Le Maroc installe un contrôle vétérinaire à la frontière avec Melilla

17 octobre 2011 - 19h00 - Ecrit par : A.S

Le Maroc prévoit l’installation d’un service de contrôle vétérinaire à la frontière avec Melilla, qui permettrait de certifier les produits lactés et la viande entrant dans l’enclave. Le but est d’éviter les amendes appliquées par l’Espagne et qui peuvent monter jusqu’à 500 euros, un bien gros montant pour les personnes qui vivent de ce commerce.

Le député marocain Yahya Yahya affirme que la commune de Bni Nsar est intervenue auprès des autorités marocaines pour résoudre ce problème, à la demande des musulmans de Melilla qui préfèrent consommer des produits laitiers et des viandes provenant du Maroc.

Yahya Yahya s’est déjà réuni avec des responsables de l’administration centrale du ministère de l’Agriculture disposés à participer à la résolution de ce problème, affirme Yahya à l’agence de presse espagnole Europa Press.

Une commission technique de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires sera bientôt mise en place aux postes frontaliers de Ferkhana, Barrio Chino et Bni Nssar, afin de contrôler et certifier tous les produits alimentaires concernés par cette interdiction avant leur entrée dans l’enclave.

Tags : Espagne - Melilla - Bni Nsar - Yahya Yahya - Alimentation

Nous vous recommandons

Covid-19 : le Maroc crée une liste C des pays interdits

Le Maroc vient d’actualiser son protocole sanitaire pour les voyages internationaux en établissant une liste C de pays dont les voyageurs sont interdits d’accès au territoire marocain.

Diana Holding veut étendre ses activités en Afrique

Le géant marocain de l’agroalimentaire, Diana Holding, préparerait un « réalignement stratégique » de ses métiers (viticulture, arboriculture, embouteillage, oléiculture) et envisagerait d’investir dans les prochains mois pour le développement de l’entreprise...

Agadir procède aux essais de son téléphérique

Le projet du téléphérique d’Agadir est en bonne voie avec une mise en service pour le mois de juillet. En attendant, les autorités communales procèdent aux essais et aux contrôles d’usage du dispositif.

Au Maroc, le prix de l’essence flambe de nouveau

Les automobilistes marocains continuent de vivre une situation douloureuse. Le prix de l’essence devrait connaître une nouvelle hausse demain jeudi 16 juin 2022.

Une mise à jour de Apple Maps dévoile une carte du Maroc intégrant le Sahara

La dernière mise à jour d’Apple Maps présente une carte du Maroc incluant le Sahara, confirmant ainsi la souveraineté du royaume sur ce territoire.

L’adultère serait derrière le carnage de Settat

Un Marocain résidant en Italie a abattu mercredi dernier, sa femme, son frère et son neveu dans la région de Settat. Le mis en cause aurait découvert que son épouse entretenait des relations sexuelles avec son frère et son...

Enfin le responsable de l’entrée de Brahim Ghali en Espagne connu

Les autorités de l’armée de l’air à Saragosse ont fini par révéler au juge en charge du dossier l’instance qui a autorisé l’atterrissage de l’avion qui transportait le leader du Polisario, Brahim Ghali en Espagne, le 18...

Algesiras : nouvelle route ferroviaire pour les camions marocains

Dans un contexte de reprise du trafic maritime de passagers avec le Maroc, le port d’Algésiras cherche à finaliser la connectivité ferroviaire avec Aragon (nord-est de l’Espagne) en particulier pour assurer le trafic de camions (semi-remorques) entre...

Le mauvais temps continue au Maroc

De fortes pluies orageuses, des chutes de neige et de fortes rafales de vent à partir de ce mardi 22 mars 2022 dans plusieurs provinces marocaines, prévient la Direction générale de la météorologie...

Vox demande la reconnaissance par le Maroc de «  l’espagnolité  » de Ceuta et Melilla

Le parti Vox, section Ceuta, exige que le Maroc reconnaisse « l’espagnolité » de Ceuta et Melilla avant toute reprise des relations. Il demande aussi que les frontières restent fermées de façon permanente pour limiter les flux migratoires en provenance du...