La police sévit à Kénitra et les résultats sont là

19 mars 2020 - 16h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Face à la criminalité qui règne à Kénitra, la préfecture de police a pris un certain nombre de mesures, en vue du renforcement de la sécurité. Ces mesures portent déjà leurs fruits selon la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Abdellatif Hammouchi, directeur général de la DGSN, a déployé une dizaine d’agents issus de la police judiciaire sur le terrain, afin d’appuyer les efforts consentis par les équipes de la préfecture dans la lutte contre la délinquance organisée.

Ceux-ci ont la lourde mission de contenir les points noirs et de garantir des interventions dans les collectivités relevant des circonscriptions territoriales, notamment dans les localités de Sidi Kacem, Sidi Yahia, Sidi Slimane, ou encore Mahdia.

Les unités de force mobile, en coordination avec les brigades mobiles, les agents de la circulation et les équipes de la police judiciaire, ont mené plusieurs checkpoints et barrages. Ces mesures se sont avérées efficaces : la criminalité recule progressivement à Kénitra.

Bon nombre de délinquants, impliqués principalement dans la petite délinquance, ont été identifiés. De même, une dizaine de suspects accusés d’avoir semé la panique générale dans ces quartiers, ont été interpellés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Kenitra - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Criminalité - Abdellatif Hammouchi

Aller plus loin

Maroc : deux Français agressés violemment ce matin près de Kénitra

Deux ressortissants français ont été agressés ce dimanche matin à Souk Tlat, dans la région de Kénitra, font part les autorités locales citées par la Map.

Ces articles devraient vous intéresser :

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.