Maroc : voici le coût du service militaire obligatoire

18 novembre 2022 - 18h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Dans le cadre du rétablissement du service militaire obligatoire, le gouvernement a mobilisé des ressources financières très importantes. Ainsi la 37ᵉ promotion recrutée cette année a coûté à l’État un peu moins d’un milliard de dirhams.

S’exprimant au parlement lors de la présentation du budget de son département, le ministre délégué chargé de l’administration de la défense nationale, Abdellatif Loudiyi, a donné des détails des dépenses directes effectuées dans ce cadre de l’opération.

D’après le responsable, la réception et la formation des 20 000 appelés pour la 37ᵉ promotion du service militaire ont coûté 960 millions de dirhams. Plus précisément, ce budget a servi à l’équipement et au maintien de la préparation des infrastructures des centres de formation des appelés.

A lire : Maroc : le service militaire, un tremplin vers l’emploi

Grâce à ce montant, le ministère a également procédé à la nomination des cadres chargés de la réception des appelés, la mise en place de programme de formation des encadrants, l’équipement des unités de la zone Sud pour la mise à niveau des infrastructures de formation des appelés et enfin à l’équipement d’unités spéciales en outils pédagogiques.

L’objectif de l’opération, a rappelé le ministre, était de former et d’entrainer les jeunes appelés, en vue de leur offrir les moyens de l’inclusion professionnelle et sociale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Abdellatif Loudiyi - Loi de finances (PLF 2024 Maroc) - Service militaire au Maroc

Aller plus loin

Maroc : les détails sur le déroulement du service militaire obligatoire

Les jeunes qui seront sélectionnés pour le service militaire obligatoire en 2022, vont bénéficier d’une formation dans plusieurs domaines, et seront préparés à affronter les...

Maroc : lancement le 16 mai de l’opération de sélection des appelés au service militaire

Dans le cadre de l’incorporation de la prochaine promotion des appelés au service militaire pour le compte de l’année 2022, le ministère de l’Intérieur informe les intéressés...

Des joueurs de la Botola convoqués pour le service militaire obligatoire

Panique dans le rang des jeunes évoluant dans des clubs de football de première et deuxième divisions. Ils viennent de recevoir leur convocation pour le service militaire...

Maroc : le service militaire, un tremplin vers l’emploi

Rétabli en 2019, le service militaire obligatoire est présenté « comme un tremplin pour l’accès à l’emploi ». Cette présentation est largement valorisée et est à l’origine d’une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Maroc : nouvelles mesures fiscales en 2024

Au Maroc, de nouvelles mesures fiscales entrent en vigueur dès le début cette année 2024, a annoncé la Direction générale des impôts du royaume.

Appareils électroménagers au Maroc : une flambée des prix à prévoir

Une augmentation significative des droits d’importation sur certains petits appareils électriques vient d’être votée par la Chambre des représentants. Ce vote va entraîner une forte augmentation des prix.

Carrières de sable illégales au Maroc : de hauts responsables pointés du doigt

De hauts responsables figurent parmi les exploitants « clandestins » de carrières de sable qui commercialisent du sable de mauvaise qualité partout au Maroc. D’ailleurs, cette activité échappe à la taxation imposée dans la loi de finances 2023.

Le Maroc s’attaque aux avoirs non déclarés à l’étranger

Au Maroc, les personnes qui sont en infraction à la réglementation des changes et à la législation fiscale sont visées par une nouvelle opération de régularisation.

Immobilier au Maroc : où en est l’aide directe aux primo-accédants ?

Alors que c’était annoncé pour décembre, puis pour janvier 2023, le décret fixant le montant et les modalités d’attribution de l’aide financière directe aux primo-accédants au logement accuse du retard. Cette aide était initialement annoncée dans la...

Les Marocains paieront plus cher l’électricité

Les autorités marocaines ont décidé de relever les taux de TVA appliqués aux tarifs de l’électricité sur la période 2024-2026.

Marocains, déclarez vos avoirs à l’étranger : les règles changent en 2024 !

Le gouvernement marocain a instauré dans le budget 2024 une contribution libératoire relative à la régularisation spontanée sur les avoirs et liquidités détenus à l’étranger de manière définitive. Que retenir ?

Netflix, Spotify... Le Maroc serre la vis

Selon la loi de finances 2024, les fournisseurs de services non-résidents au Maroc ont désormais l’obligation de s’enregistrer sur la plateforme dédiée et d’obtenir un identifiant fiscal.

Le Maroc aura besoin d’aide après le séisme (Fitch)

L’agence de notation Fitch a évoqué jeudi la nécessité d’un soutien financier extérieur pour aider le Maroc à faire face aux conséquences du violent et meurtrier séisme qui a frappé la province d’Al Haouz le 8 septembre.