Maroc : vers la dépénalisation du cannabis ?

21 septembre 2019 - 08h20 - Ecrit par : G.A

L’Appel de Tanger a eu lieu il y a trois ans. Il résulte du Colloque international sur le Cannabis et les drogues. Ses participants avaient lancé un plaidoyer pour la dépénalisation de la consommation de cette drogue. Les initiatives se sont alors multipliées dans le même sens. L’une des dernières en date est celle du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma ayant retenu de financer une étude de faisabilité sur l’exploitation des propriétés du cannabis sur le plan thérapeutique et pharmacologique.

Cette étude sera menée en collaboration avec l’Institut scientifique de Rabat rattaché à l’Université Mohammed V. L’opprobre qui touche le cannabis s’estomperait peu à peu, selon L’économiste.

Diverses recherches ont déjà démontré l’intérêt thérapeutique de cette plante et de sa molécule miracle, le THC, la première à avoir été isolée et identifiée. Une centaine d’autres molécules, baptisées "Cannabinoïdes", accaparent actuellement toute l’attention de plusieurs chercheurs.

Ils étudient leurs effets potentiels surtout thérapeutiques et leurs mécanismes de fonctionnement dans l’organisme, révèle le journal.

Les initiatives pour l’exploitation alternative du cannabis visent aussi d’autres domaines car, selon L’économiste, une étude récemment publiée par l’institut Prohibition partners, a révélé que le Maroc pourrait drainer 100 milliards de DH de revenus de la culture du cannabis, en cas de légalisation et de régulation du secteur.

A l’horizon 2023, le potentiel, en termes de chiffre d’affaires, pour le seul continent africain, est évalué à 7,1 milliards de dollars, un peu plus de 70 milliards de DH.

C’est le cas de plusieurs pays africains intéressés par la filière du cannabis et de sa légalisation dont l’Afrique du Sud, le Lesotho, le Nigeria, le Malawi, le Ghana et la Zambie.

Bien qu’elle soit interdite, 90.000 à 140.000 familles vivent de sa culture et de sa commercialisation dans le nord du Maroc, avec près de 800.000 personnes employées au quotidien.

Tags : Tanger - Etude - Consommation - Chiffre d’affaires - Cannabis

Aller plus loin

Maroc : on reparle de la légalisation du cannabis

Dans une question écrite adressée au nouveau Ministre de la Santé, le parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM), Mohamed Cheikh Biadillah, a insisté sur la nécessité...

Maroc : une loi d’amnistie pour les cultivateurs de cannabis

Le groupe parlementaire Parti authenticité et modernité (PAM) a déposé deux propositions de loi sur la légalisation de la culture du cannabis à la chambre des conseillers du...

Nous vous recommandons

TUI annule ses vols vers le Maroc

TUI UK, la branche britannique du voyagiste allemand, a décidé d’annuler les vols vers le Maroc et d’autres destinations jusqu’au mois d’août. En cause, la crise due au Coronavirus.

L’Espagnol Navantia livrera un patrouilleur au Maroc

La crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne n’influe pas sur la livraison d’un patrouilleur de dernière génération pour les Forces armées royales (FAR). Navantia prévoit de démarrer sa fabrication en...

Normalisation avec Israël : la Tunisie va-t-elle suivre l’exemple du Maroc ?

La Tunisie, le Qatar et Oman envisageraient de normaliser leurs relations avec Israël comme l’ont déjà fait le Maroc, des Emirats arabes unis, de Bahreïn et du Soudan. C’est du moins ce qu’a fait savoir un haut responsable...

Sécheresse : crainte de pénurie d’eau à Rabat et Casablanca

La crainte de la soif plane sur les villes de Rabat et Casablanca, touchées par une sécheresse qui dure depuis plusieurs mois. Un plan d’urgence est mis en place par les autorités.

Maroc : un homme condamné pour avoir quitté le domicile conjugal «  sans justification  »

Le tribunal de première instance de la ville d’Oued Zem a condamné un homme qui a « quitté le domicile familial sans motif impérieux » suite à une plainte déposée par sa femme.

Une lune de miel au Maroc au lieu d’un coûteux mariage

Alors qu’il planifiait un mariage coûteux, un couple new-yorkais renonce au projet et s’offre quatre lunes de miel inoubliables dans quatre pays dont le Maroc.

Dégradation des relations entre l’Arabie saoudite et l’Algérie à cause du Maroc

Les relations entre l’Arabie saoudite et l’Algérie se sont dégradées à cause de l’attitude d’Alger envers le roi Mohammed VI et le Maroc.

Nouvelle dispartition de Mohamed Ihattaren

Où se cache Mohamed Ihattaren ? Le jeune joueur néerlandais d’origine marocaine, est de nouveau introuvable. Prêté par la Juventus à l’Ajax d’Amsterdam, le joueur n’a pas donné signe de vie depuis des semaines. Une situation qui inquiète les dirigeants des...

Royal Air Maroc annonce une mauvaise nouvelle à ses clients

Alors que le Maroc vient de reprendre ses liaisons aériennes de et vers le Maroc, la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) vient d’annoncer la saturation de ses vols en provenance de la France, l’Italie, la Belgique et les Pays-Bas en...

Moroccan, parmi les prénoms à la mode en 2023

Le prénom Moroccan figure sur la liste des 10 prénoms qui devraient être tendances en 2023, établie par un site internet américain spécialisé dans la recherche de prénoms pour enfants.