Recherche

Maroc : les chômeurs de plus en plus portés vers les mariages de mineurs

© Copyright : DR

23 janvier 2020 - 14h20 - Société

Le ministre de la Justice, Mohamed Benabdelkader, a annoncé au Parlement que 98 % des demandes de mariage de mineurs sont déposées par des chômeurs.

Selon le quotidien Al Massae, le ministre marocain a fait savoir que le nombre de mariages des mineures au Maroc ne cesse d’augmenter, avec plus de 32 000 demandes déposées en 2018, dont 26 240 ont été acceptées.

Commentant ces chiffres, le ministre a indiqué que cette situation devenait de plus en plus alarmante. À l’en croire, 98 % des demandes ont été déposées par des chômeurs.

Fatiha Sedass, parlementaire du groupe socialiste, a relevé que dans les régions rurales, les familles marient souvent leurs filles à l’âge de 12 ans pour des raisons économiques et sociales. Elle a cependant souligné qu’il faut prendre en compte les spécificités de la société marocaine.

Quant aux défenseurs des droits des femmes, ils ont toujours jugé les textes en vigueur insuffisants et ne manquent pas d’appeler à des réformes pour contrer ce phénomène en vogue au Maroc.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact