Recherche

Maroc : 90 % des chantiers de BTP à l’arrêt

© Copyright : DR

5 avril 2020 - 09h20 - Economie

Face à la propagation du coronavirus, les chantiers immobiliers sont à l’arrêt au Maroc à cause du manque de main d’œuvre.

Ce secteur tourne au ralenti et les chantiers immobiliers ont été limités à quelques structures organisées qui ont maintenu leurs activités en assurant un service de transport aux employés et en déployant un protocole de préservation des mesures sanitaires sur les chantiers, rapporte le quotidien l’Economiste.

Depuis l’annonce de l’urgence sanitaire et du confinement, les effectifs de nombreuses entreprises du secteur ont été réduits de moitié. Comme conséquence, près de 90 % des chantiers sont à l’arrêt.

Selon le même quotidien, les opérateurs (six fédérations, l’Ordre national des architectes, l’Ordre des ingénieurs géomètres, le groupe Al Omrane…), face à cette situation, s’étaient engagés par écrit à maintenir l’emploi, l’activité et le strict respect des normes de sécurité et d’hygiène.

Malheureusement, cette décision n’a duré que très peu de temps. Une semaine plus tard, l’Ordre a appelé d’urgence à "l’arrêt des chantiers de construction à l’exception de ceux qui présentent un intérêt prioritaire et majeur pour le pays". Pour ces chantiers maintenus, l’Ordre a exigé "le strict respect des mesures sanitaires préventives et l’utilisation d’un système de visioconférence pour les équipes de maîtrise d’œuvre, les architectes, les ingénieurs…". Par ailleurs, certains ouvriers ont bénéficié de la largesse de quelques opérateurs à travers le paiement de primes pour les maintenir à leurs postes.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact