l’ouverture immédiate d’une enquête par les autorités compétentes pour leur rendre justice et considération à l’ensemble du corps des infirmiers et des techniciens de santé, mobilisés sans faille depuis le début de la pandémie.

Pour se faire entendre, ces professionnels de santé ont paralysé vendredi, l’ensemble des services hospitaliers à l’exception des services d’urgences, d’accouchement et de réanimation.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Grève - Ministère de la Santé - Bavure policière - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Tentative de viol d’une infirmière à l’hôpital de Meknès

Un agent de sécurité à l’hôpital Mohamed V de Meknès a tenté d’agresser sexuellement une jeune infirmière, après l’avoir attirée dans une salle isolée. L’individu est toujours...

Marrakech : le personnel d’un hôpital attaqué au sabre

Le personnel soignant d’un centre de vaccination pour nourrissons de Marrakech a été agressé par une bande criminelle armée de sabres. Plusieurs professionnels ont été blessés à...

Espagne : un Marocain agresse un médecin pour avoir fait accoucher sa femme sans voile

Des agents de santé du service des urgences d’Alhama de Murcia ont été victimes d’agression et de menaces de la part d’un Marocain dont la femme était sur le point d’accoucher....

Hausse des violences contre les soignants à Dakhla

Devant la multiplication des agressions physiques envers le personnel médical, la Direction régionale de la Santé et de la Protection sociale de Dakhla-Oued Eddahab a exprimé...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : vastes opérations de libération du domaine public

Le Maroc intensifie les opérations de libération du domaine public. De nouvelles campagnes ont été lancées dans certaines régions du royaume.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces...

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...